Critique Chef

#Chef
#Chef est une réussite toute en douceur idéale pour mettre en appétit. Posant des questions loin d’être superficielles, Jon Favreau élève ses propos d’une bien belle manière au détour de plusieurs kilos de jambon, steak et autres croque-monsieur...

Verdict Note : Exceptionnel ! Exceptionnel !

Par Anthony Verschueren

Critique du Film

Présenté hors compétition cette année au Festival de Deauville, #Chef signe le retour remarqué de Jon Favreau au cinéma depuis Cowboys & Envahisseurs. Le papa d’Iron Man et Iron Man 2 revient nous conter l’histoire de Carl Casper, chef cuisinier qui préfère remettre en cause sa carrière pour ne pas soumettre son intégrité créative. Décidant de faire le vide dans sa vie, il s’exile à Miami en compagnie de son ex-femme et de son fils afin de renouer des liens qu’il n’a plus avec eux depuis très longtemps. Dans sa quête de bonheur, il s’associera avec eux, aidé d’un de ses ex-collègues de travail, afin de monter un food truck. Dans cette nouvelle aventure, il va retrouver le vrai plaisir de cuisiner, loin des critiques culinaires acerbes.

Favreau laisse de côté la folie blockbusterienne qui lui collait à la peau ses dernières années afin de livrer une comédie légère avec un casting exceptionnel.

La première chose qui frappe avec #Chef, c’est son ton extrêmement simple et sobre. Favreau laisse de côté la folie blockbusterienne qui lui collait à la peau ses dernières années afin de livrer une comédie légère avec un casting exceptionnel. Ce n’est pas tous les jours qu’on peut y voir Dustin Hoffman, Sofia Vergara, Scarlett Johansson, John Leguizamo, Oliver Platt ou encore Robert Downey Jr. dans le même film. Ne jouant jamais la carte « guest star » qui pourrait coller à la peau de certains des acteurs qui campent des personnages relativement éphémères, Favreau traite ces grands acteurs avec autant de respect qu’il faudrait traiter n’importe quel second rôle. Une fois encore, le ton léger et enivrant emboite le pas sur l’avis global qui se dégage de ce film : c’est frais ! Avec une salive constante au bord des lèvres, #Chef recèle de nombreuses séquences culinaires qui envahissent la salle de jolis et doux parfums. On rêverait de traverser l’écran afin d’aller déguster les nombreux succulents plats concoctés par notre chef du jour. Jon Favreau s’octroie le rôle principal du film. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il déborde de talent. Non seulement son jeu est d’une limpidité exemplaire et ne délaisse absolument pas sa réalisation. Jouant exceptionnellement sur les deux tableaux, Favreau prouve qu’il sait et peut faire dans la finesse et en particulier dans le rôle de père qu’il dégage. Là aussi, il joue sur deux niveaux. De prime abord, on est vite séduit par la relation qu’il entretient avec son fils. L’art de la table et l’adoration de la cuisine inculqueront des valeurs constructives et essentielles pour ces deux personnages comme la complicité père / fils, l’amour, le respect… En second lieu, on remarque aussi le tact employé non plus par l’acteur, mais par le réalisateur. Il met en image ses personnages avec un respect inéluctable, ce qui fait lourdement penser à une relation paternaliste.

#Chef est une réussite toute en douceur idéale pour mettre en appétit.

#Chef se divise en deux parties distinctes. Sa première moitié est une critique acerbe de la société de consommation moderne. En choisissant de montrer le pouvoir destructeur des réseaux sociaux, Favreau démontre comment monsieur tout le monde, s’il n’est pas assez fort pour surmonter la pression, peut vite jouer sa vie professionnelle sur un simple coup de gueule. Jamais le monde n’aura été aussi dicté par la toile, et c’est justement ce que tend à prouver #Chef. Bien évidemment, la seconde partie prendra le contre-pied de son introduction. Il cherche un retour aux sources, une madeleine de Proust qui porte notre regard vers la vie tout simplement. C’est un constat plus qu’une critique que nous sert Favreau : il n’est pas de plus belle vie qu’un métier passionnant dans un milieu bénéfique à un épanouissement personnel. Très loin de la mécanisation et l’abrutissement de l’homme derrière ses tablettes et autres smartphones, Favreau se débrouille comme un chef (sans aucun jeu de mots) à mener son histoire le plus simplement du monde. Et comme pour boucler la boucle, Favreau nous ramènera, malgré tout, dans le monde moderne. Utilisant le pouvoir du web à bon escient cette fois-ci, il démontre comment le phœnix peut renaître de ses cendres pour peu que sa psyché soit bien armée. En définitive, la fin du voyage sera à l’image du début : on en revient, en apparence, au même point de départ, mais on en sort indubitablement grandi. Ce vent de folie extrêmement frais (mention spéciale à la bande originale vraiment entrainante, et encore plus au cover du Sexual Healing de Marvin Gaye version fanfare), et donnant plus que faim, fait de #Chef une réussite sans prétention qui offre une plénitude totale.

#Chef est une réussite toute en douceur idéale pour mettre en appétit. Posant des questions loin d’être superficielles, Jon Favreau élève ses propos d’une bien belle manière au détour de plusieurs kilos de jambon, steak et autres croque-monsieur à donner du cholestérol au plus sein des végétariens. Le dîner est servi, bon appétit !

Informations

Détails du Film Chef
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Comédie
Version Cinéma Durée 114 '
Sortie 29/10/2014 Reprise -
Réalisateur Jon Favreau Compositeur Mathieu Schreyer
Casting John Leguizamo - Robert Downey Jr. - Scarlett Johansson - Dustin Hoffman - Oliver Platt - Sofia Vergara - Jon Favreau
Synopsis Carl Casper, Chef cuisinier, préfère démissionner soudainement de son poste plutôt que d’accepter de compromettre son intégrité créative par les décisions du propriétaire de l’établissement. Il doit alors décider de son avenir. Se retrouvant ainsi à Miami, il s’associe à son ex-femme, son ami et son fils pour lancer un food truck. En prenant la route, le Chef Carl retourne à ses racines et retrouve la passion pour la cuisine et un zeste de vie et d’amour.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques