Critique 3 Days to Kill

3 Days to Kill
3 Days to Kill de McG est loin d’être un grand film mais n’est pas un navet pour autant. C’est un divertissement tout à fait honorable qui a le mérite de faire passer deux heures sans prise de tête parmi lesquelles on se surprend à rire agréablement...

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Anthony Verschueren

Critique du Film

Kevin Costner tente une nouvelle percée dans le cinéma ces derniers temps. S’il était quelque peu effacé dans The Ryan Initiative, 3 Days to Kill lui offre un premier rôle avec une bien belle promesse de pouvoir renouer avec le septième art et ses fans qui se languissaient d’un retour à la hauteur.

3 Days to Kill est, par définition, le film où l’on sait pertinemment qu’il ne fera pas dans la finesse.

Sur un scénario de Luc Besson et confié aux mains de McG, 3 Days to Kill est, par définition, le film où l’on sait pertinemment qu’il ne fera pas dans la finesse. Il suffit de jeter un coup d’œil sur la filmographie du bonhomme pour s’en assurer : Charlie et ses Drôles de Dames (si, si le film où Cameron Diaz envoie de grosses tatanes), sa suite Charlie’s Angels ou encore Terminator Renaissance. Fort du succès de Taken, Luc Besson écrit une histoire sur mesure pour Kevin Costner où la frontière entre le film de Pierre Morel et son Malavita sera sans cesse fleurée sur près de deux heures. On y fait la connaissance d’Ethan, vieil agent de la C.I.A. qui se voit contraint de raccrocher après qu’on lui ait diagnostiqué une grave maladie. Les médecins ne lui donnent pas plus de six mois avant de mourir et il décide de retourner à Paris pour tenter de renouer un lien quelconque avec son ex-femme et sa fille. Bien évidemment, une ultime mission lui sera proposée pour laquelle il va devoir jongler entre ses devoirs de père de famille et sa double identité d’agent secret. Question originalité, on repassera. En revanche, ce qui est étonnant avec le film c’est tout d’abord sa réalisation sobre. On a connu McG plus adepte à abuser des effets de style avec des explosions au ralenti à tout va. Ici, il sert efficacement ses scènes d’action mais en gardant une certaine retenue qui permet d’en mettre plein la tête du spectateur sans trop en abuser. L’introduction du film laisse perplexe cependant, on ne sait pas à quelle sauce on va être mangé : est-ce un film d’action, d’espionnage ou une comédie dramatique ? Il faudra laisser le temps au métrage d’instaurer l’ensemble des personnages principaux pour comprendre que ce sera un film d’action avec de beaux moments savoureusement drôles.

3 Days to Kill impose un Kevin Costner fatigué mais hilarant malgré lui.

3 Days to Kill impose un Kevin Costner fatigué mais hilarant malgré lui. Son personnage, tel un colosse imperturbable, voit son quotidien voler en éclats dès lors où il regagnera la confiance et l’amour de sa fille. Les running gags sont délectables. On s’amuse du leitmotiv de la sonnerie de portable de Costner qui arrive toujours au moment opportun ou même encore le défilé de suspects dans sa salle de bain impeccablement gardée par un môme qui se prête au jeu. En réalité, les scènes d’action ne sont qu’un prétexte à une comédie, certes pas originale, mais qui fait réellement du bien là où elle passe. Avec des relents de plaisir coupable, 3 Days to Kill sent vraiment la patte Besson de ces derniers temps qui essaie de divertir avec le sourire. S’il ne restera pas comme le meilleur de notre compatriote, on peut se satisfaire d’être suffisamment repu pour ne pas faire la fine bouche. On regrettera toutefois le rôle antipathique campée par Amber Heard. Elle est beaucoup trop superficielle et l’espèce de double jeu qu’elle semble mener se verra tué dans l’œuf et n’aura pas de réponse en fin de parcours. Elle agace plus qu’elle ne divertit, et ce, malgré des mises en avant poussées pour décrocher un sourire chez le spectateur. Quand bien même elle nous aurait vivement ennuyés, le film reste véritablement plaisant dans son ensemble. McG assure le show d’une main de maître usant d’une réalisation habilement dosée afin de satisfaire tous les publics.

3 Days to Kill est loin d’être un grand film mais n’est pas un navet pour autant. C’est un divertissement tout à fait honorable qui a le mérite de faire passer deux heures sans prise de tête parmi lesquelles on se surprend à rire agréablement aux vannes. S’il ne ramène pas le Kevin Costner à l’apogée de sa gloire, il y laisse de quoi se satisfaire pleinement du potentiel qu’il lui reste aujourd’hui.

Informations

Détails du Film 3 Days to Kill
Origine Etats Unis - France Signalétique Sensibilité Spectateurs
Catégorie Film Genre Action - Thriller
Version Cinéma Durée 116 '
Sortie 19/03/2014 Reprise -
Réalisateur McG Compositeur Guillaume Roussel
Casting Amber Heard - Kevin Costner - Connie Nielsen - Hailee Steinfeld - Richard Sammel - Tomas Lemarquis - Marc Andreoni - Bruno Ricci
Synopsis Ethan Renner est un redoutable agent secret résolu à renoncer à sa vie trépidante pour se rapprocher enfin de sa femme et sa fille, qu'il a longtemps tenues à distance pour les protéger. Lorsqu’on lui impose une ultime mission, il doit mener de front les deux combats les plus difficiles de sa carrière : traquer un dangereux terroriste et s'occuper de sa fille adolescente pour la première fois depuis dix ans.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques