Critique The Amazing Spider-Man

The Amazing Spider-Man
Pourquoi ? Pourquoi faire un reboot d'une franchise, 5 ans seulement depuis le dernier épisode ? Et puis surtout pourquoi faire un reboot d'une saga initiatrice d'un genre à elle toute seule, à savoir le film de super héros? Car le premier à avoir...

Verdict Note : Maladroit sur de nombreux points. Maladroit sur de nombreux points.

Par Mathieu Le Berre

Critique du Film

Pourquoi ? Pourquoi faire un reboot d'une franchise, 5 ans seulement depuis le dernier épisode ? Et puis surtout pourquoi faire un reboot d'une saga initiatrice d'un genre à elle toute seule, à savoir le film de super héros? Car le premier à avoir trouver la bonne formule pour faire d'une adaptation de comics un film à lui tout seul et de réussir à le faire vivre, c'est bien Sam Raimi.

Il y en avait bien eu d'autre avant lui, Superman, Batman, Blade, mais c'était resté des adaptations fermés sur leurs propres séries, n'engendrant rien derrière.

Différemment du cas Batman, qui s'était conclu sur deux épisodes vraiment très faibles, d'où la nécessité du reboot de Nolan, là pour Spiderman, on ne voyait pas trop la finalité du projet. Surtout quand c'est pour, à peu près de chose, se servir de la base originale de l'histoire qu'avait en tête Sam Raimi pour son possible épisode 4.

Et cette héritage, The amazing spider-Man la traîne comme un boulet tout au long de ces deux heures. Souhaitant se démarquer totalement, il prend à contre pied tous les points qui font de ce personnage, un héros mythique et réaliste.

Là, point de Peter Parker timide et réservé, ronger par des multiples questions existentielles et ses choix de responsabilités, vivant dans un cocon avec comme point d'orgue, Tante May.

Le personnage joué cette fois-ci par Andrew Garfield est une version skateur impertinent et un brin tête à claque, préférant se la jouer intello et forte tête, qui suite à sa mutation, passera un cap, en devenant insolent et très énervant. Marc Webb nous sert un Peter Parker en pleine crise d'adolescence, n'évitant à aucun moment de draguer bien directement Gwen Stacy, là où c'était inimaginable dans le personnage originale avec Mary Jane Watson.

The amazing Spider-Man donne cette impression constante d'être dans une série TV pour adolescents type Smallville, les frères Scott ou Newport Beach (voir le combat entre le héros et le lézard en plein lycée, ahurissant de bêtises !!). Le traitement des personnages frôle le néant, aucun ne fait la différence, on assiste à un défilement de prototypes de personnages sans consistances et superficielles. L'évolution de Peter Parker en Spider-Man est l'exemple type qui montre toute la qualité et le résultat d'un film, produit plus pour l'argent que par amour du personnage. Sam Raimi prenant toute la première, voir deuxième partie de son film pour cela, ici ça prend 5 minutes chrono dans un métro, juste après la morsure, Parker faisant une petite sieste et se réveillant avec ces pouvoirs pour se battre contre des méchants !!!! Affolant.

Pourtant acclamé par toutes les critiques et cinéphiles suite à son 500 jours ensemble, Marc Webb patauge pour finalement se noyer complètement, submergé par un personnage et un héritage beaucoup trop lourd à porter. Rien ne ressort totalement de son film, il s'essaie à quelques idées de mises en scènes, comme la caméra subjective par exemple, mais elles se révèlent vite être de purs gadgets inutiles, n'apportant rien au film et à son déroulement.

The amazing Spider-Man est finalement un beau gâchis, annoncé dés le début, et c'est pas faute d'avoir essayé d'y croire. Mais un déferlement de j'en-foutisme fait dans un seul objectif de profit, fait que cela créer plus de frustration qu'autre chose.

 

Informations

Détails du Film The Amazing Spider-Man
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Action - Aventure - Fantastique
Version Cinéma Durée 137 '
Sortie 04/07/2012 Reprise -
Réalisateur Marc Webb Compositeur James Horner
Casting Andrew Garfield - Emma Stone - Martin Sheen - Sally Field - Rhys Ifans
Synopsis Abandonné par ses parents lorsqu’il était enfant, Peter Parker a été élevé par son oncle Ben et sa tante May. Il est aujourd’hui au lycée, mais il a du mal à s’intégrer. Comme la plupart des adolescents de son âge, Peter essaie de comprendre qui il est et d’accepter son parcours. Amoureux pour la première fois, lui et Gwen Stacy découvrent les sentiments, l’engagement et les secrets. En retrouvant une mystérieuse mallette ayant appartenu à son père, Peter entame une quête pour élucider la disparition de ses parents, ce qui le conduit rapidement à Oscorp et au laboratoire du docteur Curt Connors, l’ancien associé de son père. Spider-Man va bientôt se retrouver face au Lézard, l’alter ego de Connors. En décidant d’utiliser ses pouvoirs, il va choisir son destin…

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques