Critique World War Z

World War Z
Avec World War Z, on s'aperçoit que Brad Pitt n'avait jamais vraiment eu son blockbuster égocentrique. À contrario de Tom Cruise, Will Smith ou Bruce Willis, Brad Pitt a réussi à se construire une carrière saine autour de metteur en scène accomplie...

Verdict Note : A louper sans aucun regret. A louper sans aucun regret.

Par Mathieu Le Berre

Critique du Film

Avec World War Z, on s'aperçoit que Brad Pitt n'avait jamais vraiment eu son blockbuster égocentrique. À contrario de Tom Cruise, Will Smith ou Bruce Willis, Brad Pitt a réussi à se construire une carrière saine autour de metteur en scène accomplie (Soderbergh, Les frères Coen, Fincher), plutôt que la baser sur la rentabilité. Mais il fallait bien un caillou dans la chaussure ou plutôt le petit vilain canard dans une filmographie presque parfaite pour l'acteur sex symbol, quoiqu'il n'y est rien de véritablement honteux dans World War Z.

Publié en 2006, World War Z est à la base un livre écrit par Max Brooks, fils de Mel Brooks, célèbre réalisateur de années 60 et 70. Prenant un point de vue globale et chorale sous la forme d'interviews entre un narrateur et différents personnages de différents horizons, le livre retrace une guerre contre les zombies, débutant par des événements isolés et aboutissant à une pandémie mondiale et une panique de masse, et enfin à des batailles armées pour reprendre la planète aux morts-vivants. En plus de cela, les entretiens décrivent les changements religieux, géopolitiques, et environnementaux après la guerre des zombies. Un véritable pamphlet descriptif d'une réalité abstraite en cas de pandémie mondiale. Combinant La Bonne Guerre de Studs Terkel (dont il reprend le style de narration) et les œuvres de George Romero, le livre a été encensé par la critique et devient un succès.

Souhaitant surfer sur la mode zombie suite au succès de Walking Dead, Brad Pitt via sa société de production, Plan B, en tire une adaptation pour le cinéma. Objet vitrine pharaonique pour l'acteur qui espère en faire une trilogie, World War Z se transforme en un projet presque maudit. Tensions entre les producteurs et le réalisateur, changement de scénaristes, besoin de planifier de nouvelles scènes, problèmes d'effets spéciaux, le tournage prend plusieurs semaines de retard. Le résultat pouvait prétendre au pire.

Dans World War Z, Brad Pitt incarne Gerry, bon père de famille somme tout normal. Pris dans un embouteillage monstre, Gerry, qui se révèle être un ancien enquêteur pour les Nations Unies, comprend qu'il se passe quelque chose d'anormale. Les gens s'en prennent violemment aux autres, un virus semblant se propager rapidement. Gerry n'a d'autre choix que de reprendre du service pour sauver sa famille, il s'engage donc dans la quête du patient 0 pour enrayer la propagation du virus.

Le film prend énormément de distance avec le livre, prenant d'emblée comme point d'encrage le personnage seul de Gerry. Là où le point de vue narrative faisait toute l'originalité du livre, World War Z film s'enferme dans un déroulement de l'histoire beaucoup plus classique. Au vu du budget et de l'équipe derrière, le film se montre efficace et les scènes d'actions graphiquement épiques. Reposant essentiellement sur sa star, parti prenante de chaque scène du film, World War Z manque cruellement de personnalité et d'un regard intelligible sur le sujet et sur l'oeuvre de base. S'additionnant parmi un nombre incalculable de films d'infectés et de zombies, World War Z se montre être finalement qu'un calquage de luxe sur d'oeuvres déjà existantes comme Alerte ! de Wolgang Petersen ou toute la filmographie du maître Romero.

On ne peut même pas se réfugier sur le seul personnage réellement existant du film qu'est Gerry Lane (Brad Pitt), car passer la première demi-heure, on ne croit plus au personnage. Se révélant être un super enquêteur de l'ONU, à la limite du Captain America, parcourant le monde entier en moins de 2 heures (Philadelphie, Corée du sud, Jérusalem, Ecosse). Comme par hasard, entouré des meilleurs experts mondiaux et de toute le flotte navale américaine, seul Gerry trouvera la solution du virus. World War Z est une bande démo de luxe pour un Brad Pitt en totale roue libre, plus producteur calculateur qu'acteur au service d'un metteur en scène (ici invisible), lui servant de caution pour assurer le film.

L'interrogation de prime abord pour un produit assez mystérieux laisse au final un goût de blockbuster amer sans personnalité, à la 3D inexistante, seulement employée pour faire entrer plus de dollars. Tout ou presque est interchangeable dans World War Z, acteur comme réalisateur, qui ne peuvent empêcher le film de se conclure sur la voix OFF publicitaire lancinante de ce cher Brad.

 

 

Informations

Détails du Film World War Z
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Action - Thriller - Science - Fiction
Version Longue Durée 123 '
Sortie 03/07/2013 Reprise -
Réalisateur Marc Forster Compositeur Marco Beltrami
Casting Brad Pitt - David Morse - Mireille Enos - Elyes Gabel
Synopsis Un jour comme les autres, Gerry Lane, ancien de l'ONU, et sa famille sont piégés dans une brutale et soudaine attaque de zombies au cœur des rues de Philadelphie. Une pandémie mystérieuse se répand à toute vitesse aux quatre coins du monde et transforme les populations en hordes de zombies assoiffés. Gerry est alors chargé par ses anciens supérieurs de trouver l'origine de ce phénomène avant que la totalité de la planète ne soit contaminée...

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques