Critique Bis

Bis
Bis est une comédie légère et sympathique avec un casting époustouflant qui s’éclate, une forme académique et une morale essentielle qu’il est bon de se rappeler de temps à autre.

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Anthony Verschueren

Critique du Film

L’annonce d’un nouveau film réalisé par Dominique Farrugia nous convainc à chaque fois. Outre la sympathie hors-norme que nous avons pour l’humoriste qu’il était avec ses collègues de chez Les Nuls, ses films ont toujours réussi à susciter un attrait de notre part qu’on ne saurait expliquer. Malgré tout, les films du monsieur trouvent toujours le moyen de nous divertir sans jamais nous donner envie d’y revenir un jour, exception faite de L’amour C’est Mieux à Deux. Son dernier film, Bis, laissait craindre la même chose. Cependant, vu le casting de choix (Franck Dubosc, Kad Merad, Alexandra Lamy, Gérard Darmon, Anne Girouard, Julien Boisselier), il nous était impossible de passer à côté. Éric et Patrice sont inséparables depuis le lycée. Le premier est un coureur de jupons, gérant d’un restaurant de sushis et avec de sérieux problèmes fiscaux. Le second est un gynécologue reconnu qui vit une vie rangée avec son épouse et sa fille, loin de ses parents qu’il se garde bien de laisser enfermés en maison de retraite. Seulement, Éric et Patrice sont lassés par ce qu’ils sont devenus et la vie qu’ils mènent. Un accident va leur offrir une seconde chance puisqu’après une soirée plus qu’arrosée ils vont se réveiller en 1986, l’année de leur baccalauréat. Vont-ils sauter sur l’occasion afin de redémarrer une nouvelle destinée ?

Bis est une comédie légère et sympathique.

À la sortie de la salle, on ne peut que constater les faits : Bis est une comédie sans surprise. Mais attention, qui dit sans surprise ne dit pas forcément dépourvu de qualité. Certes, l’histoire n’est pas originale pour un sou, la morale est ultra téléphonée au point d’en connaître le dénouement dès l’exposition du film, mais force est de constater que Dominique Farrugia sait divertir son auditoire. Il a la chance de réunir un beau duo d’amis en tête d’affiche et l'on ressent leur plaisir à jouer ces personnages atypiques ensemble. On rira de bon cœur non pas spécialement parce que tous les gags font mouche, mais bien parce que le casting se fait plaisir. Bis, c’est de la bonne humeur communicative en barre. On pourra y voir une certaine métaphore de la crise de la cinquantaine de la part de son auteur. Farrugia semble vouloir exprimer une certaine envie de vouloir se réfugier dans une époque clé de l’histoire de France. Il ne choisit pas l’année 86 par hasard, puisqu’il revient sur des moments forts de notre histoire culturelle comme le choc de la séparation du groupe Téléphone, l’absurdité des publicités télévisuelles ou encore la déception de tout un pays lors d’une certaine demi-finale de Coupe du Monde de Football à l’aube où le futur prodige de l’Équipe de France, Zinedine Zidane, n’avait encore que 14 ans. En dehors de quelques anachronismes mineurs (on est payé pour chercher la petite bête ici, désolé !), on saluera le superbe effort de la part de son auteur afin de retranscrire au mieux la folie des années 80.

On pourra y voir une certaine métaphore de la crise de la cinquantaine de la part de son auteur.

Ce qui pourra charmer dans Bis, pour les curieux et amateurs de ce point de vue, c’est son découpage. Quiconque veut apprendre comment on construit un montage simple, clair, concis et efficace doit s’arrêter sur Bis. Toute l’introduction du film en est le parfait exemple. Dominique Farrugia nous expose ses deux héros avec leurs problèmes en un minimum de plans. En moins de cinq minutes, tous les enjeux sont posés, on connait les personnages, on sait ce qu’il manque à leur vie et ce qu’ils cherchent à retrouver. Concision est vraiment le maître mot, et il en sera ainsi pour tout le reste du film ! Bis ne fait jamais dans la fioriture et ça lui porte parfois préjudice. Avec cette rigueur académique qu’il s’impose tout au long, Farrugia loupe le coche sur certaines vannes. Rien de bien méchant, mais Bis aurait mérité de s’octroyer un peu de folie, quelques vannes un peu limite qui aurait rendu l’ensemble du projet un peu plus audacieux (et c’est en partie une des raisons qui fait qu’on adore L’amour C’est Mieux à Deux).

Bis est une comédie légère et sympathique avec un casting époustouflant qui s’éclate, une forme académique et une morale essentielle qu’il est bon de se rappeler de temps à autre. Pour sûr qu’il ne marquera pas spécialement les esprits, mais il a le mérite de nous divertir dans les règles et on n'en attendait pas vraiment plus.

Informations

Détails du Film Bis
Origine France Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Comédie
Version Cinéma Durée 98 '
Sortie 18/02/2015 Reprise -
Réalisateur Dominique Farrugia Compositeur Julien Jaouen
Casting Anne Girouard - Kad Merad - Franck Dubosc - Gérard Darmon - Alexandra Lamy - Julien Boisselier - Eleonore Bernheim
Synopsis Éric et Patrice sont amis depuis le lycée. Au fil des années chacun a pris un chemin très différent : d’un côté Éric, hédoniste sans attaches aux multiples conquêtes, et de l’autre Patrice, père de famille « monogame » à la vie bien rangée. Après une soirée bien arrosée, les deux amis d’enfance se retrouvent propulsés en 1986 alors qu’ils n’ont que 17 ans. Ce retour dans le passé est l’occasion rêvée pour tenter de changer le cours de leur vie. Que vont-ils faire de cette seconde chance ?

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire
Commentaires sur " Bis "
  • Htb

    Htb le 23/02/2015 à 20:53

    Il me disait bien ce film, je vais peut être allé faire un tour au cinoche du coup emoticone

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques