Critique Fury

Fury
Fury est plus qu’un simple film de guerre, c’est un film sur la nature humaine. David Ayer démontre qu’il sait et peut s’appliquer à rendre d’excellentes copies. Le casting s’offre des rôles en or pour une séance qui ne manquera pas de...

Verdict Note : Exceptionnel ! Exceptionnel !

Par Anthony Verschueren

Critique du Film

S’il y a bien une qualité qu’on ne peut pas enlever à David Ayer c’est d’être productif. Après un minable Sabotage raté en début d’année, il vient conclure ce dernier trimestre de l’année 2014 avec Fury. À la tête d’un casting prestigieux parmi lequel on citera, entre autres, Brad Pitt, Shia LaBeouf ou encore Jon Bernthal, il pose ses caméras en Allemagne en avril 1945. Une troupe d’élite de l’armée américaine, à la tête d’un char d’assaut, tente de renverser le pays, et le monde, de la tyrannie nazie de l’époque. Une nouvelle recrue la rejoindra après la perte d’un de ses éléments. Le nouvel arrivé va se retrouver immergé, sans concession, dans l’horreur de la guerre.

Fury est un film de guerre d’un panel émotionnel extrêmement intense.

Fury est un film de guerre d’un panel émotionnel extrêmement intense. Ayer ne choisit pas de s’attacher à l’aspect historique de cette lourde période de notre passé, mais plutôt sur l’impact psychologique et physiologique qu’entraînent six années de guerre. Imposant son action au milieu des campagnes allemandes dévastées, le but de la mission importe peu. S’il rappellera le rôle du sergent Aldo Raine d’Inglourious Basterds, Brad Pitt n’aura jamais d’autres ordres que d’aller casser du nazi. Ce qui interloque le spectateur lorsqu’il est plongé sans concession dans Fury, c’est le ravage des années qui pèse sur le visage des comédiens. À travers chaque ride, nous ressentons le poids de la souffrance qu’ils endurent depuis la déclaration de guerre et à l'aube de la fin de cette dernière. Ayant perdus toute notion humanitaire, notamment lors des batailles, ils ne se rappelleront qu’ils sont capables d’aimer qu’une fois les batailles remportées. En ce sens, le personnage de Shia LaBeouf est nettement celui qui personnifie le plus ce conditionnement avec ses perpétuelles larmes au bord des yeux. Malgré tout, et sans pour autant être entièrement porté à la gloire de ce dernier, Brad Pitt obtient le rôle le plus intéressant. Il se soucie de ses hommes qu’il considère comme plus qu’une famille. Il s’impose des mesures drastiques afin de ne leur montrer aucune faille. Seulement, une fois le dos tourné, on se rend bien compte qu’il est à bout de souffle de toute cette haine ambiante. L’arrivée de la nouvelle recrue ira toute en contradiction. Devant ses hommes, il va s’obliger à faire basculer son nouveau protégé dans l’horreur de la guerre le plus brutalement possible. Dès lors qu’il l’entrainera en privé, ce sera une tout autre histoire et cela donnera lieu à, probablement, la scène la plus forte du film. En effet, toute la séquence entre Pitt et Lerman chez les deux femmes allemandes trouve de la magnificence dans la pire des horreurs. Le char d’assaut, qui donne son nom au film, métaphorise l’état général de cette troupe d’élite perpétuellement enfermée à l’intérieur. L’utilisant comme rempart imparable envers un monde en perdition, ces hommes tentent de s’accrocher sur le peu de notions de beauté qu’ils ont connu autrefois.

Fury est plus qu’un simple film de guerre, c’est un film sur la nature humaine.

Fury est un condensé de la force psychologique de Platoon avec un effervescent réalisme digne de la scène d’ouverture d’Il Faut Sauver le Soldat Ryan. David Ayer offre un film froid, qui n’hésite pas à mettre en avant la souffrance humaine dans sa nature la plus atroce. Le film est d’une violence inouïe, Ayer ne prend aucune pincette et il en ira de votre capacité à supporter de multiples charcutages de corps. Cette dualité entre l’émotion lors des scènes de dialogues et l’horreur brutale lors des phases d’action est un vrai tour de force plaçant Fury au rang des meilleurs films du genre. On n’a pas vu un film de guerre avec un impact émotionnel aussi fort en salles depuis fort longtemps. C’est d’ailleurs son envie de prendre aux tripes en s’ancrant au plus près du réel qu’Ayer démontre tout son talent. Ne cherchant pas nécessairement le spectaculaire, il rend ses séquences d’action extrêmement vraisemblables. Chaque impact, chaque obus envoyé offrent une expérience cinématographique au summum. David Ayer satisfera autant les fans d’action que les amateurs de drame. Le casting est imparable, avec un vrai coup de cœur pour le jeune Logan Lerman (aperçu dans les deux films Percy Jackson ou plus récemment Noé) qui représente l’innocence à l’état pur. Sa présence crève l’écran, il est celui qui va ramener la part d’humanité qui était perdue chez ses nouveaux camarades. Amorçant une idée de catharsis extrême pour ses collègues, il cèdera a contrario, de son côté, à l’attrait de l’horreur de la guerre. Cette envie inexplicable qui viendra l’habiter soudainement à aller casser du nazi, et de même y prendre plaisir, dès lors qu’il se rendra compte que le bonheur ne demeure plus dans ce monde en guerre. Un tourment qui rend son personnage complexe et complet. L’admiration, puis le rejet pour le monstre qu’il a créé, qui naîtra dans les yeux de Brad Pitt amorcera une fin qui vous retournera définitivement. Ces guerriers sont nés dans le char, ils pourraient bien y mourrir, le monde extérieur devenant tout sauf un refuge pour l'immoralité qui les habite désormais.

Fury est plus qu’un simple film de guerre, c’est un film sur la nature humaine. David Ayer démontre qu’il sait et peut s’appliquer à rendre d’excellentes copies. Le casting s’offre des rôles en or pour une séance qui ne manquera pas de vous retourner. Foncez le voir, ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion d’admirer un film de guerre aussi puissant émotionnellement.

Informations

Détails du Film Fury
Origine Etats Unis Signalétique Interdit aux moins de 12 ans
Catégorie Film Genre Drame - Guerre
Version Cinéma Durée 134 '
Sortie 22/10/2014 Reprise -
Réalisateur David Ayer Compositeur Steven Price
Casting Brad Pitt - Jason Isaacs - Shia LaBeouf - Logan Lerman - Michael Peña - Jon Bernthal - Jim Parrack
Synopsis Avril 1945. Les Alliés mènent leur ultime offensive en Europe. À bord d’un tank Sherman, le sergent Wardaddy et ses quatre hommes s’engagent dans une mission à très haut risque bien au-delà des lignes ennemies. Face à un adversaire dont le nombre et la puissance de feu les dépassent, Wardaddy et son équipage vont devoir tout tenter pour frapper l’Allemagne nazie en plein cœur.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques