Critique Double Dragon (Shuang Long Hui)

Double Dragon
Double Dragon de Ringo Lam et Tsui Hark est une œuvre charnière à la fois pour ses réalisateurs et sa vedette principale. D’un côté, il attirera définitivement les foudres de Jean-Claude Van Damme qui offrira la venue Ringo Lam et Tsui Hark (juste...

Verdict Note : Exceptionnel ! Exceptionnel !

Par Anthony Verschueren

Critique du Film

Jackie Chan a eu trois carrières. Tout d’abord cantonné à des rôles dans des films de kung-fu classique, il évoluera vers un style beaucoup plus léger. Tantôt sur des projets sombres (Crime Story) tantôt sur des films plus légers (Nicky Larson), c’est un véritable acteur qui s’investit toujours corps et âme dans la peau de ses personnages. Comprenant que l'humour est fédérateur, il alliera ses premiers amours (le film d'action) avec l'absurde s'offrant ainsi une carrière à la Terence Hill et Bud Spencer; et c'est d'ailleurs ce qui lui ouvrira les portes d’Hollywood créant ainsi la filmographie qu’on lui connaît. Aujourd’hui, on s’intéresse à l’entre-deux : l’époque où il est en pleine ascension de sa gloire. Retour en 1992.

Double Dragon est une comédie savoureuse.

Double Dragon est une comédie savoureuse. C’est un véritable patchwork de l’absurde qui se fait dans le cinéma hongkongais. Il s’inspire librement du film de Sheldon Lettich, Double Impact, sorti un an plus tôt avec Jean-Claude Van Damme. Il choisit par ailleurs d’orienter son intrigue sur les possibilités comiques que peuvent créer les quiproquos d’une telle histoire : deux jumeaux séparés à la naissance se retrouvent une vingtaine d’années après sans s’être douté une seule seconde de l’existence de l’un et de l’autre. Qui dit double Jackie dit double réalisateur, et pas des moindres, Ringo Lam et Tsui Hark. C’est d’autant plus drôle que c’est Jean-Claude Van Damme qui amènera ces deux célèbres réalisateurs à tourner avec lui aux Etats-Unis. Il tournera Risque Maximum, Replicant et In Hell avec Ringo Lam. Quant à Tsui Hark, il mettra en scène notre belge international dans Double Team et Piège à Hong-Kong. Non loin d’offrir à Van Damme un retour grandiloquent à la fin des 90’s avec des films d’excellente qualité, ce sont deux réalisateurs qui ont un sens inouï de la mise en scène et c’est ce qui donne à Double Dragon une véritable identité. Loin d’une comédie burlesque banale, leur film plaira tout autant aux amateurs de rire que de karaté. Il faut dire que Tsui Hark n’était pas à son coup d’essai puisqu’il avait déjà expérimenté la chose avec le troisième volet de la saga Mad Mission, une série de films policiers totalement barrée où comment Hot Shots ! aurait copulé avec Mr. Bean dans un cinéma diffusant l’intégralité des James Bond. Le sens de la vanne et l’art de la mise en scène burlesque de Hark alliés au classicisme efficace de Lam offre un résultat véritablement jouissif.

Jackie Chan assure le spectacle sous toutes les coutures.

Jackie Chan assure le spectacle sous toutes les coutures. Il entre à merveille dans la peau de ses deux personnages offrant une prestation mémorable. Il est franchement hilarant et croit vraiment à ses rôles et rien que pour le simple fait de le voir avec une queue de cheval et la clope au bec, ça vaut le détour. On y sent déjà son envie d’occidentaliser son jeu d’acteur, il expérimente des mimiques et des attitudes qu’on retrouvera dans les éternels rôles de héros attachant qu’il campera par la suite à Hollywood. Ce n’est pas pour rien qu’il connaîtra d’ailleurs le succès en dehors de ses frontières 3 ans plus tard avec Jackie Chan dans le Bronx puis Rush Hour qui le fera littéralement exploser aux yeux du monde par la suite. Digne héritier d’un Bruce Lee sur le plan de sa carrière cinématographique, il est la preuve qu’une star orientale peut percer à grand coups de pompes les murs très sectaires de l’industrie américaine (suivront derrière Jet Li et tous ses consorts). Comme à son habitude, Jackie démontre ses talents de combattant assurant ses cascades lui-même. La dextérité de ses coups et sa rapidité de mouvement offrent à Double Dragon de très beaux moments spectaculaires qu’ils soient sérieux (l’usine automobile) ou totalement déjanté (le concert classique). L’avantage d’un film comme celui-ci, c’est que son humour est universel. On rit vraiment à gorge déployée et les situations cocasses dépeintes parleront à tous. Et si d’aventure vous n’en seriez toujours pas convaincu messieurs, les sublimes Maggie Cheung et Nina Li Chi (madame Jet Li) s’en chargeront pour nous. A noter aussi des caméos amusant de la part des deux réalisateurs du film ainsi que de John Woo himself.

Double Dragon est une œuvre charnière à la fois pour ses réalisateurs et sa vedette principale. D’un côté, il attirera définitivement les foudres de Jean-Claude Van Damme qui offrira la venue Ringo Lam et Tsui Hark (juste après John Woo) en Occident. De l’autre, il permettra à Jackie Chan de parfaire son potentiel comique afin de s’armer au mieux pour le sol américain (d’ailleurs il réfléchira vraiment beaucoup au choix de l’image qu’il souhaitera donner puisqu’il refusera le rôle de Simon Phoenix dans Demolition Man l’année suivante jugeant ne pas vouloir être le méchant fraîchement débarqué d’Asie). Un excellent film qu’on valide à 300% ici et qui, en plus, a bénéficié d’une réédition blu-ray de très bonne qualité chez HK le mois dernier, ce serait dommage de s’en priver !

Informations

Détails du Film Double Dragon (Shuang Long Hui)
Origine Chine Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Action - Comédie
Version Cinéma Durée 110 '
Sortie 25/01/1992 Reprise 10/02/2014
Réalisateur Tsui Hark - Ringo Lam Compositeur Lowell Lo
Casting Jackie Chan - Maggie Cheung - Nina Li Chi - Anthony Chan - Tsui Hark - Ringo Lam - John Woo
Synopsis Deux frères jumeaux sont séparés à la naissance. Le premier devient une petite frappe dans la ville de Hong Kong, tandis que le second est un grand chef d'orchestre. Lorsque Boomer, le premier, commence à avoir des ennuis, le second se rend à Hong Kong pour un concert, et c'est le début d'une série de quiproquos sans fin.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques