Critique Still Alice

Still Alice
Un film abordant un sujet sensible avec subtilité et qui permet à Julianne Moore d'offrir une interprétation bouleversante.

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Alexandre Coudray

Critique du Film

Femme mariée, mère de trois enfants et professeur de linguistique renommé, Alice Howland a tout pour être heureuse. Et puis voilà que peu après ses 50 ans, on lui diagnostique les débuts d'une forme très rare et très précoce d'Alzheimer. Peu à peu, Alice, elle qui était si douée avec le langage, oublie des mots, des phrases, des visages, des lieux. Ses repères deviennent flous et elle doit lutter pour rester elle-même face à la maladie, soutenue par son mari et ses enfants.

Bien entendu, tout dans Still Alice tend à aller vers le tire-larmes. C'est en tout cas la première impression que l'on a avant de se rendre compte que le film réalisé par Richard Glatzer et Wash Westmoreland est infiniment plus subtil. Bien évidemment, cette histoire bouleversante, combat d'une femme comme les autres contre une maladie vouée à ronger peu à peu tous les souvenirs d'une vie heureuse a de quoi émouvoir. Mais ce n'est pas pour autant que le scénario joue sur la corde sensible, préférant étendre son histoire sur plusieurs mois, laissant les ellipses passer discrètement pour mieux se concentrer sur le changement que la maladie opère chez Alice.

Un film abordant un sujet sensible avec subtilité et qui permet à Julianne Moore d'offrir une interprétation bouleversante.

Écrit avec beaucoup de subtilité, le film prend le parti d'éviter le plus possible le mélodrame, préférant la poésie et la grâce. Dans Still Alice, ce ne sont pas les ravages de la maladie d'Alzheimer qui sont au centre de l'histoire, c'est comment se vit cette maladie au quotidien, que ce soit pour Alice, pour son mari ou pour ses enfants. Sans pour autant virer à l'optimisme et mentir sur Alzheimer et ses conséquences, il s'agit de laisser la vie et l'amour s'insuffler dans chaque instant vécu et de faire en sorte de profiter de ces instants de grâce où plus rien ne semble avoir d'importance hormis les personnages.

Des moments de grâce, Still Alice en est rempli. Jamais le film ne cédera face au poids de son sujet, préférant éviter les clichés à tout prix (sans forcément y arriver à chaque fois) et tomber dans la lourdeur. En quelques scènes (celle du discours d'Alice ou celle qui clôt le film, superbe), les réalisateurs parviennent à donner à leur œuvre une certaine beauté, réussissant l'objectif de nous faire sortir de la salle avec l'envie de vivre plus passionnément chaque moment plutôt que celle de se tirer une balle dans la tête. Bien évidemment, Still Alice ne serait rien sans ses acteurs. Si Kristen Stewart et Alec Baldwin se font remarquer en seconds rôles attachants, c'est bien évidemment Julianne Moore la vedette du film sans qui il ne pourrait exister. L'actrice nous livre une interprétation bouleversante, dépeignant toutes les facettes de son personnage et de sa maladie avec une justesse constante, nous prenant à la gorge dès les premières minutes. Une prestation qui lui aura valu un Oscar et que nous ne sommes pas prêts d'oublier.

Informations

Détails du Film Still Alice
Origine Etats Unis - France Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Drame
Version Cinéma Durée 99 '
Sortie 18/03/2015 Reprise -
Réalisateur Richard Glatzer - Wash Westmoreland Compositeur Ilan Eshkeri
Casting Alec Baldwin - Julianne Moore - Kristen Stewart - Kate Bosworth
Synopsis Mariée, heureuse et mère de trois grands enfants, Alice Howland est un professeur de linguistique renommé. Mais lorsqu’elle commence à oublier ses mots et qu’on lui diagnostique les premiers signes de la maladie d’Alzheimer, les liens entre Alice et sa famille sont mis à rude épreuve. Effrayant, bouleversant, son combat pour rester elle-même est une magnifique source d’inspiration.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques