Critique Louise

Louise
Louise est un film dont on entrevoit rarement la poésie et dont on perçoit trop souvent les maladresses.

Verdict Note : Maladroit sur de nombreux points. Maladroit sur de nombreux points.

Par Alexandre Coudray

Critique du Film

Charlotte est une jeune femme à la recherche d'un emploi. Par l'intermédiaire de Julie, elle rencontre Madeleine Boitelle, une femme âgée habitant dans un appartement spacieux qui recherche une dame de compagnie. Madeleine, du haut de ses 80 ans, est une sacrée bonne femme avec du caractère et un passé marqué par une tragédie personnelle. C'est décidé, Charlotte sera donc sa dame de compagnie et les deux femmes vont apprendre à se connaître et à découvrir la nette différence entre leurs générations.

Car Louise est un film qui parle avant tout des différences opposant la génération de Charlotte et de Madeleine et ici, la balle n'est dans le camp de personne. Elles ont beau être attachantes, ces deux femmes ne manquent certainement pas de défauts. Madeleine, militante acharnée admiratrice de Louise Michel, se plaint que personne ne fait rien pour les vieux mais jouit d'un niveau de vie bien plus élevé que les générations après elle tandis que Charlotte reste enfermée dans ses rêves et ses dessins sans avoir de réelles motivations. C'est donc un choc des générations qui s'effectue, traité de manière assez originale et presque poétique, notamment par le biais des dessins de Charlotte que l'on voit s'animer.

Louise est un film dont on entrevoit rarement la poésie et dont on perçoit trop souvent les maladresses.

Mais hélas, la poésie n'intervient qu’occasionnellement dans Louise. La plupart du temps, le film semble enfermé dans un carcan assez difficile à cerner. Le scénario, nous réservant des scènes réussies (les deux femmes dansant ensemble, Madeleine expliquant à un couple d'amis comment se suicider) n'est pas non plus avare en scènes bancales, venant entraver le semblant d'intrigue qui se dessine. A croire que les scénaristes ne savent pas vraiment où ils veulent en venir. Il y a d'un côté cette relation entre les deux femmes et de l'autre une part de mystère liée à cette relation et la grossesse rapidement mentionnée de Charlotte, à croire que deux chemins se dessinent et que le film ne sait plus du tout lequel emprunter.

Il en résulte un film confus qui souffre d'énormes problèmes de rythme, paraissant souvent long alors qu'il ne dure qu'une heure et demie. Et comme pour mieux illustrer le déséquilibre du scénario, l'interprétation des actrices en fait de même. Autant Claudine Baschet est excellente dans le rôle de Madeleine, imposant sa présence et sa voix, autant Charlotte Sohm a énormément de mal à convaincre dans le rôle de Charlotte. Peu à l'aise lorsqu'il s'agit d'imposer ses émotions, sa performance crée un décalage et n'aide pas du tout à rentrer dans le film qui a de fortes chances de laisser indifférent. Ce qui est tout de même dommage car entre deux moments d'ennui et de lassitude, on entrevoit de la beauté.

Informations

Détails du Film Louise
Origine France Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Drame
Version Cinéma Durée 85 '
Sortie 18/03/2015 Reprise -
Réalisateur Jean-François Gallotte Compositeur Suffocating Minds - Modraw - Jean-Claude Stephan
Casting Claudine Baschet - Charlotte Sohm - Julie Marboeuf - Clémentine Decraene
Synopsis Une jeune femme, 20/25 ans, regard arrogant ainsi apparaît-elle sur une photo dans le film. Nous savons qu'elle porte le même prénom que Louise Michel. Mais qui est-elle ? Qu'est-ce qui la relie à Madeleine ? Quel lien ? Amical ? Familial ? Est-elle morte ? Ou est-elle encore en vie ? Madeleine lui parle, l'attend, la voit, la cherche et l'espère… Et si ce n'était que l'illusion d'un esprit qui lentement, inexorablement vacille et que Madeleine cache ?

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques