Critique L'Incomprise (Incompresa)

L'Incomprise
Asia Argento brosse le portrait d'une fillette ballottée entre deux parents trop égoïstes pour s'occuper d'elle. Un film cruel mais touchant.

Verdict Note : Moyen. Moyen.

Par Alexandre Coudray

Critique du Film

Aria a neuf ans et à cet âge-là, il n'est pas facile de se sentir aimée quand on a des parents qui se séparent et qui sont trop préoccupés à s'occuper d'eux pour donner à leur enfant l'amour et l'attention qu'il mérite. Le problème d'Aria, c'est qu'elle n'est pas la première fille de ses parents. Son père, acteur célèbre, a eu une fille d'un autre mariage et il la chouchoute comme personne tandis que sa mère, musicienne, a également une autre fille d'une précédente union dont elle s'occupe plus. Coincée entre des parents et des camarades de classe qui la rejette, Aria tente de trouver son équilibre dans cette vie loin d'être tendre.

Si Asia Argento nie toute ressemblance autobiographique entre elle et le personnage d'Aria (elle est la fille de Dario Argento et de Daria Nicolodi), elle brosse ici le portrait touchant d'une jeune fille qui ne sait pas vraiment où est sa place, tiraillée entre deux foyers tantôt accueillants tantôt hostiles. Malgré leurs moments où ils sont de bonne humeur et témoignent de l'amour à leur fille, les parents sont globalement présentés comme des monstres d'égoïsme, toujours prêts à rabattre leur colère sur Aria, qui n'a pas demandé à venir au monde et qui doit subir les rejets incessants suivant les humeurs de ses géniteurs. Entre son père superstitieux trop concentré sur son travail et sa mère (incarnée par Charlotte Gainsbourg) qui multiplie les amants, Aria grandit sans véritable modèle et doit se forger toute seule.

Asia Argento brosse le portrait d'une fillette ballotée entre deux parents égoïstes. Souvent cruel mais touchant.

Dans ce portrait qu'il fait d'Aria, le film est souvent touchant et très réussi, effleurant bien les difficultés d'être un enfant ballotté entre deux figures d'autorité qui semblent avoir oublié leurs responsabilités. La jeune Giulia Salerno, jouant Aria, se révèle d'ailleurs pleine de justesse de bout en bout, incarnant une certaine fragilité mais en même temps une certaine force car n'importe quel enfant aurait déjà craqué à sa place. Mais Aria encaisse les rejets et se réjouit quand la bonne humeur revient, espérant naïvement que ça puisse durer avant que ça ne reprenne de plus belle. S'il est écrit subtilement en ce qui concerne les personnages et réalisé avec une certaine énergie (la photographie est surtout composée de couleurs vives), L'incomprise finit malheureusement par tourner en rond. La vie d'Aria est composée de cycles où le rejet qu'elle subit finit par devenir aussi révoltant que lassant. Au bout de plus d'une heure, l'ensemble s'essouffle et ne retrouve jamais l'énergie qui animait son démarrage. Il faut dire que l'histoire tourne en rond et ne parvient pas à aller au-delà de ce qu'elle a dépeint dans sa première partie.

Au final, L'incomprise perd de sa vitalité et de sa force en durant une vingtaine de minutes de trop qui se contentent de ressasser ce que l'on a déjà vu en allant toujours vers des événements de plus en plus dramatiques. Lassés par le malheur de cette jeune fille à qui l'on a envie de témoigner de l'amour, on finit par souhaiter que le film s'arrête sur un moment de bonheur avec son père afin que l'on nous épargne le dénouement, dont on sait qu'il ne pourra être heureux. Cruel et longuet, le film n'en est pas moins animé par une certaine énergie et une certaine justesse qu'il faut tout de même saluer.

Informations

Détails du Film L'Incomprise (Incompresa)
Origine France - Italie Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Drame
Version Cinéma Durée 103 '
Sortie 26/11/2014 Reprise -
Réalisateur Asia Argento Compositeur Brian Molko - Asia Argento - James Marlon Magas - Gilles Weinzaepflen - Justin Pearson - Luke Henshaw - Gabriel Serbian
Casting Charlotte Gainsbourg - Giulia Salerno - Gabriel Garko - Carolina Poccioni - Anna Lou Castoldi
Synopsis Aria, neuf ans, fait face à la séparation très violente de ses parents. Au milieu de leurs disputes, mise à l’écart par ses demi-sœurs, elle ne se sent pas aimée. Ballotée de l’un à l’autre, elle erre à travers la ville avec son sac à dos et son chat noir. Frôlant le désespoir, elle essaie de préserver son innocence.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques