Critique Hungry Hearts

Hungry Hearts
Saverio Costanzo se révèle efficace en tant que réalisateur et scénariste aussi. Hungry Hearts ne bénéficiera, sans doute pas, d'un large public en raison du côté pesant de l'histoire. Cependant, c'est un récit qui mérite sa place dans les salles...

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Adélaïde Beau

Critique du Film

Inspiré du roman « Il bambino indaco » de Marco Franzoso, Hungry Hearts raconte l'histoire de Jude, qui est Américain et Mina qui est Italienne. Ils se rencontrent à New York, tombent fous amoureux et se marient. Lorsque Mina tombe enceinte, une nouvelle vie s’offre à eux. Mais l’arrivée du bébé bouleverse leur relation. Mina, persuadée que son enfant est unique, le protège de façon obsessionnelle du monde extérieur. Jude, par amour, respecte sa position jusqu’à ce qu’il comprenne que Mina commence à perdre contact avec la réalité.

C'est après avoir lu le livre, que le cinéaste Saverio Costanzo a écrit à la vitesse éclaire le scénario de Hungry Hearts. En effet, seuls 7 petits jours auront suffi au réalisateur pour mettre en avant cette histoire troublante. Le récit de ces vies si particulières raisonne comme un énorme gâchis. Si le long métrage nous plonge, en premier lieu, dans une ambiance d'amour et de fraicheur, il abandonne vite l'idée pour nous peindre un tableau bien sombre de la psychologie humaine qui touche certains êtres humains. La dépression qui tourne à l'obsession pour souvent virer dans le glauque est, étrangement, très bien décrite dans cette œuvre. Ce film ne nous émeut que très peu, il nous met en colère. Un sentiment d'injustice nous approche de près et développe en nous une sensation d'indignation face à un tel drame. 

L'excellente surprise nous vient d'Adam Driver.

Le rôle de Mina est particulièrement agaçant pour tout être humain qui se respecte, mais à regarder de plus près, la jeune femme n'est qu'une prisonnière de sa propre maladie dont le nom n'est pas clairement évoqué dans le film. C'est au spectateur de chercher à se faire sa propre opinion. Choisir le chemin du jugement ou à l'inverse savoir prendre sur nous et faire un pas vers ces personnes qui souffrent et essayer de comprendre leur douleur. L'actrice qui joue Mina, Alba Rohrwacher, commence doucement son rôle de comédienne dans les scènes les plus basiques pour, petit à petit, nous surprendre et nous époustoufler. Elle nous convainc totalement dans ce rôle de femme folle et obsessionnelle. Sa fragilité deviendra sa force.

Saverio Costanzo se révèle efficace en tant que réalisateur et scénariste

L'excellente surprise nous vient d'Adam Driver. Habitué à le voir un peu gauche, doté d'un aspect foufou dans la série à succès Girls ou bien, encore dans le film Et (beaucoup) plus si affinités, il apparaît à l'écran comme un garçon responsable et patient, un homme quoi. Son talent est si évident, qu'il nous fait oublier tout son passé « télévisuel » ou « cinématographique » et se positionne désormais en tant que nouvelle étoile de Hollywood. La réalisation du début vient, cependant, alourdir le film là où il n'en a pas besoin. L'histoire se suffisait à elle même, mais en ajoutant certaines longueurs, le cinéaste nous pousse presque dans l'ennui avant de montrer un trait de caractère sur l'existence humaine particulièrement féroce.

Saverio Costanzo se révèle efficace en tant que réalisateur et scénariste aussi. Hungry Hearts ne bénéficiera, sans doute pas, d'un large public en raison du côté pesant de l'histoire. Cependant, c'est un récit qui mérite sa place dans les salles de cinéma et ses interprètes sont à la hauteur de ce drame si bouleversant.

Informations

Détails du Film Hungry Hearts
Origine Italie Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Drame
Version Cinéma Durée 109 '
Sortie 25/02/2015 Reprise -
Réalisateur Saverio Costanzo Compositeur Nicola Piovani
Casting Adam Driver - Alba Rohrwacher
Synopsis Jude est Américain, Mina Italienne. Ils se rencontrent à New York, tombent fous amoureux et se marient. Lorsque Mina tombe enceinte, une nouvelle vie s’offre à eux. Mais l’arrivée du bébé bouleverse leur relation. Mina, persuadée que son enfant est unique, le protège de façon obsessionnelle du monde extérieur. Jude, par amour, respecte sa position jusqu’à ce qu’il comprenne que Mina commence à perdre contact avec la réalité.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques