Critique Deux jours, une nuit

Deux jours, une nuit
Deux Jours, une nuit est un nouveau grand film de Jean-Pierre et Luc Dardenne. Une nouvelle histoire touchante et bouleversante sur la dépression et les dommages sociaux qu'un licenciement peut causer sur une femme, sa vie et sa famille.

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Adélaïde Beau

Critique du Film

Deux fois lauréats de la palme d'or tant convoitée à Cannes, Luc et Jean-Pierre Dardenne reviennent avec un nouveau drame. Ils confient à Marion Cotillard, qui interprète Sandra, le rôle principal : une jeune femme dépressive qui va se battre pour ne pas finir au chômage tandis que la côte à pôle emploi ne fait que augmenter en France,

Les frères Belges tapent pile dans le mile dans ce film criant de vérité.

Les frères Belges tapent pile dans le mile dans ce film criant de vérité. Sans jamais tomber dans l'ennui, le scénario reste souvent le même, il n'évolue pas vraiment. Sandra doit aller frapper à la porte de ses futurs ex-collègues afin de les convaincre de voter, et d'abandonner leurs primes, pour qu'elle puisse garder son travail. Le long métrage pointe donc ici l'idée du choix et de l’égoïsme. Comment faire le bon choix ? Jusqu'où est-on prêt à oublier sa propre vie pour aider celle d'une autre ? Il s'agit également, ici, de finances. Dans cette ambiance de crise, la pauvreté prend place dans ces familles Belges. Il est donc impossible pour le spectateur de juger le refus de certains. Et c'est là , la grande qualité de ce film : savoir montrer les deux parties sans, justement, prendre partie. Le début du long métrage n'est pas aussi évident à comprendre, les réalisateurs nous plongent directement dans la détresse de Sandra et ne nous montrent pas tout de suite, hormis certains qui la soutiennent depuis le début, les collègues les plus sympathiques. Car oui, la faiblesse humaine est également évoquée. Cette faiblesse souvent présente au moment d'annoncer une nouvelle pénible qui, par peur, mais surtout par lâcheté, amène à un comportement digne d'un fantôme. Le rôle de Marion Cotillard sera confrontée à cette caractéristique humaine. Un sujet est, également, largement abordé : la dépression. Et pour ce sujet très fort, Marion Cotillard montre tout l'étendue de son talent.

Marion Cotillard nous montre tout l'étendue de son talent

La tristesse vécue par l'actrice pour ce rôle est tout simplement incroyable. Elle nous fait oublier ses rôles américains qui ne mettaient pas nécessairement son jeu en valeur. Mais il ne faut pas oublier que son oscar n'a pas été volé, il s'agit bel et bien d'une grande actrice qui mériterait sûrement le prix d'interprétation féminine à Cannes. Pour ce rôle si instable, elle a su prendre un léger accent belge et une posture qui n'est pas la sienne. Ce magnifique rôle peut nous faire penser à celui qu'elle était venu défendre en 2012 dans De Rouille et d'Os. A la fois mélancolique et au bord de l'explosion.

L'explosion ne se fera jamais malgré un final sous tension. Car auprès d'elle, son tendre époux est là pour la conduire et la soutenir. Interprété par un habitué du cinéma des frères Dardenne, Fabrizio Rongione, acteur belge méconnu du grand public, incarne son homme qui ne la lâchera pas, la poussera et l'aidera encore et toujours. Le détonateur de cette famille prête à exploser dans le fracas de la pauvreté moderne.

Deux Jours, une nuit est un nouveau grand film de Jean-Pierre et Luc Dardenne. Une nouvelle histoire touchante et bouleversante sur la dépression et les dommages sociaux qu'un licenciement peut causer sur une femme, sa vie et sa famille.

Informations

Détails du Film Deux jours, une nuit
Origine France - Belgique Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Drame
Version Cinéma Durée 95 '
Sortie 21/05/2014 Reprise -
Réalisateur Jean-Pierre Dardenne - Luc Dardenne Compositeur Non Renseigné
Casting Marion Cotillard - Fabrizio Rongione - Pili Groyne
Synopsis Sandra, aidée par son mari, n’a qu’un week-end pour aller voir ses collègues et les convaincre de renoncer à leur prime pour qu’elle puisse garder son travail.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques