Critique Cops : les Forces du Désordre (Let's Be Cops)

Cops : les Forces du Désordre
Cops : les Forces du Désordre ne promet rien d’autre qu’un bon divertissement. Luke Greenfield ne trompe absolument pas sur la marchandise.

Verdict Note : Un très bon moment en perspective. Un très bon moment en perspective.

Par Anthony Verschueren

Critique du Film

Réalisateur assez discret, Luke Greenfield peut se targuer de savoir gérer tant l’absurde (Animal ! L’animal…) que le teen movie un peu plus conceptualisé (The Girl Next Door) ou encore la comédie romantique (Something Borrowed). Nul doute que nous étions enjoués à l’idée de nous retrouver devant son nouveau bébé. Cops : les Forces du Désordre introduit deux amis trentenaires en pleine quête de reconnaissance. Ryan est un ringard au chômage vivant depuis deux ans des royalties qu’il touche pour une publicité contre l’herpès génital qu’il a tournée. Justin est un développeur de jeux vidéo qui a bien du mal à percer dans le milieu. Lors d’une soirée déguisée, les deux amis sont confondus avec de vrais policiers. Ils vont pousser la blague beaucoup plus loin en rentrant véritablement dans la peau d’agent de police. C’est alors que les vrais ennuis commencent.

Greenfield, qui co-signe le scénario avec Nicholas Thomas, possède un sens narratif inné.

On ne regarde pas Cops pour son histoire éculée, on le regarde pour la force de son duo comique. La tâche revient donc à Jake Johnson et Damon Wayans Jr. (sérieusement, ils sont combien chez les Wayans ?!) et, d’une manière globale, il faut bien avouer que le duo nous apporte entière satisfaction. Cops est un buddy movie banal en somme, mais les situations cocasses s’enchaînent sans temps morts, permettant au spectateur de passer un agréable moment. On pensera aux bons vieux Terence Hill et Bud Spencer (Les Deux Flics de Miami), toute la saga Police Academy ou plus récemment à Jonah Hill et Channing Tatum pour 21 Jump Street. L’idée de mettre en scène deux amis gaffeurs en situation de réel danger apporte le plus qualitatif qui permet à Greenfield de soigner sa réalisation. Il limite les effets lourdingues et assourdissants qui peuvent rendre trop stylisées n’importe quelles situations. Greenfield, qui co-signe le scénario avec Nicholas Thomas, possède un sens narratif inné. Il rend d’emblée attachant ses personnages en prenant bien soin d’aggraver chacun des méfaits d’un échelon supplémentaire. Ainsi, une fois le point de non-retour atteint, Cops prend une tournure sérieuse qu’on accepte et qu’on suit sans aucun mal. Le film bascule de la comédie absurde vers le buddy movie d’action sauce Arme Fatale ou Rush Hour sans jamais perdre en crédibilité, d’autant plus que Greenfield garde bien en tête son idée de divertissement populaire qui répond à certaines questions existentielles sur la quête d’identité de tout un chacun.

Cops : les Forces du Désordre ne promet rien d’autre qu’un bon divertissement.

On soulèvera un casting impliqué. Jake Johnson et Damon Wayans Jr. ne manqueront pas de faire rire aux larmes. Ils jouent parfaitement des clichés de mecs ayant grandi avec des films comme Bad Boys et qui veulent se la jouer bonhomme en n’oubliant pas d’exacerber leur côté maladroit. Wayans qui hurle comme une fillette dès que le danger rôde nous a réellement offert de jolis moments de franche rigolade. En face d’eux, James d’Arcy enfile parfaitement les pompes du méchant de service. Tueur et trafiquant implacable, il donne parfaitement du fil à retordre à nos joyeux compères. On notera également une image soignée. Luke Greenfield, malgré les modestes moyens de son métrage, agrémente son film d’une identité typée blockbuster. La bande originale est en furie également. Des Backstreet Boys aux derniers sons dubstep du moment, Cops est un film énergique. Il se place directement en tant que divertissement pour jeunes adultes qu’il faut aller voir en ce début d’année. On vous promet une séance endiablée où les rires pleuvront à foison.

Cops : les Forces du Désordre ne promet rien d’autre qu’un bon divertissement. Luke Greenfield ne trompe absolument pas sur la marchandise. Il allie parfaitement les forces qu’il a acquises sur ses œuvres précédentes et prouve, une fois encore, que c’est un joli artisan du divertissement haut de gamme.

Informations

Détails du Film Cops : les Forces du Désordre (Let's Be Cops)
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Action - Comédie
Version Cinéma Durée 105 '
Sortie 21/01/2015 Reprise -
Réalisateur Luke Greenfield Compositeur Christophe Beck - Jake Monaco
Casting Andy Garcia - James d'Arcy - Jake Johnson - Damon Wayans Jr. - Nina Dobrev - Rob Riggle
Synopsis Lors d'une fête costumée, deux amis se déguisent en policiers et rencontrent un franc succès auprès des femmes. Mais la soirée est loin d'être terminée pour eux lorsqu'ils sont pris pour de véritables policiers.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques