CRITIQUE : Django Unchained


Django Unchained

Critique du Film

Ce qui est bien avec Quentin Tarantino, c'est qu'il ne laisse pas notre impatience se morfondre dans l'attente de son prochain film. Quatre ans, c'est le temps qu'il aura fallu entre Inglourious Basterds et Django Unchained. Habituer à cette imagerie remplie de ces références cinéphiles, pour son dernier né, il les laissera de côté pour mettre en avant son rôle de metteur en scène.

Avec Django Unchained, Quentin Tarantino signe son film le plus maîtrisé. Du long de ces 2H45, QT développe de manière très détaillé son histoire, ces lieux et son atmosphère. Se sentant jusqu'à la dernière minute sous la menace d'un événement inattendue, on suit les aventures du Dr Shultz et Django avec attention. Là où dans ces précédents films QT laissait explosé sa folie geek, pour Django, il est calme et posé, sa narration beaucoup mieux maîtrisé pour, au final, assister à une vrai œuvre cinématographique.

Django Unchained signe pour Quentin Tarantino l'âge de raison. Se mettant droit dans son rôle de réalisateur, on sent qu'il a peaufiné son film dans les moindres recoins. Fan de la première heure du film de Sergio Corbucci ,Django, il avait collaboré avec Takeshi Miike pour son remake Sukiyaki Django Western, où QT tient le rôle de Ringo, cowboy redoutable de l'ouest orientale.

Même s'il connaît son sujet sur les bouts des doigts, QT n'a aucunement l'intention de faire de son Django Unchained une prèquelle ou un pseudo remake.

Prenant juste le titre, le nom du héros et le thème principal de la version de 1966, QT invente son propre mythe, remplaçant ici Franco Nero (sorte d'Alain Delon italien) par Jamie Foxx, acteur et rappeur afro-américain, qui laisse éclaté au grand jour son charisme pour le rôle de sa carrière.

L'histoire de Django Unchained est un long fleuve tranquille nous aspirant calmement vers un final sous forme de ballet gore où rien n'est suggéré. Prenant place dans le sud des États-Unis, deux ans avant la guerre de Sécession, le Dr King Schultz, un chasseur de primes allemand, fait l’acquisition de Django, un esclave qui peut l’aider à traquer les frères Brittle, les meurtriers qu’il recherche. Schultz promet à Django de lui rendre sa liberté lorsqu’il aura capturé les Brittle, morts ou vifs.
 Alors que les deux hommes pistent les dangereux criminels, Django n’oublie pas que son seul but est de retrouver Broomhilda, sa femme, dont il fut séparé à cause du commerce des esclaves… 
Lorsque Django et Schultz arrivent dans l’immense plantation du puissant Calvin Candie, ils éveillent les soupçons de Stephen, un esclave qui sert Candie et a toute sa confiance.

Malgré tout le talent de mise en scène de Quentin Tarantino, Django Unchained ne serait rien sans le casting de folie qu'il arbore. Comme dit au dessus, Jamie Foxx trouve là le rôle majeur de sa carrière, oscillant constamment entre le feu et la glace.

Celui qui une nouvelle fois signe une performance majeure, c'est Christoph Watlz. Tout au long de ces interminables dialogues, il est, après Inglorious Basterds, d'une justesse incroyable, QT trouvant enfin son alter ego pour exclamer ses monologues acides.

Django ne s'arrête pas là, car outre de présenter des héros aux verbes faciles, il lâche les chiens fous pour sa galerie de méchant. Leonardo Dicaprio est l'arbre qui cache la forêt. Merveilleux psychopathe déclenchant toute sa fureur sur les esclaves, il n'est au final que l'instrumentation d'un vil personnage, Mr Stephen.

Trouvant enfin un rôle à sa mesure depuis belle lurette, Samuel L. Jackson va devoir une nouvelle fois remercier QT pour ce rôle extraordinaire. Personnage noir au sens propre comme au sens figuré, Samuel L. Jackson incarne Mr Stephen, intendant de la maison, mais surtout le roi indirect de celle-ci (voir l'arrivée au ranch de Calvin Candie).

Le nouveau film de Quentin Tarantino est comme les balles tirées par Django : rapide, sanglante et fumante. Le premier grand film de 2013.

 

Verdict Note : Exceptionnel ! Exceptionnel !

Informations

Détails du Film Django Unchained
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Western
Version Cinéma Durée 165 '
Sortie 16/01/2013 Reprise -
Réalisateur Quentin Tarantino Compositeur Various Artists
Casting Jamie Foxx - Leonardo Dicaprio - Samuel L. Jackson - Don Johnson - Christoph Waltz - Kerry Washington
Synopsis Dans le sud des États-Unis, deux ans avant la guerre de Sécession, le Dr King Schultz, un chasseur de primes allemand, fait l’acquisition de Django, un esclave qui peut l’aider à traquer les frères Brittle, les meurtriers qu’il recherche. Schultz promet à Django de lui rendre sa liberté lorsqu’il aura capturé les Brittle – morts ou vifs. Alors que les deux hommes pistent les dangereux criminels, Django n’oublie pas que son seul but est de retrouver Broomhilda, sa femme, dont il fut séparé à cause du commerce des esclaves…

Par Mathieu Le Berre