Critique Les Chevaliers du Zodiaque - La Légende du Sanctuaire (Saint Seiya: Legend of Sanctuary)

Les Chevaliers du Zodiaque - La Légende du Sanctuaire
Saint Seya a l’honneur d’une sortie cinéma pour une refonte totale des origines.

Verdict Note : Moyen. Moyen.

Par Mathieu Le Berre

Critique du Film d'Animation

Un an après la sortie remarquée d’Albator – Le Corsaire de L’Espace en salles dans l’hexagone, les producteurs continuent le dépoussiérage de vieilles sagas manga par des longs-métrages dont la cible est les nouvelles générations. Pendant que la Toei sort l’album souvenir Dragon Ball Z (Battle of God), Saint Seya a l’honneur d’une sortie cinéma pour une refonte totale des origines.

Par sa refonte, La Légende du Sanctuaire se voit comme un nouveau départ apte à happer les nouvelles générations par un produit tendance et beau. Se voyant comme un reboot classieux, ce produit évitera à quelques personnes 114 épisodes animés originaux et sa suite sortit 13 ans plus tard (Hadés) concluant enfin l’animé à l’image du manga papier. Les Chevaliers du Zodiaque – La Légende du Sanctuaire est donc un reboot se concentrant sur le combat des Seiya contre les Chevaliers d’Or. Lors d’une bataille entre Aiolos et Saga, le premier cherchant à protéger Athéna et le second à la tuer, finiront sur un point d’égalité, Athéna restant en vie. Un peu après, lors d’une expédition de Mitsumasa, il trouve Aiolos (en train d’agoniser) et Athéna. Celui-ci lui confie Athéna en lui demandant de la protéger et d’attendre ses protecteurs qui arriveront dans 16 ans. Seize ans plus tard, à l’aéroport, une attaque éclate ayant pour but de la tuer, quand Seiya surgit et frappe son agresseur, accompagné de Shiryu, Hyoga et Shun…

Les Chevaliers du Zodiaque – La Légende du Sanctuaire jouit d'une animation de toute beauté et de décors magnifiques.

De cette séquence renvoyant à toute l’œuvre de Michael Bay sur sa saga sur ses robots extraterrestres favoris (sic !), c’est tout un pan de notre enfance qui ressurgit par ses combats infernals de Pégase et ses acolytes pour protéger Athéna. Comme beaucoup d’enfants des années 90, nous faisions partie de ceux accrochés à notre téléviseur les mercredis après-midi aux côtés de la blonde préférée des enfants. Outre le fait de nous éviter des cours de catéchismes ou des séances de sport interminables (on le regrette aujourd’hui !), c’est le voyage vers des contrées divines qui nous émerveillera, nous happant dans des combats violents et épiques. Lâchés depuis quelques années maintenant (merci les filles !), c’est avec un certain entrain que nous voyageons à nouveau dans nos aventures d’enfants. Mais voilà, le plaisir n’est plus le même, faute à des souvenirs intouchables, mais surtout à une évolution n’allant pas forcément dans la bonne direction.

Les Chevaliers du Zodiaque – La légende du Sanctuaire est un long-métrage version Weight & Watchers de la saga d’origine. Se concentrant principalement sur le combat contre les Chevaliers d’Or, ce film a pour simple but d’affiner l’histoire pour captiver le spectateur avec son saut de Pop-Corn. Devenu un produit de consommation apte à réveiller le spectateur d’antan et d’initier le public par un lifting faisant perdre toute identité de l’œuvre originelle. Que l’on se rassure, les personnages originaux sont présents, mais La Légende du Sanctuaire ne se résume plus qu’à une simple chose : action, action, action.

Les Chevaliers du Zodiaque – La Légende du Sanctuaire n’est qu’un amas d’action débordante, un rollercoaster gerbant de combats incessants dont l’histoire en tire le besoin pour avancer.

Les Chevaliers du Zodiaque – La Légende du Sanctuaire, en dépit de son animation de toute beauté et de ses décors magnifiques, n’est plus qu’un amas d’action débordante, un rollercoaster gerbant de combats incessants dont l’histoire en tire le besoin pour avancer. Les Chevaliers du Zodiaque version cinéma ressemble alors à une cinématique de jeu vidéo longue de 96 minutes entre hystéries d’action et débordements de violence. Un plaisir coupable sur l’instant, nos yeux ne décollant presque jamais de l’écran, mais à la sortie de la salle, cette impression de grand n’importe quoi prend le pas.

La volonté de vouloir relancer la saga Saint-Seiya sur grand écran était une idée pertinente et alléchante. Mais les contraintes cinématographiques font que le film se voit dénué de toute l’ampleur héroïque de l’épopée originale, le long-métrage ne se résumant plus qu’à un ramassis d’action impersonnelle. Après un Albator long et chiant et la résurrection de Dragon Ball Z par un Battle of God complètement à côté de la plaque, Les Chevaliers du Zodiaque se voit spolié de tout plaisir nostalgique par le ressenti rance d’une marque dépersonnalisée.

Informations

Détails du Film d'Animation Les Chevaliers du Zodiaque - La Légende du Sanctuaire (Saint Seiya: Legend of Sanctuary)
Origine Japon Signalétique Tous Publics
Catégorie Film d'Animation Genre Animation
Version Cinéma Durée 96 '
Sortie 25/02/2015 Reprise -
Réalisateur Keichi Sato Compositeur Yoshihiro Ike - Katie Fitzgerald - Yoshiki
Casting Nobuhiko Okamoto - Kenji Nojima - Rikiya Koyama - Mitsuaki Madono - Daisuke Namikawa
Synopsis Au commencement, il y avait une Déesse chargée de protéger la Terre, Athéna. Gardienne de l'équilibre, elle fut cachée des Forces du Mal.Quand sa vie est menacée, Seiya et les Chevaliers de Bronze endossent leurs armures. Ce sont les Protecteurs d'Athéna, les Chevaliers du Zodiaque. Pour sauver leur Déesse et l’avenir de la Terre, ils vont devoir atteindre le Sanctuaire du Grand Pope et y affronter sa légendaire armée des 12 Chevaliers d'Or. La plus grande bataille des Chevaliers du Zodiaque débute aujourd'hui.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire
Commentaires sur " Les Chevaliers du Zodiaque - La Légende du Sanctuaire "
  • Htb

    Htb le 23/02/2015 à 20:57

    La bande annonce ne m'inspirai guère, ta critique confirme mes craintes, ils ont loupés le coche.

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques