Critique Annabelle

Annabelle
Sans être d'une grande prétention, Annabelle de John R. Leonetti est tout de même très crédible dans son genre et la peur est opérante tout le long. Oubliez Chucky, Annabelle sera désormais votre pire cauchemar !

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Adélaïde Beau

Critique du Film

En aout 2013 sortait sur nos écrans un bijou qu'on désespérait de voir à nouveau sur grand écran. En effet, après une longue traversée du désert avec des scénarios peu originaux et des mises en scène parfois grotesque, les films d'épouvante et horreur avaient pu, pour la plupart, nous décevoir. Puis Conjuring est arrivé. Ce film, réalisé par James Wan, réunissait ce qu'on attendait : un bon scénario, une bonne mise en scène, des excellents acteurs et une peur intense. En effet, le film mettait en avant la vraie histoire du couple Warren qui était venu en aide à une famille terrorisée par une présence inquiétante dans leur maison. Ce long métrage s'introduisait cependant par une mission antérieure du couple autour d'une poupée belle, mais étrange, dont la prèsence avait créé de curieux événements. Cette poupée n'était autre qu'Annabelle, dont le film se penche suite au succès de l'ouverture la présentant. Annabelle est un spin-off contant l'histoire d'un couple américain traditionnel, une jeune blonde parfaite, enceinte d'un médecin aux dents blanches. Une nuit, les membres d'une secte satanique s'introduisent dans leur maison et agressent sauvagement le couple, paniqué. Et ils ne se contentent pas de faire couler le sang et de semer la terreur, ils donnent vie à une créature monstrueuse, pire encore que leurs sinistres méfaits, permettant aux âmes damnées de revenir sur Terre.

Pour ceux qui ont été charmés par Conjuring, ne vous attendez pas à un remake.

Pour ceux qui ont été charmés par Conjuring l'été dernier, ne vous attendez pas à un remake du film de James Wan. Hormis le personnage de la poupée que nous connaissions déjà, tout y est très différent. Pour ce nouveau film d'horreur, les studios ont fait confiance à John R. Leonetti, chef opérateur de formation et proche collaborateur de James Wan, qui se voit naturellement confier les commandes d'Annabelle pour développer le mythe de cette poupée diabolique. Ayant travaillé sur Conjuring, nous aurions donc pu nous attendre à un niveau aussi élevé que ce dernier. Cependant, la qualité du film n'est pas parfaite. Quelques points auraient mérité d'être approfondis. Pour commencer l'image. Dans les moments où la tension est à son comble, il lui aurait fallu plus de crédibilité. En effet, le visuel paraît superficiel et donne l'impression que peu de moyens ont été déployés pour un film dont on attendait beaucoup. A titre de comparaison, Conjuring gérait à la perfection le côté technique des séquences paranormales. Dans Annabelle, des lumières peu glorieuses nuisent à la crédibilité du film. L'autre sujet dérangeant du film est probablement la comédienne principale, Annabelle Wallis. Lourde tâche de passer après le duo Vera Farmiga/Lili Taylor, les stars de Conjuring, l'actrice n'est pas à la hauteur de « ses grandes soeurs », pas toujours crédible dans les moments de panique, il aurait fallu qu'elle travaille plus sur ce côté extrêmement important pour un film d'horreur.

Très crédible dans son genre, la peur est opérante tout le long.

Tout n'est cependant pas à jeter. Annabelle reste un bon film d'horreur grâce à plusieurs facteurs. Tout d'abord, l'histoire tient dignement debout et le scénario est cohérent. De plus, John R. Leonetti, qui s’est inspiré de la maison de son père pour créer le premier foyer de Mia et John (les Barbie et Ken du film), a réussi à nous plonger dans des moments de hautes tensions et de peurs intenses (surtout pour les plus crédules). Sa manière de filmer est intéressante pour ce genre de film. Effectivement, en filmant de très près ses sujets, il développe ici une manière très efficace d'effrayer, une fois de plus, le spectateur. Grâce à son travail effectué sur Conjuring, il s'en inspire sur des petits détails très efficaces concernant la mise en scène. La musique dans un film d'horreur devrait, en général, être considérée comme le personnage principal tellement sa présence est inévitable (pour ne pas dire vitale). Dans Annabelle, on ne change pas la potion magique du succès puisque c'est Joseph Bishara, spécialiste en matière de musique de films d'épouvante, qui fut à l'origine de la bande originale de InsidiousInsidious : Chapitre 2 et surtout Conjuring, qui a repris du service. Très efficace, le compositeur connaît à la perfection son sujet et seconde à merveille les scènes les plus terribles. Ce qui donne l'occasion de cacher les points négatifs abordés un peu plus haut.

Sans être d'une grande prétention, Annabelle est tout de même très crédible dans son genre et la peur est opérante tout le long. Oubliez Chucky, Annabelle sera désormais votre pire cauchemar !

Informations

Détails du Film Annabelle
Origine Etats Unis Signalétique Interdit aux moins de 12 ans
Catégorie Film Genre Horreur - Epouvante
Version Cinéma Durée 98 '
Sortie 08/10/2014 Reprise -
Réalisateur John R. Leonetti Compositeur Joseph Bishara
Casting Alfre Woodard - Annabelle Wallis - Ward Horton - Eric Ladin - Tony Amendola - Brian Howe - Shiloh Nelson - Richard Allan Jones
Synopsis John Form est certain d'avoir déniché le cadeau de ses rêves pour sa femme Mia, qui attend un enfant. Il s'agit d'une poupée ancienne, très rare, habillée dans une robe de mariée d'un blanc immaculé. Mais Mia, d'abord ravie par son cadeau, va vite déchanter. Une nuit, les membres d'une secte satanique s'introduisent dans leur maison et agressent sauvagement le couple, paniqué. Et ils ne se contentent pas de faire couler le sang et de semer la terreur – ils donnent vie à une créature monstrueuse, pire encore que leurs sinistres méfaits, permettant aux âmes damnées de revenir sur Terre : Annabelle.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques