Critique L'interview Qui Tue ! (The Interview)

L'interview Qui Tue !
L’interview Qui Tue ! ne tuera pas de rire ni d’ennui. La plupart des gags fonctionnent et Rogen et Goldberg savent mettre à profit leur culture geek pour envoyer des phases d’action entraînante.

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Anthony Verschueren

Critique du Film

Le bout du tunnel semble enfin atteint pour le film le plus polémiqué de ces dernières semaines. Contraint de devoir céder aux menaces des hackers, Sony avait décidé de ne pas sortir en salles le dernier film de Seth Rogen et Evan Goldberg. Contre toute attente, Sony est revenu sur sa décision et a finalement sorti le film en salles dans un circuit très fermé le 24 décembre dernier puis, dans la foulée, directement en VOD le lendemain, un joli cadeau de Noël en somme. Dave Skylark est un journaliste people qui a construit sa réputation sur les interviews chocs (l'intro avec Eminem est magistrale). Lorsqu’il apprend que le dictateur nord-coréen, Kim Jong-Un, est un de ses plus fervents admirateurs, il décide de partir en Corée du Nord afin de le rencontrer. La CIA décide de profiter de son approche afin de céder une mission périlleuse à Dave et son agent : ils devront tuer Kim Jong-Un. C’est de cette histoire farfelue que la polémique naquit. Le film a détrôné, sur les plates-formes, les derniers blockbusters fraichement débarqués en l’espace de quelques heures une fois que son téléchargement légal fut lancé et a engrangé un million de dollars de bénéfices lors de sa première journée en salles. Bien évidemment, les premières critiques ont commencé à fuser sur la toile. Des conclusions presque unanimes : « tout ça pour ça ! » creusent doucement la réputation déjà houleuse du projet. Qu’en est-il de notre point de vue ?

L’interview Qui Tue ! est à l’image de tout ce que Rogen sait faire de mieux comme de pire.

Seth Rogen, poulain de l’écurie Apatow, est un humoriste que nous apprécions sincèrement. L’année dernière, avec son compère Evan Goldberg, il nous avait fourni une comédie hilarante dont l’anticonformisme absolument crétin, mais jusqu’au-boutiste, avait réussi à nous charmer. Son nom : C'est La Fin. Autant vous dire que nous attendions de pied ferme l’arrivée de leur dernier bébé. Avec son pitch visiblement issu d’une soirée beaucoup trop arrosée, le gamin qui nous habite jubilait à l’idée de mettre la main sur le Saint Graal du moment. Et il faut mettre les choses au clair de suite : si vous êtes réfractaire à l’humour geek usant de stéréotypes à coup de vannes scabreuses et homophobes, alors vous n’adhérerez jamais à l’univers de nos gamins du jour. Car oui, L’interview Qui Tue ! est à l’image de tout ce que Rogen sait faire de mieux (Nos Pires Voisins, C’est La Fin) comme de pire (Délire Express). Nous serons sans cesse baladés, le cul entre deux chaises, dans un déferlement sans fin de gags qui feront mouche une fois sur deux. L’interview Qui Tue ! n’est clairement pas un flop ni un top : c’est une comédie banale où nos deux compères, Rogen / Franco, s’amusent à rentrer dans la peau de personnages qu’ils affectionnent. On ne se surprendra pas à être dérouté par les innombrables changements de ton, on l’avait déjà eu avec C’est La Fin. Au contraire même, la frontière entre la comédie et le gros blockbuster d’action sera bien maigre et tout autant facile à franchir que Goldberg et Rogen maîtrisent leur sujet. Ce sont deux gamins qui mettent sur pellicule leurs excentricités geek, et pour sûr que, dans l’ensemble, on se régale.

Si vous aimez l’humour des bonshommes, L’interview Qui Tue ! est fait pour vous…ou presque.

Le cas Kim Jong-Un, qui aurait dû être l’aspect le plus épineux du métrage, se révèle, en fin de compte, un moteur sympathiquement loufoque aux démarches comiques des héros. Sincèrement, le dictateur supplanté ici est clairement plus attachant et drôle que celui qui a pu être planté par Sacha Baron Cohen très récemment dans l’exécrable The Dictator. Rogen et Goldberg prennent le parti pris d’extrapoler l’aspect « humain » de l’homme. Ils font de Kim Jong-Un un être malheureux, prisonnier de l’ombre malfaisante de son père, qui aime jouer au basketball, boire des margaritas ou encore se balader dans son char d’assaut et tirer des missiles en écoutant du Katy Perry. Le cabotinage incessant des acteurs donnera un ton global cherchant à renouer des liens avec l’absurdité contenue dans les films des Z.A.Z. Cet humour absurde est tellement éculé, que ce nouvel effort de Rogen et Goldberg peinera, parfois, à garder la tête hors de l’eau. Par contre, L’interview Qui Tue ! crache autant sur la grande et manipulatrice sphère médiatique américaine que sur la détresse patriotique de la Corée du Nord. Pourquoi autant de haine autour du projet donc ? On en vient alors à se poser la question : ne serait-ce pas un flamboyant coup marketing de la part de Sony ? Et si tout ce buzz médiatique n’était que pure invention ? En tout cas, cette histoire aura permis de créer de nouveaux réfractaires à l’humour enfantin de Rogen, Goldberg et toute leur clique. En revanche, question anticonformisme, on repassera. Le film traîne cette fausse réputation sujette à controverse qui n’habitera jamais la pellicule. L’interview Qui Tue ! n’est, ni plus ni moins, qu’un énorme délire amical porté sur pellicule. Son humour à tendance scabreuse ne reflète que l’état second dans lequel tout le monde se retrouve dès lors qu’il convoite une soirée un peu trop arrosée.

L’interview Qui Tue ! ne tuera pas de rire ni d’ennui. La plupart des gags fonctionnent et Rogen et Goldberg savent mettre à profit leur culture geek pour envoyer des phases d’action entraînante. C’est une comédie simpliste dont beaucoup seraient passés à côté s’il n’y avait pas eu tout ce tapage autour. Le projet méritait-il de faire autant de bruit ? Clairement pas ! Faut-il l’occulter pour autant ? Si vous aimez l’humour des bonshommes, L’interview Qui Tue ! est fait pour vous…ou presque.

Informations

Détails du Film L'interview Qui Tue ! (The Interview)
Origine Etats Unis Signalétique Sensibilité Spectateurs
Catégorie Film Genre Action - Comédie
Version Cinéma Durée 112 '
Sortie 28/01/2015 Reprise -
Réalisateur Seth Rogen - Evan Goldberg Compositeur Henry Jackman
Casting Seth Rogen - James Franco - Lizzy Caplan - Randall Park - Diana Bang - Timothy Simons
Synopsis Un animateur de talk show et son producteur se retrouvent impliqués dans un complot meurtrier à l’échelle internationale.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques