Critique Les Pingouins de Madagascar (The Penguins of Madagascar)

Les Pingouins de Madagascar
Les Pingouins de Madagascar se voit au final comme un divertissement ouvert, chaleureux et pop. Ça pétille, ça rigole, ça s’en tape cinq, mais ne vole jamais bien haut. Alors pour émerveiller tout ce beau monde, le long-métrage explose comme un...

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Mathieu Le Berre

Critique du Film

Commandant, Rico, Kowalski et Soldat au rapport ! Les plus délurés manchots du cinéma d’animation sont de retour, cette fois-ci, au cinéma dans une aventure pop et délirante. Faisant suite directe au Madagascar 3, Les Pingouins de Madagascar se voit finalement comme un nouvel épisode de l’univers de Madagascar, à contrario du simple spin-off opportuniste. Enfin de l’opportunisme, la saga créée par Dreamworks aura eu le temps de bien être essorée comme un torchon trempé par une première trilogie autour d’Alex, Gloria, Melman et Marty, avant de se pencher sur le cas des compagnons de fortune des héros principaux par une série TV pour enfants, avant de les pousser sur le devant de la scène. Ainsi on se retrouve sur la banquise avec ses manchots bébé. À peine éclot, Commandant, Kowalski et Rico ont le vent de l’aventure, de liberté et de la bêtise. Leur première mission sera de protéger un œuf qui deviendra Soldat.

Un feu d'artifice de burlesque et de calembours apte à faire chavirer de rire tous les enfants pendant ces fêtes de Nôel !

De leurs âneries tournant à l’aventure burlesque qui fera hurler de rire les enfants de moins de 10 ans, et juste sourire et divertir le reste de la population, ce quatuor d’enfer de «Manchot» fera tout pour se faire remarquer et essayer de devenir des personnages irrésistibles. Seul réel vent frais dans la lourdeur de la trilogie Madagascar, essai primaire d’animation sans véritable talent de chez Dreamworks, ce nouveau canevas, avant l’inévitable Madagascar 4, réussira à nous rendre fou de bonheur dans sa première partie. Libérés avec parcimonie dans la trilogie initiale, les Pingouins prendront toutes leurs mesures comiques dans cette aventure. Se pensant agent secret au service du monde, et principale cible du Dr Octopus, cette petite équipe de bras «voilés» s’éclatera sous les yeux vifs et percutants des réalisateurs Eric Darnell (déjà en place sur les Madagascar) et Simon J. Smith, entre calembours hollywoodiens et références pop du cinéma de leur enfance. Les Pingouins partiront alors en Mission : Impossible en compagnie du North Wind, agence d’espion animalier sûr d’elle et autodidacte. Entre pastiches des années de James Bonderie de Sean Connery ou Roger Moore, Les Pingouins seront ces infatigables flics du monde, des Inspecteurs Clouseau animés pour des gamins qui en redemanderont sûrement.

À trop de références et de blagues, Les Pingouins de Madagascar frôle l'indigestion comique, ne volant finalement jamais très haut.

Loin d’être avares en prise d’initiative stupide, parfois hilarante, ces trublions venus du froid fatigueront les parents ou autre accompagnant en deuxième partie de programme. Car Les Pingouins de Madagascar, outre à être ce pastiche pour enfants d’un passé glorieux d’aventure, ne réussira jamais à élever le niveau du film et de son comique de situation. Frôlant l’indigestion, cette production Dreamworks Animations s’enfermera même dans ses références se concluant dans une razzia hystérique entre Joe Dante (Gremlins) et Ivan Reitman (Ghostbusters).

Les Pingouins de Madagascar se voit au final comme un divertissement ouvert, chaleureux et pop. Ça pétille, ça rigole, ça s’en tape cinq, mais ne vole jamais bien haut. Alors pour émerveiller tout ce beau monde, le long métrage explose comme un beau feu d’artifice, éblouissant toute la famille et masquant un jeu de dupe simple et efficace. Ils sont forts ces manchots  !

Informations

Détails du Film Les Pingouins de Madagascar (The Penguins of Madagascar)
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Animation
Version Cinéma Durée 80 '
Sortie 17/12/2014 Reprise -
Réalisateur Eric Darnell - Simon J. Smith Compositeur Lorne Balfe
Casting John Malkovich - Benedict Cumberbatch - Christopher Knights - Tom McGrath - John DiMaggio
Synopsis Les secrets des pingouins les plus follement mystérieux du monde de l’espionnage vont enfin être révélés ! Commandant, Kowalski, Rico et Soldat devront unir leurs forces avec un commando d’élite ultra pointu, le Vent du Nord. Dirigé par Agent Confidentiel (on pourrait vous dire son nom mais bon,… ce ne serait plus confidentiel), ils affronteront le fourbe Dr. Octavius Brine pour l’empêcher de contrôler le monde.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques