Critique La Reine des Neiges (Frozen)

La Reine des Neiges
La Reine des Neiges est un film inégal offrant de trop rares séquences réellement réfléchies et abouties pour qu’on puisse l’estimer à hauteur du succès colossal qu’il a engendré. Il décime ses très bonnes idées au sein d’un étouffement...

Verdict Note : Moyen. Moyen.

Par Anthony Verschueren

Critique du Film d'Animation

127ème long-métrage d’animation chez Disney, 57ème de leurs classiques d’animation et plus grand succès de tous les temps pour un film d’animation (plus d’un milliard de dollars au box-office mondial), La Reine des Neiges est la surprise qu’on n’attendait pas à Noël dernier. Réalisé par Chris Buck (Tarzan) et Jennifer Lee (scénariste de Les Mondes de Ralph), il s’inspire d’une technique d’animation propre aux studios Disney qu'on leur rapproche depuis Raiponce. Ils ont finalement trouvé un filon qui touche le public actuel osant enfin se mesurer aux géants de chez Pixar et Dreamworks.

Il peine à démarrer, on est très vite perdu dans le flot incessant de chansons qui viennent rythmer la première demi-heure du métrage.

Une famille royale, une malédiction magique, des chansons…pas de doute, nous sommes bien dans un film Disney. Il peine à démarrer, on est très vite perdu dans le flot incessant de chansons qui viennent rythmer la première demi-heure du métrage. Soucieux de garder sa marque de fabrique d’antan, force est de constater que les chansons Disney ont perdu toute verve magique propre aux classiques de notre enfance. Les morceaux d’ouverture sont fades et impersonnels, on les oublie assez facilement une fois terminés. Il faudra attendre le déjà très connu Libérée, Délivrée pour s’infliger une empreinte indélébile dans le crâne qui tournera en boucle pendant des heures et aussi élever le récit vers un niveau moins orienté petites filles. Les garçons se sentent enfin pris à partie dans l’histoire. Olaf, le bonhomme de neige, incarnera le ressort comique du film. Doublé par Dany Boon en France, on s’interroge très vite sur les intentions de ce dernier. S’il amuse la galerie de prime abord, ses gestes changent vite son discours puisque finalement il incarne un personnage attirant l’empathie chez le spectateur. Il n’est ni plus ni moins qu’une sympathique créature mignonne bonne à écouler un stock de merchandising impressionnant. D’ailleurs c’est un questionnement qui se pose pour chacun des personnages du film : les trolls de pierre, Sven le renne ou même encore la reine seront parfaitement à leur place en peluche dans la chambre de votre bambin mais n’évoluent que trop peu dans le film. Au-delà d’un manque évident de recherche dans la personnalité des personnages, c’est toute l’histoire du film qui en souffre. Les idées avancées dans l’évolution de l’intrigue sont franchement plaisantes mais ne dépassent que rarement le stade de brouillon.

Les idées avancées dans l’évolution de l’intrigue sont franchement plaisantes mais ne dépassent que rarement le stade de brouillon.

En termes de qualité, l’animation, quant à elle, est splendide. Les studios Disney ont enfin décidé d’affiner beaucoup plus les traits de finition offrant un visionnage en HD de très belle qualité visuelle. La chaleur du bleu mis en juxtaposition avec la froideur des autres couleurs jouit d’un très beau rendu qui nous permet de nous offrir un petit point analytique très intéressant. Le froid réchauffe le métrage et métaphorise un besoin d’émancipation certain qui se manifestera tant chez la reine que la princesse. Les deux filles gèlent le temps pour découvrir un monde extérieur qu’on a toujours cherché à leur cacher. Elles comprendront alors pourquoi et devront s’armer d’amour pour vaincre la jalousie et la soif de pouvoir des hommes extérieurs. C’est fortement appréciable comme tournure scénaristique d’autant plus que lorsque le film se décide enfin de ne pas nous assaillir de chansons à tout va, il devient vraiment enrichissant. Malheureusement, devoir patienter plus d’une heure pour qu’on daigne espérer rivaliser avec l’ancien détenteur du record historique d’entrées (Toy Story 3) c’est sacrément décevant. La Reine des Neiges s’avère être un film réducteur envers le public auquel il s’adresse. Il plaira sans aucun doute à toutes les petites filles mais oubliera de satisfaire les attentes des garçons qui resteront plus que sur leur faim. Pourtant, avec Jennifer Lee derrière le projet, qui avait écrit l’excellent Les Mondes de Ralph, on espérait sincèrement étancher notre soif animée.

La Reine des Neiges est un film inégal offrant de trop rares séquences réellement réfléchies et abouties pour qu’on puisse l’estimer à hauteur du succès colossal qu’il a engendré. Il décime ses très bonnes idées au sein d’un étouffement beaucoup plus grand, s’embourbant dans une flopée de chansons beaucoup trop pâteuses qui ennuient fermement : la magie n’opère qu’à moitié, c’est franchement dommage !

Informations

Détails du Film d'Animation La Reine des Neiges (Frozen)
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film d'Animation Genre Dessins Animés
Version Cinéma Durée 102 '
Sortie 04/12/2013 Reprise -
Réalisateur Chris Buck - Jennifer Lee Compositeur Robert Lopez
Casting Alan Tudyk - Kristen Bell - Josh Gad - Jonathan Groff - Idina Menzel
Synopsis Anna, une jeune fille aussi audacieuse qu’optimiste, se lance dans un incroyable voyage en compagnie de Kristoff, un montagnard expérimenté, et de son fidèle renne, Sven à la recherche de sa sœur, Elsa, la Reine des Neiges qui a plongé le royaume d’Arendelle dans un hiver éternel… En chemin, ils vont rencontrer de mystérieux trolls et un drôle de bonhomme de neige nommé Olaf, braver les conditions extrêmes des sommets escarpés et glacés, et affronter la magie qui les guette à chaque pas.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire
Commentaires sur " La Reine des Neiges "
  • angell843

    angell843 le 12/06/2014 à 21:28

    Un joli petit film mais avec trop de chant, ils auraient du se calmer là dessus. J'ai bien aimé le scénario et les graphismes splendides, on se laisse vite emporter dans ces paysages glaciales. Bref les enfants seront enchantés, ça les changera des dessins animés sans saveur que l'on peut voir à la télé. Bon visionnage emoticone

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques