Critique Chappie

Chappie
Chappie est un film bancal, reposant sur d'excellentes idées mais manquant cruellement d'épaisseur dans la psychologie de ses personnages, le robot étant le plus réussi et le plus attachant de tous.

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Alexandre Coudray

Critique du Film

Considéré comme le nouveau prodige de la science-fiction depuis le succès de District 9 et attendu au tournant aux commandes d'un Alien 5, Neill Blomkamp démontre avec Chappie sa capacité à trouver de superbes idées de scénario. Mais comme dans Elysium (que Blomkamp a lui-même reconnu comme étant raté), certaines idées sont ici gâchées par des ficelles de scénario un peu grosses et des personnages fades.

L'idée de Chappie est loin d'être mauvaise. Dans une Johannesburg de plus en plus violente, Deon, ingénieur sacrément doué, a créé des robots qui font office de policiers et permettent de maintenir l'ordre. Mais Deon a un rêve, celui de créer une intelligence artificielle à part entière, capable d'avoir des émotions et de penser pour elle-même. Alors qu'il s'apprête à tester son invention sur un robot prévu pour finir à la casse, il se fait kidnapper par une bande de criminels souhaitant désactiver tous les robots pour effectuer un casse. Ils trouveront mieux puisque Deon se voit contraint d'accélérer son projet et insère son intelligence artificielle dans le robot endommagé, donnant vie à Chappie. Se comportant comme un enfant, Chappie a énormément de choses à apprendre et il se retrouve tiraillé entre Deon, son créateur et les bandits qui décident de le garder pour s'en servir dans leurs braquages et qui lui apprennent la violence.

Chappie est un film bancal, reposant sur d'excellentes idées mais manquant cruellement d'épaisseur dans la psychologie de ses personnages, le robot étant le plus réussi et le plus attachant de tous.

Le plus intéressant dans Chappie, c'est d'ailleurs Chappie en personne. Robot touchant et émouvant se retrouvant confronté à toute une batterie d'émotions, il est le cœur du film et c'est autour de lui que les sentiments naissent. Les autres personnages sont finalement secondaires et surtout écrits de manière maladroite. Aucun d'entre eux n'est attachant et ils ne sont définis que par un trait de caractère, ce qui les fait frôler la caricature. En effet, Deon ne sera jamais rien de plus que le petit génie ayant voulu jouer à Dieu sans en mesurer les conséquences, les criminels ne seront rien d'autre que des types violents et manipulateurs (à part la femme faisant office de figure maternelle) et Vincent, l'adversaire de Deon campé par Hugh Jackman, sera simplement cet homme réfractaire aux robots policiers pour mieux appliquer lui-même la violence. Autant de personnalités qui influencent forcément Chappie, mais qui souffrent d'un sérieux manque de psychologie, rendant le film bancal, l'ensemble ayant parfois l'air de ne pas savoir où aller.

Heureusement, Blomkamp saura tout de même s'en sortir grâce au propos de son film et à l'interprétation de Sharlto Copley qui prête sa voix et ses mouvements à Chappie, le rendant finalement plus humain que tous les autres personnages. Si l'on sent dans le film une certaine réserve quant à l'utilisation de l'intelligence artificielle, Chappie s'avère être surtout une œuvre parlant de l'importance de l'éducation des enfants, nous montrant comment il est facile de mal tourner sans forcément s'en rendre compte auprès de parents ayant une mauvaise influence. Un message sur l'éducation se cachant derrière un film de science-fiction ? Neill Blomkamp l'a osé et c'est d'ailleurs sur ce point que Chappie sera le plus réussi.

Informations

Détails du Film Chappie
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Science - Fiction
Version Cinéma Durée 104 '
Sortie 04/03/2015 Reprise -
Réalisateur Neill Blomkamp Compositeur Hans Zimmer - Ryan Amon - Rich Walters
Casting Sigourney Weaver - Sharlto Copley - Dev Patel - Hugh Jackman - Yo-Landi Visser - Ninja Visser - Jose Pablo Cantillo
Synopsis Dans un futur proche, la population, opprimée par une police entièrement robotisée, commence à se rebeller. Chappie, l’un de ces droïdes policiers, est kidnappé. Reprogrammé, il devient le premier robot capable de penser et ressentir par lui-même. Mais des forces puissantes, destructrices, considèrent Chappie comme un danger pour l’humanité et l’ordre établi. Elles vont tout faire pour maintenir le statu quo et s’assurer qu’il soit le premier, et le dernier, de son espèce.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire
Commentaires sur " Chappie "
  • yanox

    yanox le 09/03/2015 à 19:19

    C"est vrai que Chappie s'avère meilleur qu'Elysium car il retrouve une qualité de District 9, l'implication emotionnelle du specatateur. Neill Blomkamp confiirme son talent de réalisateur mais on peut quand même déplorer un défaut récurrent, de grosses similitudes sur le fond et sur la forme qui laisse un certain sentiment de déjà vu. C'est réussi mais pas aussi définitif que District 9.

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques