Critique Blue Ruin

Blue Ruin
C'est finalement grâce à la polyvalence et la volonté de Jeremy Saulnier qui s'est également occupé de l'écriture que ce film indépendant américain a vu le jour. Blue Ruin ne s'agit pourtant ni plus ni moins d'une histoire de vengeance avec des...

Verdict Note : Moyen. Moyen.

Par Adélaïde Beau

Critique du Film

Le réalisateur Jérémy Saulnier revient avec un thriller sanglant. Blue Ruin est effectivement le deuxième long métrage de l'américain qui avait tenté l’expérience en 2007 avec Murder Party. Coup de poker admiré par la profession pour celui qui n'avait pas réussi à récolter l'argent suffisant pour produire son film. Il avait effectivement du passer par le site crowfunding KickStarter et avait ainsi pu récolter plus de 35000 dollars. Tout avait été terminé dans les temps pour aller présenter ce film au festival de Cannes. Un travail qui a porté ses fruits puisqu'il a remporté un prix, le FIPRESCI. Il ne s'est pas arrêté là car même pas encore sorti aux Etats-Unis, il a déjà toute une panoplie de sélection dans des prestigieux festivals : Sundance, Toronto, Rotterdam, Locarno et le Fantastic Fest pour ne citer qu'eux.

Alors de quoi peut bien parler ce film qui a déjà autant plu ? L'histoire débute avec un homme qui semble être errant dans sa voiture qui va être interpellé par un agent de police. On comprend très rapidement que ses parents ont été tués et que le coupable va être relâché. La rancoeur étant trop grande, l'homme va décider de se venger.

S'étant inspiré du film Le Solitaire de Michael Mann , l'idée de Jérémy Saulnier est translucide dès le début : un homme malheureux qui a coupé tout contact avec les membres de sa famille suite à la tragédie. Il n'arrive pourtant pas à attirer notre sympathie face à cet individu perdu entre la vengeance et la colère. L'explication de sa véritable décente aux enfers tarde à venir. Le spectateur passe alors les ¾ du film à être au courant d'un drame épouvantable mais sans réellement comprendre pourquoi a-t-il poussé ce qui lui restait dans l'abandon.

Le réalisateur a voulu rester fidèle à son premier long métrage en s'entourant d'acteurs lui étant familier. On retrouve donc ainsi Stacy Rock qui avait déjà eu un rôle dans Murder Party, en tant qu'actrice et cascadeuse. L'acteur principal, Macon Blair tournait déjà, pour sa part, dès le premier court métrage de Jérémy Saulnier, c'est un ami d'enfance. Afin de ne pas le décevoir il a voulu réellement rentrer dans ce personnage enfoui de haine. L'étape de l'incarnation a commencé avec la barbe qu'il a laissé pousser pendant 8 mois sans ne jamais la laver. C'est ce que le cinéaste voulait : de l'authenticité. C'est pour l'une de ses raisons qu'il n'a pas voulu faire du rôle principal un héros de guerre et qu'il a donc choisi la vengeance qui se trouve finalement être une vengeance familiale afin de montrer la violence terrible qui peut exister. Le message n'est pas totalement passé. En effet, le réalisateur ne voulait pas faire de son film une simple vendetta mais réellement puiser dans les sentiments humains. Ce message apparaît bien trop tard et nous laisse sceptique quant à la qualité du film.

Il souhaitait divertir le public mais à trop tirer sur cette corde, on tombe dans l'ennui.

Il souhaitait divertir le public mais à trop tirer sur cette corde, on tombe dans l'ennui. La fin sauve malgré tout le résultat final grâce à des coups de théâtre de dernières minutes. C'est finalement grâce à la polyvalence et la volonté de son réalisateur qui s'est également occupé de l'écriture que ce film indépendant américain a vu le jour. Il ne s'agit pourtant ni plus ni moins d'une histoire de vengeance avec des maladresses dans le scénario et la mise en scène qui nous laisseront peu convaincu par le film.

Informations

Détails du Film Blue Ruin
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Drame
Version Cinéma Durée 90 '
Sortie 09/07/2014 Reprise -
Réalisateur Jeremy Saulnier Compositeur Non Renseigné
Casting Devin Ratray - Kevin Kolack - Amy Hargreaves - Eve Plumb - David W. Thompson - Macon Blair
Synopsis Un vagabond solitaire voit sa vie bouleversée lorsqu'il retourne à sa maison d'enfance pour accomplir une vieille vengeance. Se faisant assassin amateur, il est entraîné dans un conflit brutal pour protéger sa famille qui lui est étrangère.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques