Critique Echo (Earth to Echo)

Echo
Echo est un film qui laissera indifférents les amoureux de la génération Goonies et E.T. Toutefois, le film de Dave Green est un joli plaidoyer enfantin pour ce cinéma de divertissement que nos petits bouts de chou ne doivent, probablement, pas connaître.

Verdict Note : Moyen. Moyen.

Par Anthony Verschueren

Critique du Film

Premier long métrage pour le réalisateur Dave Green, Echo est le film pour enfant qui est passé totalement inaperçu dans nos salles cet été. Se voyant comme une ode à l’amitié, il nous conte l’histoire de Tuck, Munch et Alex, trois amis inséparables qui vivent leur dernière soirée ensemble. En effet, la construction d’une autoroute va bientôt détruire leur quartier. Contraints et forcés de déménager, ils s’offrent une dernière escapade après qu’ils aient découvert qu’un signal étrange brouille leurs téléphones portables. Ils vont alors comprendre que la construction de l’autoroute n’est qu’une couverture du Gouvernement qui recherche activement un petit extraterrestre échoué sur Terre.

Son pitch est clairement copié sur les Goonies et E.T.

Quand on réfléchit bien, cela fait maintenant quelques années que la nouvelle génération n’a pas eu de film en passe de devenir culte. Echo tente absolument de se placer en tant que nouvel occupant légitime de cette place. Son pitch est clairement copié sur les Goonies et E.T. et on ne va pas se le cacher, ces deux films sont clairement générationnels et ont marqué l’enfance de bon nombre d’entre nous au sein de la rédaction. Qu’à cela ne tienne, répéter une formule qui a bien marché afin de séduire les générations actuelles n’est, en soit, pas innovent, mais si l’ensemble se tient, pourquoi cracher dans la soupe ? Véritablement ancré dans la technologie actuelle, la forme d’Echo prend le parti pris d’être filmé en found footage. Une fois passés les nombreux placements de produits pour les iPhone, GoPro et autres caméras HD familiales derniers modèles, on tente de s’intéresser à l’histoire. Malheureusement, la bande de copains qui nous est proposée ici est insipide. Green tente de reproduire des traits de caractère dominants qu’on trouvait chez les Goonies, mais les acteurs n’ont clairement pas les épaules pour en assurer pleinement le show. Quand bien même, on se prend vite au jeu et l’aspect du petit extraterrestre reste vraiment plaisante à regarder. Pour le coup, le charme fonctionne réellement, on a vraiment envie de posséder sa propre figurine Echo.

Echo est un film qui laissera indifférents les amoureux de la génération Goonies et E.T.

Techniquement parlant, le film reste tout de même assez pauvre (found footage oblige). En dépit du fait que nous sommes clairement immergés au sein de l’action en premier rang, le film ne séduit pas. Il n’apporte pas de nouveaux procédés intelligents comme on avait pu en trouver dans un film comme Chronicles ou District 9. On restera subjugué, néanmoins, devant les effets spéciaux de très bonnes factures. L’artificiel dans une image typée found footage s’en ressent toujours beaucoup plus que pour un film « classique ». Ici on croit pleinement à l’existence de cet extraterrestre. Il n’en restera, malgré tout, que pour les enfants de la génération Spielberg, Echo ne séduira pas. Toutes, absolument toutes, les situations ont été copiées sur ses pères. L’envie de proposer un film culte pour nos chers bambins ne s’en ressent que trop. Il est fort probable que Dave Green doit faire partie de ceux qui ont pleuré devant E.T. Il rend tout simplement hommage au cinéma qui l’a bercé, mais n’amorce jamais une seule vague de création artistique, une seule idée d’un fantasme qu’il aurait aimé voir dans les films de son enfance. Même si l’on a souvent souligné la « perfection » des deux œuvres sur lesquelles Echo s’appuie, il y avait tout de même des brèches, des idées à creuser. Dave Green tourne définitivement la page d’un cinéma qu’il affectionnait étant jeune et laisse un testament qui ne ravira que les plus jeunes. Tout bien considéré, on lui péférera Super 8 de J.J. Abrams.

Echo est un film qui laissera indifférents les amoureux de la génération Goonies et E.T. Toutefois, le film de Dave Green est un joli plaidoyer enfantin pour ce cinéma de divertissement que nos petits bouts de chou ne doivent, probablement, pas connaître. En voulant se placer comme un film culte en devenir pour nos bambins, on préférera, en ce qui nous concerne, retourner voir la bande à Choco poursuivit pas les Fratellis.

Informations

Détails du Film Echo (Earth to Echo)
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Aventure - Science - Fiction
Version Cinéma Durée 91 '
Sortie 30/07/2014 Reprise -
Réalisateur Dave Green Compositeur Joseph Trapanese
Casting Brian Bradley - Theo Halm - Reese Hartwig - Ella Wahlestedt - Jason Gray-Stanford
Synopsis Tuck, Munch et Alex sont les meilleurs amis du monde. Mais la construction d’une autoroute passant à travers leur quartier force leur famille à déménager et menace leur amitié. Quelques jours avant leur départ, le groupe découvre une série d’étranges messages cryptés sur leur smartphone. Convaincus que cela cache quelque chose, ils décident de se lancer ensemble dans une dernière aventure et vont faire une découverte au-delà de l’imaginaire : échoué sur Terre, un mystérieux petit extraterrestre se cache et est activement recherché par le Gouvernement.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques