Critique The Grand Budapest Hotel

The Grand Budapest Hotel
Comme tous ses films, Wes Anderson a réussi à faire un long métrage intelligent, divertissant et, dans la globalité, séduisant. En effet, des longueurs sont parfois présentes à certains passages dans The Grand Budapest Hotel, mais sont vite oubliées...

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Adélaïde Beau

Critique du Film

Wes Anderson revient pour son huitième long métrage avec une comédie dramatique mais qui penche vraisemblablement plus vers la comédie. The Grand Budapest Hotel raconte l'histoire de Gustave, concierge d'un grand hôtel qui se retrouve avec un tableau d'une valeur inestimable légué par une de ses maîtresses. La famille de cette dernière va s'opposer à cette décision.

Le point fort du film est sans conteste son casting cinq étoiles : Ralph Fiennes, Harvey Keitel, Adrien Brody, Jeff Goldblum, Willem Dafoe, Jude Law, Bill Muray, Edward Norton et Tilda Swinton, pour ne citer qu'eux, ont tous répondu présent. Deux français ont même eu l'honneur de jouer dans cette comédie : Léa Seydoux et Mathieu Almaric. Ces acteurs d'une grande classe nous livrent tous, un par un, une prestation des plus romanesques. Acceptant de se faufiler dans des personnages loufoques voire parfois ridicules, ils nous montrent que le talent n'a pas de limite. Ils nous prouvent également que la course au premier rôle n'a pas lieu d'être, qu'il n'existe pas de petits rôles, seulement des petits acteurs. Et dans ce long métrage, il n'y en pas. Le cinéaste nous déroule le tapis rouge avec un parterre de stars.

Ce film arrive à être, comme son style l'indique, à la fois amusant et dramatique. Il est drôle essentiellement grâce à la relation du personnage principal et le jeune homme qui deviendra son plus fidèle ami. L'idée de créer le héros interprété brillamment par Ralph Fiennes est venue de Wes Anderson et le scénariste Hugo Guinness grâce à un ami commun qui ressemble fortement à Gustave. Ils ont par la suite décidé d'intégrer ce personnage un peu hors du temps dans ce film situé dans un pays européen fictif. Pour son premier film tourné en Allemagne, le réalisateur s'est inspiré, pour l’hôtel rose bonbon, d'un lieu qui existe réellement : le Görlitzer Warenhaus, un ancien grand magasin historique d'un centre commercial construit en 1912 à la frontière de l'Allemagne, la Pologne et la République Tchèque.

Comme tous ses films, le cinéaste a réussi à faire un long métrage intelligent, divertissant et, dans la globalité, séduisant.

Lorsque l'on parle des films de Wes Anderson, il ne faut pas oublier de souligner l'ambiance qui règne autour. Il y a ce style bien à lui que l'on retrouve dans tous ses films : un mélange entre film et dessins-animés. A la fois par le concept mais également par la manière de tourner, avec un rythme très vif et un scénario qui suit le mouvement. Il est effectivement très fin avec une touche d'humour pour rappeler au spectateur qu'il est là pour se détendre. Cet univers particulier plait aux festivals. En effet, c'était au festival de Cannes qu'il avait présenté son film Moonrise Kindom et c'est à Berlin, qui avait déjà accueilli deux de ses précédents films (La Famille Tanenbaum et La Vie Aquatique), qu'il a eu le plaisir de retourner Pour The Grand Budapest Hotel. Le public a, quant à lui, suivi car il s'agit là du film le plus rentable de Wes Anderson.

Comme tous ses films, le cinéaste a réussi à faire un long métrage intelligent, divertissant et, dans la globalité, séduisant. Des longueurs sont parfois présentes à certains passages mais sont vite oubliées grâce à un résultat final plus qu'agréable.

Informations

Détails du Film The Grand Budapest Hotel
Origine Angleterre - Allemagne Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Comédie - Drame
Version Cinéma Durée 99 '
Sortie 26/02/2014 Reprise -
Réalisateur Wes Anderson Compositeur Alexandre Desplat
Casting Ralph Fiennes - Adrien Brody - Mathieu Amalric - F. Murray Abraham - Jude Law - Tilda Swinton - Jeff Goldblum - Willem Dafoe - Harvey Keitel - Léa Seydoux - Tony Revolori
Synopsis Le film retrace les aventures de Gustave H, l’homme aux clés d’or d’un célèbre hôtel européen de l’entre-deux-guerres et du garçon d’étage Zéro Moustafa, son allié le plus fidèle. La recherche d’un tableau volé, oeuvre inestimable datant de la Renaissance et un conflit autour d’un important héritage familial forment la trame de cette histoire au coeur de la vieille Europe en pleine mutation.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques