Critique Sin City : J'ai Tué Pour Elle (Sin City : A Dame to Kill For)

Sin City : j'ai tué pour elle
Retour à Sin City pour une suite tout à fait réussie qui nous replonge dans le superbe univers de Frank Miller. Casting d'enfer, mise en scène à l'esthétisme poussé, violence graphique, il y a de quoi être ravi.

Verdict Note : Un très bon moment en perspective. Un très bon moment en perspective.

Par Alexandre Coudray

Critique du Film

Cela faisait longtemps qu'on l'attendait celui-là ! Neuf ans après le premier Sin City, véritable claque cinématographique, voilà que Robert Rodriguez et Frank Miller nous replongent au cœur de cette ville infernale où la violence est quotidienne et où les femmes, toutes séduisantes, mènent les hommes par le bout du nez.

Ce noir et blanc, ces plans stylisés, cette violence graphique, cette ambiance de film noir, tout est ici réuni pour nous séduire.

Comme dans le premier film, cette suite nous raconte plusieurs histoires qui se passent plus ou moins en même temps. L'intrigue de J'ai tué pour elle se situe d'ailleurs après la mort d'Hartigan mais avant la mort de Marv et avant l'épisode du Grand Carnage où Dwight était incarné par Clive Owen. A ceux qui pourraient se demander si cette suite est meilleure que le premier film, la réponse est non. Les deux films se valent, tous deux étant extrêmement cohérents dans leur univers, scénaristique et visuel. Car Sin City, c'est avant tout un univers visuel à part. En utilisant le fond vert au maximum, Robert Rodriguez peut se vanter de coller au plus près des comics originaux. Pour le réalisateur, il ne s'agit pas d'adapter la bande-dessinée en film, il s'agit que le film soit le plus fidèle possible au matériel original. La beauté des dessins en noir et blanc de Frank Miller prend parfaitement vie grâce aux fonds verts et de son propre aveu, Rodriguez avoue que le découpage lui a été totalement facilité par le propre découpage de Miller. Si l'on y regarde de plus près, de nombreux plans du film correspondent à des cases de la bande-dessinée et voir ces dessins prendre vie est un pur plaisir. A l'époque du premier film, c'était une révolution visuelle, désormais on a l'impression d'une balade en terrain connu mais dont on éprouve un immense plaisir à retrouver. Ce noir et blanc, ces plans stylisés, cette violence graphique, cette ambiance de film noir, tout est ici réuni pour nous séduire.

Le film semble avoir été réalisé à la gloire de Jessica Alba et d'Eva Green, toutes les deux au sommet de leur pouvoir de séduction.

Et séduction, il y a. Car dans Sin City, c'est les femmes qui ont le contrôle. Elles sont toutes belles et loin d'être les demoiselles en détresse que l'on peut imaginer. L'intrigue principale du film, tirée de l'album J'ai tué pour elle, est d'ailleurs une histoire qui vient tout droit de la plus pure tradition du film noir dans lequel un détective tombe sous le charme d'une femme qui se révèle bien plus forte que lui. Les hommes ont beau avoir la force physique, les femmes leur font tourner la tête et les amènent à commettre le pire. Le film semble d'ailleurs avoir été réalisé à la gloire de deux actrices : d'abord Eva Green dont la beauté physique est énormément mise en valeur (c'est elle, la femme pour qui l'on serait capable de tuer) et dont la présence à l'écran n'est pas sans faire penser à certaines actrices de l'âge d'or hollywoodien. Et puis Jessica Alba, à la plastique forcément parfaite pour faire rêver les hommes qui regardent danser son personnage sur la scène d'un bar mais qui révèle des tourments qui la poussent à venger la mort d'Hartigan, l'amour de sa vie. Venant compléter ce charmant casting, on trouve une belle galerie d'acteurs qui semblent bien s'amuser dans la peau de ces durs à cuire qu'ils incarnent. Mickey Rourke est franchement excellent et Josh Brolin s'en sort très bien dans le rôle de Dwight, que Clive Owen avait incarné dans le premier film avec une classe absolue.

Moins violent et moins dérangeant que le premier film, cette suite se révèle être plus classique dans ses histoires mais vient compléter un univers sombre qui nous avait certainement manqué. Ce retour à Sin City est donc un vrai plaisir qui laisse même espérer qu'un troisième volet puisse voir le jour tant on voudrait encore arpenter les ruelles sombre de cette ville sinistre.

Informations

Détails du Film Sin City : J'ai Tué Pour Elle (Sin City : A Dame to Kill For)
Origine Etats Unis Signalétique Interdit aux moins de 12 ans
Catégorie Film Genre Action - Thriller
Version Cinéma Durée 102 '
Sortie 17/09/2014 Reprise -
Réalisateur Robert Rodriguez - Frank Miller Compositeur Robert Rodriguez - Carl Thiel
Casting Bruce Willis - Mickey Rourke - Joseph Gordon-Levitt - Rosario Dawson - Jessica Alba - Josh Brolin - Eva Green - Powers Boothe
Synopsis Dans une ville où la justice est impuissante, les plus désespérés réclament vengeance, et les criminels les plus impitoyables sont poursuivis par des milices. Marv se demande comment il a fait pour échouer au milieu d'un tas de cadavres. Johnny, jeune joueur sûr de lui, débarque à Sin City et ose affronter la plus redoutable crapule de la ville, le sénateur Roark. Dwight McCarthy vit son ultime face-à-face avec Ava Lord, la femme de ses rêves, mais aussi de ses cauchemars. De son côté, Nancy Callahan est dévastée par le suicide de John Hartigan qui, par son geste, a cherché à la protéger. Enragée et brisée par le chagrin, elle n'aspire plus qu'à assouvir sa soif de vengeance. Elle pourra compter sur Marv… Tous vont se retrouver au célèbre Kadie's Club Pecos de Sin City…

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques