Critique Les 3 crimes de West Memphis (Devil's Knot)

Les 3 crimes de West Memphis
Les Trois Crimes de West Memphis tend vers l’horreur totale de son fait divers premier jusque dans le déroulement de l’enquête et sa résolution.

Verdict Note : Maladroit sur de nombreux points. Maladroit sur de nombreux points.

Par Mathieu Le Berre

Critique du Film

West Memphis est une petite ville d’Arkansas où les ouvriers, les cas sociaux et autres américains frôlant le bas de l’échelle sociale américaine habitent dans une certaine harmonie irradiée par un beau soleil constant. En mai 1993, cette simple petite ville va subir les affres d’un fait divers sordide. Steve Branch, Michael Moore et Christopher Byers, jeunes garçons âgés de 8ans, sont retrouvés à proximité d’un fossé, nus et les mains liées aux corps avec les lacets de leurs chaussures. Les enfants ont subi les pires sévices, lacérés de coups de couteau et l’un a été castré. L’affaire fait grand bruit dans l’immensité de l’Amérique. Mais l’écho ne parvient pas à franchir l’Atlantique et c’est par ce petit film réalisé par Atom Egoyan que nous constatons l’horreur de cette histoire tout entière.

Les Trois Crimes de West Memphis tend vers l’horreur totale de son fait divers premier jusque dans le déroulement de l’enquête et sa résolution. Trois jeunes adolescents apparaissent alors comme les suspects faciles, presque idéaux, pour une juridiction bête et méchante d’une contrée pas si évoluée. Damien Echols, jeune gamin de 17ans se voit tout désigné par le fait d’être dans la mouvance métal, s’habillant tout en noir et balançant Metallica à fond dans son casque. C’est un petit délinquant venant d’une famille assez pauvre au casier déjà fourni, du pain béni pour les autorités. Car en interrogeant Jessie Miskelley Jr, un autre suspect âgé de 17ans attardé mentale d’un QI de 72 subissant l’influence des policiers, il dévoile les noms d’Echols et Jason Baldwin et des détails de l’affaire. L’affaire du meurtre de ses trois petits garçons est une mascarade, une honte dans l’histoire américaine, et le metteur en scène canadien Atom Egoyan s’efforce de le démontrer.

Atom Egoyan n'est que le spectateur vain d'un film relatant l'affaire la plus sordide des Etats-Unis.

Ainsi, le réalisateur suit l’enquête d’un détective privé qui a su percevoir les incohérences de l’enquête. S’acharnant à démontrer les fautes et à sauver ses jeunes adolescents de la mort, il conduit leurs avocats et mène son enquête. De ce constat simple et attrayant, nous déchantons vite dans cette volonté de mise en abîme dans l’enquête et la résolution de celle-ci. Egoyan s’emploie à ne filmer que des regards perdus dans cette petite ville, dans ce tribunal ou dans les cellules des prisonniers. Tel un spectateur ahuri par l’histoire elle-même, il colle les événements, mais ne procure jamais cette sensation de les vivre. On est là prostré à suivre malgré nous le déroulement de ses aberrations sans prendre le moindre parti, n’ayant jamais la moindre vision propre d’un homme sur l’affaire. Tirant une fiction adaptée du livre de Mara Leveritt consacré à l’affaire, Egoyan met en scène un film documenté, même trop documenté. Les personnages principaux interprétés par Colin Firth et Reese Witherspoon ne prennent jamais réellement de relief, vaguant tout le long du film à n’être aussi que simples spectateurs. L’enquête du détective joué par Colin Firth, entre deux questions, est quasi inexistante, l’homme ne faisant qu’assister au procès, reprendre les dossiers ou de se réunir avec les avocats. Reflet du réalisateur lui-même, il ne sera que le pôle central d’une interrogation planant constamment sur le film  : pourquoi une fiction en lieu et place d’un documentaire bien plus pertinent  ?

La réponse ne viendra sûrement jamais, et les 1h40 de métrage ne seront alors qu’un enchaînement de frustration, cette aspérité à découvrir un thriller sombre et crade – comme si bien vendu avec deux acteurs d’habitude charismatiques — ayant gangrénée notre esprit et notre envie d’un cinéma autre. Les Trois Crimes de West Memphis est un petit film, un retour sur une affaire sordide loin d’avoir dévoilé tous ses secrets. Pour notre part, ce film sera une introduction frustrante vers la part sombre de l’Amérique.

Informations

Détails du Film Les 3 crimes de West Memphis (Devil's Knot)
Origine Etats Unis Signalétique Interdit aux moins de 12 ans
Catégorie Film Genre Thriller - Drame
Version Direct To Video Durée 100 '
Sortie 07/10/2014 Reprise -
Réalisateur Atom Egoyan Compositeur Mychael Danna
Casting Colin Firth - Alessandro Nivola - Reese Witherspoon - Dane DeHaan - Mireille Enos - Amy Ryan - Brian Howe - Wilbur Fitzgerald
Synopsis West Memphis, 1993. Trois jeunes enfants sont retrouvés sauvagement assassinés. Trois adolescents marginaux sont arrêtés et accusés d’avoir commis un crime sataniste. Face aux incohérences du dossier, un détective privé, adversaire de la peine de mort, décide de mener sa propre enquête. Un thriller palpitant d’après l’histoire vraie des 3 de West Memphis.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques