Critique Need For Speed

Need For Speed
Need For Speed de Scott Waugh est un film diesel qui prendra tout son temps pour dévoiler ses atouts. On sent un réalisateur en pleine découverte du genre qui fera preuve d’un peu plus de maîtrise au fil des séquences. Un film d’action louable...

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Anthony Verschueren

Critique du Film

Adapté de la franchise éponyme de jeux vidéo, Need For Speed base son scénario sur l’épisode sorti en 2011, Need For Speed : The Run. Choisissant de mettre en exergue la star montante de Hollywood, Aaron Paul, le réalisateur, ex-cascadeur, Scott Waugh tente de démontrer tout son amour pour les gros films d’action mettant en scène des courses de voitures. On y suit Tobey, envoyé en prison après une course qui a vu la mise à mort d’un de ses amis par le peu scrupuleux Dino. Deux ans après son incarcération, et assoiffé de vengeance, Tobey se lance aux trousses de Dino pour lui faire payer son affront.

S’il n’avait pas eu le nom du célèbre jeu vidéo, Need For Speed aurait très vite été catalogué comme un Fast & Furious look alike de petite envergure.

S’il n’avait pas eu le nom du célèbre jeu vidéo, Need For Speed aurait très vite été catalogué comme un Fast & Furious look alike de petite envergure. L’ouverture du film nous plonge dans l’univers des courses de voitures clandestines en toute impunité. Le constat est on ne peut plus évident : les courses sont fades ! La mise en scène est pourtant fluide, l’attrait d’Aaron Paul au casting est charmant, et pourtant on ne pourra s’empêcher de penser à la franchise Fast qui offre de réelles courses épiques. Ce qui manque cruellement à l’ouverture du film est probablement le manque d’innovation en matière de plans, on a l’impression d’avoir déjà vu le tout des milliers de fois et la surprise n’est pas au rendez-vous. Il faudra s’armer de patience pendant 40 minutes lassantes pour que le film de Waugh décide de passer la seconde et nous embarquer en son sein. Et, une fois encore, il aura bien du mal à lancer son rythme de croisière notamment à cause de la facilité du héros à s’échapper de New York pour rejoindre la Californie. Tout semble lui sourire beaucoup trop facilement. Le défi n’est pas assez grand pour susciter notre intérêt. L’heure de film sera capitale, Waugh explose tout et prend enfin des risques. Need For Speed y dévoile enfin ses qualités et ce n’est pas pour nous déplaire.

Need For Speed est un film diesel qui prendra tout son temps pour dévoiler ses atouts.

Need For Speed s’impose, difficilement, comme un road movie mené tambour battant par une belle bande de potes. On se prendra finalement d’affection pour les personnages qui amènent une cohérence solide aux faibles rebondissements scénaristiques dont font preuve ce genre de fictions. Il y a surtout la culture de ces derniers sur l’histoire des voitures de sport qui fascine. Sans jamais forcément s’adresser à des connaisseurs, on ressent l’affection qui émane de Waugh pour les moteurs à injection, et si c’est une Mustang c’est encore mieux. Comme une course folle, comme un bon vin, comme un orgasme…le film se bonifie tout le long de son déroulé. On regrettera peut-être une sous-exploitation, ou une mise en avant mal exploitée, d’Aaron Paul qui n’utilise que 10% des talents qu’on lui connaît. Après avoir gagné l’amour des spectateurs dans la série Breaking Bad, on aurait pu attendre une explosion de ce dernier d’une manière héroïque. Il manque à son personnage le côté impulsif qu’il donnait à Jesse à la télévision ; ce qui appuie légèrement la notion de fadeur évoquée en début de film. Il nous faudra du temps avant de réussir à ne plus faire l’amalgame entre l’avant et l’après-Breaking Bad (quand une série est aussi addictive que parfaite, c’est d’autant plus dur). Fait intéressant, Waugh se permettra une référence succincte à lui-même lors d’une scène dans une station-service. On pourra admirer le DVD de son premier long métrage, Act of Valor, trôner fièrement derrière Imogen Poots, comme un placement de produit promotionnel valable où un film mineur se permet une publicité gratuite dans un gros blockbuster. Bien joué monsieur Waugh !

Need For Speed est un film diesel qui prendra tout son temps pour dévoiler ses atouts. On sent un réalisateur en pleine découverte du genre qui fera preuve d’un peu plus de maîtrise au fil des séquences. Un film d’action louable sans trop de prises de risque pour un dimanche après-midi du même calibre.

Informations

Détails du Film Need For Speed
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Action
Version Cinéma Durée 131 '
Sortie 16/04/2014 Reprise -
Réalisateur Scott Waugh Compositeur Nathan Furst
Casting Michael Keaton - Dakota Johnson - Ramon Rodríguez - Dominic Cooper - Imogen Poots - Rami Malek - Aaron Paul
Synopsis Tobey Marshall et Dino Brewster partagent la passion des bolides et des courses, mais pas de la même façon… Parce qu’il a fait confiance à Dino, Tobey s’est retrouvé derrière les barreaux. Lorsqu’il sort enfin, il ne rêve que de vengeance. La course des courses, la De Leon – légendaire épreuve automobile clandestine – va lui en donner l’occasion. Mais pour courir, Tobey va devoir échapper aux flics qui lui collent aux roues, tout en évitant le chasseur de primes que Dino a lancé à ses trousses. Pas question de freiner.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques