Critique Le Gendarme à New York

Le Gendarme à New York
Ce second volet rencontra un incroyable succès en devenant le 4e film le plus vu en 1965. Rassemblant près de 5 495 000 de Français dans les salles, Le Gendarme se décline une nouvelle fois comme un succès populaire sans faille, ou presque.

Verdict Note : Moyen. Moyen.

Par Mathieu Le Berre

Critique du Film

Alors que nous voyons Le Gendarme de Saint-Tropez comme un film lourd et multi-rediffusé au fil des années et de nos vacances estivales, en 1964, le film réalisé par Jean Girault fut le succès-surprise de l’année. Film populaire par excellence, Le Gendarme de Saint-Tropez avait rassemblé 7,8 millions de spectateurs dans les salles françaises projetant Louis de Funés comme une star, lui éternel second rôle du long de ses 36 premiers films. La popularité du trublion français se répercutera alors sur ses films suivants, Le Corniaud et Fantomas.

Un an à peine après la sortie du Gendarme de Saint-Tropez, nous retrouvons Gerber, Cruchot et les «Copains» pour un voyage à New York comme le titre le suggère. Les gendarmes de Saint-Tropez ont été choisis pour représenter la France lors d’un congrès international de la gendarmerie à New York. Après un voyage sur le paquebot France, ils débarquent à Manhattan. Bientôt, Cruchot croit voir sa fille Nicole un peu partout... Et pour cause : celle-ci, désireuse de découvrir le « Nouveau Monde  », s’est embarquée sur le navire comme passagère clandestine, à l’insu de son père.

Louis de Funés est l'attraction formidable et indélébile de ce second opus.

Le plaisir de retrouver cette fameuse bande d’incapable se fait ressentir dès les premiers instants. Les Gendarmes embarquent très vite sur le France, direction la grande pomme. La première partie sur le paquebot est propice à un déchaînement comique de situation, sûrement la meilleure partie du film. D’abord perdu dans les couloirs labyrinthiques du paquebot, le parcours sera aussi l’occasion d’un apprentissage express de cours d’anglais des troupes par Cruchot. La séquence devient aussitôt culte par la compréhension des phrases « My flowers are beautiful  » ou de Fougasse grimaçant sur la prononciation du «The». Mythique. Il y aura aussi l’exercice de sauvetage avec les gilets et le retard de Merlot.

Mais l’arrivée sur terre sera une autre paire de manches. Car dans les premiers instants de la découverte de la ville, l’histoire du Gendarme à New York ne sera qu’une accumulation de saynètes poussives et incongrues. Nicole deviendra (trop) vite une vedette de la chanson et de la télévision grâce à un journaliste la prenant sous son aile, amenant Cruchot à voir sa fille à chaque coin de rue et de lui courir après. Il sera alors pris pour un fou et envoyé chez un psychiatre pour une séquence à côté de la plaque. Alors que Nicole vit le rêve américain et que Cruchot devient fou ou joue à West Side Story arrêtant un grand truand des rues new-yorkaises, Fougasse est oublié dans un hôpital subissant toutes sortes d’expériences. Jean Lefebvre se sentira alors un peu seul face à ses piqûres et complètement inutile au film.

Le Gendarme à New York n'est qu’une accumulation de saynètes poussives et incongrues.

Dans les rues de New York, Louis de Funés, attraction formidable et indélébile de ce second opus, jouera au Charlot, imitera Buster Keaton, se déchainera sur un terrain de base-ball ou se déguisera en policier new-yorkais. À force de courir après Nicole, le maréchal des Logis-Chef Cruchot nous fait parcourir les beaux décors du New York des 60's, la fameuse ville prenant vie et forme autour du fameux trublion.

À l’aise d’un budget plus large et d’une ville iconique et charismatique, Le Gendarme à New York se voit supérieur au Gendarme de Saint-Tropez. Ce second volet rencontra un incroyable succès en devenant le 4e film le plus vu en 1965. Rassemblant près de 5 495 000 de Français dans les salles, Le Gendarme se décline une nouvelle fois comme un succès populaire sans faille, ou presque.

Informations

Détails du Film Le Gendarme à New York
Origine France Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Comédie
Version Cinéma Durée 98 '
Sortie 29/10/1965 Reprise -
Réalisateur Jean Girault Compositeur Raymond Lefèvre - Paul Mauriat
Casting Louis De Funès - Michel Galabru - Jean Lefebvre - Christian Marin - Geneviève Grad - Guy Grosso - Michel Modo
Synopsis La brigade de Saint-Tropez est désignée pour représenter la France au Congrès Internationnal de Gendarmerie à New-York.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques