Critique Dear White People

Dear White People
Justin Simien réalise un film courageux et complètement ( et passablement ) d'actualité, il sonne comme un hymne à aller de l'avant. Dear White people n'est, cependant, pas parfait sur toute la ligne et à force de vouloir s'exprimer, le film en dit...

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Adélaïde Beau

Critique du Film

Dear White People raconte la vie de quatre étudiants noirs dans l'une des plus prestigieuses facultés américaines, où une soirée à la fois populaire et scandaleuse organisée par des étudiants blancs va créer la polémique. Le réalisateur, Justin Simien nous offre une comédie satirique sur le sujet : comment être noir dans un monde de blancs ?

Dear White People a été présenté en Compétition au Festival de Sundance en janvier 2014. Le festival fait, en général, office de trouvaille de petites pépites. 

Dear White People étonne pour son côté original et valeureux. Il n'hésite pas à aborder un des sujets les plus récurrents et dérangeants, sous forme d'humour.

Le titre n'a, d'ailleurs, pas été choisi au hasard, il résonne comme une dénonciation cynique de la population blanche dans les campus. 

Dans le film, Dear White People est également le nom d'une émission de radio dans laquelle Sam White, une étudiante née d’un couple mixte, se moque des comportements et des préjugés des Blancs envers les Noirs sur le campus.

Si le sujet ( et problème) reste le fil conducteur du film, le cinéaste a, malgré tout, alimenté son œuvre en racontant comment ce propos est vécu à des échelles différentes par des personnages divers.

Les nonchalants, les colériques, les peureux, les courageux, la communauté noire de campus est divinement bien représentée par ses personnages et parfaitement interprétés par ses acteurs.

Justin Simien aborde subtilement la question de ce monde qui voit son pays le plus puissant être dirigé pas un président qui n'est pas blanc, mais paradoxalement voit une présence constante du racisme dans des lieux et surtout des milieux qui se veulent éduqués et tolérant.

Justin Simien aborde subtilement la question de ce monde qui voit son pays le plus puissant être dirigé pas un président qui n'est pas blanc, mais paradoxalement voit une présence constante du racisme dans des lieux et surtout des milieux qui se veulent éduqués et tolérant.  

Malheureusement, tout n'est pas captivant et des longueurs s'installent dans certaines scènes. Par conséquent, l'intérêt de Dear White People, qui est d'une importance primordiale, s'évapore peu à peu. Cependant, il est toujours sauvé par l'humour et ses comédiens.

L'image choisie pour le filmer est, également, très belle. Elle donne une impression de film d'époque comme si le réalisateur avait voulu faire résonner chez le spectateur, le grotesque de la situation. 

Justin Simien réalise un film courageux et complètement ( et passablement ) d'actualité, il sonne comme un hymne à aller de l'avant. Dear White people n'est, cependant, pas parfait sur toute la ligne et à force de vouloir s'exprimer, le film en dit trop et le rythme ne suit pas toujours.

Informations

Détails du Film Dear White People
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Comédie - Drame
Version Cinéma Durée 108 '
Sortie 25/03/2015 Reprise -
Réalisateur Justin Simien Compositeur Kathryn Bostic
Casting Tyler James Williams - Tessa Thompson - Teyonah Parris - Brandon P Bell
Synopsis L'histoire de quatre étudiants noirs, face à une fête sur le thème "afro-américain" organisée par des Blancs, qui dégénère en émeute.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques