Critique It Must Be Heaven

It Must Be Heaven
Créatif, drôle et lumineux, It Must Be Heaven est l'évocation de qu'est aussi et surtout le cinéma : un art du regard.

Verdict Note : Un très bon moment en perspective. Un très bon moment en perspective.

Par Pierre LARVOL

Critique du Film

Quel lien relie les paisibles rues de Nazareth en Israël à celles agitées de New York ? En faisant du monde son terrain de jeu, le cinéaste palestinien nous transporte dans une lecture originale du quotidien. Tendre, absurde et toujours élégant, It Must Be Heaven détourne la mécanique de nos sociétés pour en tirer toute l'ironie : le portrait d'un paradis impossible. Un exil où, malgré la distance et les cultures, tout ramène d'une certaine manière le cinéaste chez lui.

En fuite de sa ville natale, à la recherche d'une terre d'accueil, Elia Suleiman est rapidement confronté à un mur : peu importe où il se trouve, le passé semble le rattraper. Que cela soit dans le métro à Paris ou encore dans le coin d'une rue à New York, une menace sourde le poursuit. Rapidement la quête d'un nouveau "chez soi" se transforme en tragi-comédie existentielle. Sorte de ballet du quotidien, à la fois loufoque et engagé, le film chorégraphie les mouvements et encadre dans des tableaux les lieux de vie. L'imaginaire du cinéaste, marcheur solitaire au chapeau visé sur la tête, se confronte avec une réalité malléable : tandis que les rues de Paris sont terriblement silencieuses et que des chars défilent dans les avenues, une drôle de bataille se joue autour d'une fontaine dans un parc où les places sont chères, une véritable guerre des chaises. Nos sociétés modernes et ses dérives, façon Elia Suleiman c'est avant tout une grosse louche de burlesque (et de petites longueurs) qui n'est pas sans rappeler le cinéma de Jacques Tati. Silencieux, observateur patient d'un monde à la fois individualiste et policier, le cinéaste égratigne tout en décontraction les lieux qu'il rencontre. Une dérision qui s'accompagne de multiples ambiances, au gré des terres d'accueils.

Créatif, drôle et lumineux, It Must Be Heaven est l'évocation de qu'est aussi et surtout le cinéma : un art du regard. De Nazareth à Paris en passant par New York, Elia Suleiman observe et s'amuse avec une douce folie du quotidien. Une quête d'identité dans un monde où tout le ramène chez lui. Et face à ce monde, un espoir à l'allure d'un fruit qui pousse : une jeunesse prometteuse. 

Informations

Détails du Film It Must Be Heaven
Origine France - Indisponible Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Comédie - Comédie Dramatique
Version Cinéma Durée 97 '
Sortie 25/05/2019 Reprise -
Réalisateur Elia Suleiman Compositeur
Casting Ali Suliman - François Girard - Elia Suleiman
Synopsis ES fuit la Palestine à la recherche d'une nouvelle terre d'accueil, avant de réaliser que son pays d'origine le suit toujours comme une ombre. La promesse d'une vie nouvelle se transforme vite en comédie de l'absurde. Aussi loin qu'il voyage, de Paris à New York, quelque chose lui rappelle sa patrie. Un conte burlesque explorant l'identité, la nationalité et l'appartenance, dans lequel Elia Suleiman pose une question fondamentale : où peut-on se sentir « chez soi » ?

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques