Critique La Dernière Maison sur la Gauche (2009) (The Last House on the Left (2009))

La Dernière Maison sur la Gauche (2009)
La dernière maison sur la gauche de Denis Iliadis est un remake ni bon ni mauvais. Il apporte une vision nettement plus plausible mais a perdu la verve glauque et presque amateur de son modèle. On ne sait sur quel pied danser.

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Anthony Verschueren

Critique du Film

Il faut croire que le film d'horreur est un genre qui s'est usé avec le temps quand on voit le nombre incalculable de remake (bon et surtout très mauvais) qui pullulent sur la toile depuis plusieurs années. Aujourd’hui, on parle de Denis Iliadis, qui signe ici son deuxième film, et qui a décidé de livrer une nouvelle version du film qui révéla Wes Craven en 1972, La Dernière Maison Sur La Gauche. Denis Iliadis, un réalisateur en manque d'inspirations ? On peine à le croire puisqu'il n'innove presque pas dans ce remake mais, il faut quand même avouer que le film se laisse regarder.

Premièrement, ce que nous propose Denis Iliadis est une plongée au cœur de la psychologie des personnages. Autant les tueurs que les héros sont habités par des démons intérieurs extrêmement noirs.

Autant les tueurs que les héros sont habités par des démons intérieurs extrêmement noirs.

Là où le film de Craven se contentait d'aligner des scènes plus ou moins malsaines, Iliadis traite une violence plus psychologique que son modèle. Il y a tout de même une violence dans l'image attendue mais ce n’est pas le point fort de cette relecture. L'effet de surprise, la grosse claque qu'on ne voyait pas arriver dans le film original est beaucoup moins prenante ici malheureusement. Détrompez-vous, le film vous réserve de bonnes doses d’hémoglobine, on ne va tout de même pas déroger à la règle de tout bon film d'horreur qui se respecte non ? Parlons-en du gore justement, La Dernière Maison Sur La Gauche s’inscrit dans une mouvance dite « rape and revenge ». Il sort des sentiers battus de film de genre pour s'intéresser à l'effet intimiste de ce qu'il se passe lors des scènes de crime.

Il sort des sentiers battus de film de genre pour s'intéresser à l'effet intimiste de ce qu'il se passe lors des scènes de crime.

Il plonge le spectateur au cœur de l'horreur et même si ce n'est pas suggéré (au contraire, tout est dévoilé à l'image), l'effet ressenti est tout aussi désagréable. La scène de viol, particulièrement violente dans l'original, n'étant pas le pire de cette version.

La deuxième partie du film, la revanche des parents, est beaucoup plus plausible ici. Là où les parents se transformaient en Mc Gyver en herbe que personne ne pouvait atteindre dans le film de Craven, le couple ici fait office de personnes comme vous et moi. Des gens qui, par amour, se glissent dans la peau des bourreaux afin que justice soit faite. Ils n'en sont pas moins des super héros puisqu'ils s'en prennent plein la tête quand même !

A retenir donc, le film de Denis Iliadis est sombre et rageur. Il est énormément travaillé sur ses personnages mais manque d'ingéniosité dans sa manière d’envoyer la sauce (sans mauvais jeu de mot). Quitte à parler de remake, nous vous conseillons fortement la relecture italienne (non assumée en tant que telle mais vraiment trop similaire pour qu’on ferme les yeux) d’Aldo Lado : Le Dernier Train de la Nuit (1975). Il garde le côté trash et sans compassion du film de Craven au milieu d’une ambiance noire sauce ritale. Bien évidemment, l’original de Wes Craven reste le must cela va sans dire. Il n'y plus qu’une seule question à vous poser : aurez-vous le courage d'emprunter le chemin de La Dernière Maison Sur La Gauche ?

Informations

Détails du Film La Dernière Maison sur la Gauche (2009) (The Last House on the Left (2009))
Origine Etats Unis Signalétique Interdit aux moins de 16 ans
Catégorie Film Genre Horreur - Epouvante - Frissons - Gore
Version Cinéma/Longue Durée 109 '
Sortie 22/04/2009 Reprise -
Réalisateur Dennis Iliadis Compositeur John Murphy
Casting Garrett Dillahunt - Riki Lindhome - Michael Bowen - Monica Potter
Synopsis Les Collingwood possèdent une maison isolée, sur les berges d'un paisible lac. Leur fille, Mari, et sa copine Paige ne vont pas tarder à se faire enlever par un psychopathe évadé, Krug, sa compagne Sadie, son frère Francis et son fils, Justin. Laissée pour morte, Mari tentera de rejoindre à la nage la demeure familiale, sa dernière chance de survie...

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques