Critique Astérix et Obélix : au Service de sa Majesté

Astérix et Obélix : au Service de sa Majesté
Quatrième aventures de notre héros de BD favori, l'espoir de voir enfin le gaulois moustachu récupéré sa place était toute trouvée devant la caméra de Laurent Tirard. Après l'adaptation fidèle du Petit Nicolas, il s'attaque ici à un monument...

Verdict Note : Monumentale Erreur ! Monumentale Erreur !

Par Mathieu Le Berre

Critique du Film

Les aventures d'Astérix au cinéma sont d'une certaine manière assez inégales en terme de qualités et surtout de reconnaissances vis à vis de l'un de nos plus grand héros de la bande dessinée. Un premier film sort en 1998, assez franchouillard, réalisé par Claude Zidi. Le célèbre réalisateur s'emmêle les pinceaux dans des décors cartons pâtes sentant trop fraîchement le studio et Christian Clavier campe un Astérix façon Jacquouille la fripouille (comme d'habitude quoi!).

Succès oblige, un deuxième épisode est confié à Alain Chabat qui s'adonne avec plaisir à mélanger l'univers Canal+ avec celui du petit gaulois. Le film devient culte grâce à des répliques tranchantes et la présence de Jamel Debbouze en Numérobis qui vole la vedette au héros du film, passant en second rôle.

Transférer sous la bannière de Thomas Langmann, qui tient enfin l'opportunité de faire son grand blockbuster hollywoodien. Il réalise Astérix aux jeux olympiques et expédie une nouvelle fois notre héros gaulois, joué cette fois ci par Clovis Cornillac, s'avérant être un Astérix crédible et fort sympathique, en véritable second rôle (voir figurant parfois!), pour laisser la place à un Benoit Poolvoerde en totale roue libre. On est plus dans les aventures d'Astérix, mais dans celle de Brutus ! Un comble.

Quatrième aventures de notre héros de BD favori, l'espoir de voir enfin le gaulois moustachu récupéré sa place était toute trouvée devant la caméra de Laurent Tirard.

Après l'adaptation fidèle du Petit Nicolas, il s'attaque ici à un monument de notre culture et s’évertue à perdurer une série qui n'a jamais donner sa gloire à un petit bonhomme qui le mérite.

Malgré toutes nos craintes aux vues des premières images, le résultat d'Astérix et Obélix au service secret de sa majesté ne déçoit pas. Adaptation d'Astérix chez les Bretons et D'Astérix contre les normands, le film est enfin l'adaptation collant le mieux et le plus fidèlement à l'univers d'Uderzo et Goscinny. On y retrouve tout l'humour, le décalage et les jeux de mots qui ont fait le succès de la BD. Notre duo de héros qui est Asterix et Obelix se voit enfin mis en valeur de façon très honnête, le duo formé par Edouard Baer (qui reprend le rôle du petit gaulois) et par Gérard Depardieu (indeboulonnable Obélix !!) prenant enfin leurs aventures à pleines mains.

Avec une production de 60 millions d'Euros, le film ne pouvait être qu'une réussite en terme d'images et de décors, Laurent Tirard s'en sort plutôt bien pour son premier gros film. Mais en terme d'actions et de moments épiques, le film déçoit grandement. Tirard préférant tiré son film vers le registre de la comédie en oublie de rajouter la petite pincée d'aventure et d'action qui aurait fait d'Asterix et Obélix au service secret de sa majesté une véritable réussite. Car malgré toutes ces qualités, le film est un peu beau parleur.

Affichant un casting quatre étoiles, le film joue beaucoup sur ces comédiens. Catherine Deneuve, Guillaume Gallienne et Valérie Lemercier font merveille en jouant les stéréotypes anglais. Fabrice Lucchini, reprenant de son côté le rôle de Jules César, fait un véritable one man show à chaque apparitions, se mettant en scène et jouant avec son image, comme Alain Delon l'avait fait pour lui dans le précédent film. L'interprétation de César étant une très belle vitrine pour travailler et ironiser sur sa propre image, et c'est encore une belle réussite avec l'exubérant acteur français.

Pour finir sur le casting très ample de ce quatrième opus et sur une touche fraîche, la prestation de Charlotte Lebon, l'ex égérie de la météo du Grand Journal sur Canal+, qui accède là à son premier rôle. Véritable bol d'air frais, elle parfume de sa beauté charismatique chaque apparitions. Très juste dans son accent anglais pas facile à manier pour un premier rôle, la jeune québécoise assure et se réserve un avenir cinématographique certain. La véritable découverte du film.

Une petite information de taille sur la 3D qu'arpente le film. Encore une fois complètement inutile, ne profitant jamais au film, la 3D d'Asterix étant un outil commerciale n'apportant rien en terme d'images et de réalisation. Privilégier les séances 2D, vous y serez plus aptes à profiter de la meilleures aventures du petit gaulois buveur de potions magiques.

Informations

Détails du Film Astérix et Obélix : au Service de sa Majesté
Origine France Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Aventure - Comédie
Version Cinéma Durée 110 '
Sortie 17/10/2012 Reprise -
Réalisateur Laurent Tirard Compositeur Klaus Badelt
Casting Gérard Depardieu - Guillaume Gallienne - Catherine Deneuve - Fabrice Luchini - Valérie Lemercier - Vincent Lacoste - Edouard Baer - Charlotte Le Bon
Synopsis 50 avant Jésus Christ. César a soif de conquêtes. A la tête de ses glorieuses légions il décide d'envahir cette île située aux limites du monde connu, ce pays mystérieux appelé Brittania, la Bretagne. La victoire est rapide et totale. Enfin... presque. Un petit village breton parvient à lui résister, mais ses forces faiblissent. Cordelia, la reine des Bretons, décide donc d’envoyer son plus fidèle officier, Jolitorax, chercher de l’aide en Gaule, auprès d’un autre petit village, connu pour son opiniâtre résistance aux Romains… Dans le village gaulois en question, Astérix et Obélix sont déjà bien occupés. Le chef leur a en effet confié son neveu Goudurix, une jeune tête à claques fraîchement débarquée de Lutèce, dont ils sont censés faire un homme. Et c'est loin d'être gagné. Quand Jolitorax arrive pour demander de l'aide, on décide de lui confier un tonneau de potion magique, et de le faire escorter par Astérix et Obélix, mais aussi Goudurix, car ce voyage semble une excellente occasion pour parfaire son éducation. Malheureusement, rien ne va se passer comme prévu...

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques