Critique Légendes Vivantes (Anchorman 2 : the Legend Continues)

Légendes Vivantes
Légendes Vivantes est le reflet de la maturité artistique d’Adam McKay qui livre un film entier, sincère et qui plaira autant aux fans du Saturday Night Live qu’aux nouveaux adeptes de Will Ferrell. Une comédie savoureuse et aboutie qui offre...

Verdict Note : Un très bon moment en perspective. Un très bon moment en perspective.

Par Anthony Verschueren

Critique du Film

Près de 10 ans après le premier volet, Will Ferrell revient avec la suite des aventures de son présentateur fétiche : Ron Burgundy. Tout le casting original est de retour en trombe pour ce second opus toujours dirigé par Adam McKay. Ancrant son histoire dans la fin des années 70, Ron Burgundy va devoir affronter les malversations d’une séparation amoureuse et la concurrence des équipes subsistantes au sein de la même rédaction. De retour à la télévision après un passage à vide, il va se rendre compte que les temps changent (son patron est une femme noire) mais les enjeux concurrentiels restent malheureusement les mêmes.

Légendes Vivantes est une course à l’audimat frénétique où nos joyeux comparses ne manquent pas d’enchaîner les vannes potaches et puériles, mais franchement délectables. McKay semble avoir assimilé les défauts de son premier film et offre une histoire nettement plus abordable pour quiconque n’ayant jamais pris le temps de s’intéresser à ce qui construit l’humour typé Saturday Night Live. Will Ferrell a pris de la bouteille depuis quelques années, beaucoup moins excentrique dans son jeu, il reste néanmoins extrêmement drôle. Mentionnons Steve Carell qui décide de beaucoup plus affirmer son personnage quelque peu effacé dans le premier opus. On a réellement l’impression de se retrouver en face de la partie enfantine qui subsistait dans le personnage interprété par Dana Carvey dans Wayne’s World. C’est un enfant emprisonné dans un corps de quarantenaire qui ne manque jamais de placer des phrases incongrues à un moment inattendu et qui surprendra le spectateur à coup sûr. D’ailleurs, McKay l’a sévèrement compris et offre à Carrell une place de choix dans son film. Tout comme le premier volet, même si la tête d’affiche reste Ferrell, il sert énormément de vecteur conducteur pour pousser ses comparses à un niveau humoristique extrêmement affriolant.

Légendes Vivantes est le reflet de la maturité artistique d’Adam McKay qui livre un film entier, sincère et qui plaira autant aux fans du Saturday Night Live qu’aux nouveaux adeptes de Will Ferrell.

Le discours de la volonté d’émancipation de la femme dans le monde du travail qui habitait le premier film tient une évolution certaine ici. McKay traite de la réussite de la femme de couleur au sein d’une Amérique fortement atteinte par les ségrégations qui la forment. Certaines séquences mettent à mal le machisme qui régissait l’époque (et qui subsiste malheureusement encore aujourd’hui dans certains cas) et c’est franchement savoureux d’admirer la très belle Meagan Good mener ce monde d’homme à la baguette. En face d’elle, les réactions puériles de Ferrell ne sont qu’un reflet satirique de l’idée absurde que se fait le réalisateur du racisme. Encore une fois, le fil rouge susmentionné n’est que prétexte à une comédie absurde d’un très bel acabit. Le monde du journalisme étant propice à des situations loufoques, surtout vu la bande d’hurluberlus qui gravite autour de Ron Burgundy, on s’amuse sans détour des répliques qui fusent aussi rapidement que Burgundy lisant bêtement son prompteur. Le film doit aussi sa fraîcheur grâce, une nouvelle fois, à des caméos de premier ordre parmi lesquels on citera la présence à l’écran de Harrison Ford, Will Smith, Jim Carrey, Vince Vaughn, Liam Neeson, Sacha Baron Cohen, Kanye West, Marion Cotillard ou encore Kirsten Dunst. McKay continue de conter l’ascension de son héros jusque dans le début des années 80 se permettant d’y mêler des événements forts de l’histoire de la télévision américaine comme notamment la première course poursuite retransmise en direct. Offrant un aspect dramatique qu’il n’y avait pas dans le premier volet, la dernière partie de Légendes Vivantes relance l’intérêt du film là où le volet précédent tombait dans l’excès qui en avait agacé plus d’un. Malgré l’événement tragique qui arrivera à notre héros, McKay ne cherchera jamais à attirer le pathos. L’amorce de l’épilogue du film est un très bon moment de comédie noire permettant aux personnages d’enfin reconsidérer leur condition. Et son final est à la hauteur des espérances burlesques qui incombent à son scénario.

Légendes Vivantes est le reflet de la maturité artistique d’Adam McKay qui livre un film entier, sincère et qui plaira autant aux fans du Saturday Night Live qu’aux nouveaux adeptes de Will Ferrell. Une comédie savoureuse et aboutie qui offre de très bons moments de franche rigolade. Mangez-en, c’est du bon !

Informations

Détails du Film Légendes Vivantes (Anchorman 2 : the Legend Continues)
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Comédie
Version Direct To Video Durée 113 '
Sortie 11/06/2014 Reprise -
Réalisateur Adam McKay Compositeur Andrew Feltenstein
Casting Steve Carell - Meagan Good - Will Ferrell - Christina Applegate - Paul Rudd - David Koechner - Dylan Baker
Synopsis Le journaliste présentateur Ron Burgundy se voit offrir un poste sur une chaîne d'information 24h/24 et intègre le network avec son ancienne équipe.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques