Critique Detective Dee : Le mystère de la flamme fantôme (Di renjie zhi tongtian digu)

Detective Dee : Le mystère de la flamme fantôme
Fils d’un érudit officiel, il est né en 630 et décédé en 700. Devenu Chancelier à la fin de sa vie, cet homme fût popularisé par des romans du diplomate Robert Van Gulik qui découvrit le personnage alors qu’il était en poste en Chine et...

Verdict Note : Moyen. Moyen.

Par Mathieu Le Berre

Critique du Film

Au printemps 2011 sortait Detective Dee: Le Mystère de la Flamme Fantôme. Réalisé par Tsui Hark qui, cinq ans après Seven Swords, revient à la mise en scène, Dee tente de surfer opportunément sur le succès de Sherlock Holmes version Guy Ritchie. Avouer dès le départ suite au succès des aventures du détective anglais interprété par Robert Downey Jr, Tsui Hark ressort du placard l’un des héros populaires chinois et bâtit un grand film commercial. Contrairement au héros créé par Arthur Conan Doyle, Dee a réellement existé. Fils d’un érudit officiel, il est né en 630 et décédé en 700. Devenu Chancelier à la fin de sa vie, cet homme fût popularisé par des romans du diplomate Robert Van Gulik qui découvrit le personnage alors qu’il était en poste en Chine et au Japon au milieu du 20e siècle. Il entreprit la traduction d’un roman anonyme du 18e siècle, Dee Goong An ou en français Trois Affaires résolues par le juge Ti. Passionné par la dynastie Tang, le diplomate écrivit vingt-cinq romans mettant en scène le policier entre 663 et 681, lorsqu’il exerçait sa fonction à l’échelle régionale, dans la province de Shantung, puis dans quatre autres, avant d’accéder au rang de ministre de la Justice au sein du palais impérial. D’un point de vue chronologique, la période relatée par ce film est de 8/9 ans postérieurs à celle où se situe la série de romans de Robert Van Gulik.

Le Mystère de la Flamme Fantôme prend son style du Wu Xia Pian, genre cinématographique très populaire à Hong-Kong. Popularisé mondialement par le réalisateur lui-même au début des années 90 grâce à sa saga Il était une fois en Chine, le Wu Xia Pian est un genre mettant en scène des combats aux sabres aux envolées pyrotechniques fabuleuses par le biais de câbles. Adopté par Quentin Tarantino pour son Kill Bill ou par Ang Lee pour Tigre & Dragons, Tsui Hark l’utilise une nouvelle fois pour donner sa démesure spectaculaire et populaire à son Détective Dee.

Detective Dee et le Mystère de la Flamme Fantôme est une agréable mise en bouche dans la découverte de ce personnage porté par le charismatique Andy Lau

Mais c’est ce côté spectaculaire et jamais terre à terre qui va rendre Détective Dee complètement indigeste. Jamais l’enquête ne prendra réellement le dessus sur les nombreux combats. Le soupçon se porte instinctivement sur un personnage dès le début du film. On ne se sera pas tromper et les 2h15 presque du film ne seront alors qu’un enchaînement vain de cascades superficielles. Le long-métrage de Tsui Hark ne sera formellement qu’un simple voyage exotique au travers d’un monde fantastique composé d’un marché fantôme souterrain (où nous sera révélé le secret des inflammations spontanées), l’intrusion à mi-parcours d’un moine démoniaque aux pouvoirs magiques, les retrouvailles entre Dee et son arme de combat (un sabre de pierre capable de «deviner» les faiblesses de l’ennemi). Divertissant, le film soumettra parfois cette impression de côtoyer un cousin lointain d’un Indiana Jones asiatique. L’intrigue soignée tiendra les yeux éveillés du début à la fin en dépit d’une intrigue policière plate. On se rapatriera sur un spectacle démesuré où les effets spéciaux, certes quelconques, voire grossiers, combleront les errements de l’intrigue.

Detective Dee et le Mystère de la Flamme Fantôme est une agréable mise en bouche dans la découverte de ce personnage porté par le charismatique Andy Lau (Infernal Affairs). Tsui Hark met au regard du monde un nouveau pan de la culture chinoise, sous forme délurée comme à son habitude. Spectacle familial, l’homme ne s’est pas trompé, le long-métrage étant un énorme succès tant en France qu’à travers le monde. Le long-métrage réunira presque 200 000 spectateurs au Printemps 2011 dans les salles françaises, un succès-surprise ouvrant en grande les portes d’une future saga à venir comme souhaité par le plus célèbre des réalisateurs Hong-Kongais.

Informations

Détails du Film Detective Dee : Le mystère de la flamme fantôme (Di renjie zhi tongtian digu)
Origine Chine Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Action - Thriller
Version Cinéma Durée 123 '
Sortie 20/04/2011 Reprise -
Réalisateur Tsui Hark Compositeur Peter Kam
Casting Tony Leung Ka Fai - Andy Lau - Li Binbing - Carina Lau
Synopsis L’histoire se déroule en Chine, en l’an 690, durant la période trouble correspondant à l’ascension de l’impératrice Wu Ze Tian. Tout est prêt pour la cérémonie du couronnement et la petite ville de Chang-An est dans ses habits de fête. Mais une série de morts mystérieuses menace l’intronisation de Wu Ze Tian. L’impératrice décide alors de faire appel au seul homme capable de percer ce mystère : Le juge Ti, de retour après huit ans de prison pour insolence et insubordination…

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques