Critique Tommaso

Tommaso
Finalement, plus que le personnage de Tommaso, aboutissement du duo Ferrara / Dafoe, c'est surtout le film et son récit qui nous ramène à son réalisateur connu avant tout pour une chose : s'affranchir du consensus, se montrer sans concession.

Verdict Note : Un très bon moment en perspective. Un très bon moment en perspective.

Par Pierre LARVOL

Critique du Film

Naviguant en eaux troubles, Tommaso s'apparente d'une certaine manière à un exercice de style : une imbrication sensible de réalités et de fictions qui s'articulent autour d'un quotidien parsemé de doutes. Un équilibre fragile à l'image du dernier film du réalisateur américain Abel Ferrara, tantôt sublime dans ses fulgurances, dans sa sincérité, tantôt réducteur et nombriliste. Une oeuvre à l'apparence d'un auto-portrait, s'amusant d'une ambiguïté : celle d'être et d'exister, face et derrière la caméra. Deux facettes pour un même individu.

Tommaso est un artiste qui vit à Rome avec sa femme Nikki et leur fille DeeDee. Il a troqué ses addictions pour une vie plus ordonnée, moins périlleuse. Son temps est partagé entre l'écriture de scénario, les réunions aux AA, la méditation et ses cours de théâtre. Malheureusement, le passé le guette et s'immisce sous la forme de nouveaux démons, notamment une jalousie qui vire à la paranoïa. Son imaginaire dépasse alors la réalité et ses excès mettent en péril son couple, sa vie de famille. Récit fait de vignettes, de moments anodins, Tommaso dessine par touche le rôle magnifiquement interprété par l'acteur Willem Dafoe, ami de longue date et voisin du cinéaste Abel Ferrara. Une complicité essentielle pour une œuvre éminemment personnelle : l'appartement où se déroule le film est celui de Ferrara, Christina Chiriac la compagne du réalisateur et DeeDee (Anna Ferrara) le fruit de leur amour. Cette proximité rend plus confuse encore la frontière, poreuse et joueuse, entre le vrai et le faux.

Au fond, et c'est peut-être là aussi que réside la force de ce film, est-ce si important ? Ce qui compte, c'est le film : tout ce qui entre dans le champ du cinéaste devient partie intégrante de son univers cinématographique, indiscernable d'une certaine manière du reste. En faisant interagir des acteurs professionnels, amateurs, des habitants de son quartier et de simples passants, il capte la vie avec une sincérité qui ne peut qu'être débordante. Le portrait d'un homme, rongé par la menace d'une trahison de sa femme, plus jeune que lui, dans une ville belle, attirante, lumineuse. Et quand cette crainte apparaît, le décor s'adapte : l'obscurité prend le pas, le charme de Rome se rompt. La peur comme un miroir, inquiet de l'autre, mais surtout de soi. Après le désordre d'une vie, le difficile chemin du contrôle.

Finalement, plus que le personnage de Tommaso, aboutissement du duo Ferrara / Dafoe, c'est surtout le film et son récit qui nous ramène à son réalisateur connu avant tout pour une chose : s'affranchir du consensus, se montrer sans concession. Le dernier film du réalisateur new-yorkais, aujourd'hui installé en Italie, restitue la force du quotidien, terreau ordinaire et pourtant si rapidement capable de se transcender en quelque chose d'autre : il suffit d'une rencontre, celui d'un regard, d'un artiste, avec ses qualités et défauts.

Informations

Détails du Film Tommaso
Origine Italie Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Drame
Version Cinéma Durée 118 '
Sortie 08/01/2020 Reprise -
Réalisateur Abel Ferrara Compositeur
Casting Willem Dafoe
Synopsis Tommaso, un artiste américain, vit à Rome avec sa femme Nikki, et leur fille DeeDee. Ancien junkie, il mène désormais une vie rangée, rythmée par l’écriture de scénario, la méditation, les réunions aux AA, l’apprentissage de l’italien et son cours de théâtre. Mais Tommaso est rattrapé par sa jalousie maladive. À tel point que réalité et imagination viennent à se confondre.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques