Critique Le Mystère des Balles Fantômes (Xiao Shi De Zi Dan)

Le Mystère des Balles Fantômes
Le Mystère des Balles Fantômes de Chi-Leung Law est un film assez agréable. Il offre une variante chinoise d’une histoire typée Sherlock Holmes et s’adresse clairement aux érudits dudit détective. En contrepartie, sa démarche de vouloir à...

Verdict Note : Moyen. Moyen.

Par Anthony Verschueren

Critique du Film

Quand la Chine s’offre son délire Sherlock Holmes ça donne Le Mystère des Balles Fantômes. Arrivé comme un cheveu sur la soupe dans nos bacs le mois dernier, il est un condensé de thèmes forts propres au cinéma américain et anglais remaniés sauce chinoise. Chi-Leung Law impose des sujets de prédilections du cinéma chinois (les fantômes, l’action stylisée) au sein d’une histoire universelle parlant à tout type de public.

L’ouverture du film est saisissante.

L’ouverture du film est saisissante. Nous sommes plongés immédiatement au sein d’un jeu de roulette russe machiavélique. L’intrigue se pose à Shanghai, on ne sait pas en quelle année (probablement au début du XXème siècle) dans une Chine troublée et marquée par un régime totalitaire et dictatorial. Les deux policiers, ersatz de Sherlock et Watson, sont amenés à enquêter sur d’étranges meurtres d’où on ne retrouve jamais les balles. Chacun des enquêteurs possède un don particulier. L’un connaît et comprend le langage du corps humain comme personne. Il donne de sa personne offrant de jolies scènes d’investigations pour faire avancer son enquête (il va jusqu’à se pendre lui-même pour constater les ravages physiques d’une telle pratique sur le corps). Il est perspicace comme Sherlock mais tout aussi réfléchit que Watson : il est la raison. Le second enquêteur est observateur mais très (trop) impulsif. Il ne prend pas le temps d’élucider un problème pour en extraire toutes les solutions et privilégie l’action du moment présent pour avancer, il est aussi impulsif que Sherlock : il est la force. Ce duo atypique est fortement complémentaire et avancera main dans la main vers un mystère qui ne dépasse pas forcément la raison.

La culture populaire occidentale régit le film.

La culture populaire occidentale régit le film. S’il fallait le métaphoriser et résumer en quelques mots, on pourrait dire que c’est un épisode de Scooby-Doo jouant au Cluedo ni bon ni mauvais…mais ce serait fortement réducteur. La photographie du film est sublime. L’atmosphère ambiante glaciale transparaît parfaitement jouant à merveille avec les compositions de Teddy Robin Kwan. Le seul problème, c’est que le traitement est beaucoup trop lisse. On sent clairement l’envie de plaire à un public occidental et Chi-Leung Law oublie d’y inscrire une vraie marque de fabrique. On ne retrouve jamais le plaisir que nous devrions avoir à aller à la rencontre d’autre culture. Nous aurions aimé un film beaucoup moins marqué Sherlock Holmes pour en apprécier une véritable création qui nous aurait permis de comparer réellement la même vision dans deux pays différents. Les rares moments essayant d’offrir des séquences d’action sont très vite avortés par un retour vers des punchlines comiques ratées. Peut-être est-ce original pour les spectateurs chinois qui ne doivent probablement par être autant assénés que nous par des histoires du même type ? Malheureusement, ce n’est pas ce que nous attendions de notre côté. Et pourtant on s’y prend à l’enquête, on se plait même à découvrir chaque indice mais il manque ce grain de folie chinois. Cette fameuse touche qu’on retrouvait dans les films de Jackie Chan par exemple (d’ailleurs la tension qui règne dans l’usine nous a agréablement rappelé le fabuleux Combats de Maître) où il apportait une vision très occidentale au milieu de tous les codes classiques qui font le film de kung-fu. De plus, ce qui aurait pu être la véritable force mythologique chinoise (l’histoire de fantôme) passe complètement au second plan (voire au troisième) abandonnant une perspective d’intrigue qui, pour le coup, aurait ajouté ce plus qualitatif qu’il manque à cette enquête. On retiendra seulement du film de Chi-Leung Law que c’est un bel essai d’une technique irréprochable mais avec un fond qui aurait largement mérité d’être beaucoup mieux creusé.

Le Mystère des Balles Fantômes est un film assez agréable. Il offre une variante chinoise d’une histoire typée Sherlock Holmes et s’adresse clairement aux érudits dudit détective. En contrepartie, sa démarche de vouloir à tout prix plaire au-delà de ses frontières, aussi sincère soit-elle, a tué le projet dans l’œuf.

Informations

Détails du Film Le Mystère des Balles Fantômes (Xiao Shi De Zi Dan)
Origine Chine Signalétique Interdit aux moins de 12 ans
Catégorie Film Genre Thriller
Version Direct To Video Durée 108 '
Sortie 19/02/2014 Reprise -
Réalisateur Chi-Leung Law Compositeur Teddy Robin Kwan
Casting Nicholas Tse - Lau Ching-Wan - Xiang Bin - Lu Kai
Synopsis Dans une fabrique de munitions près de Shanghai, deux détectives enquêtent sur une série de meurtres attribuée au fantôme d’une ouvrière tuée lors d’une séance de roulette russe. Malgré les impacts, aucune balle n’est jamais retrouvée sur les scènes du crime. Pour élucider le mystère, l’inflexible duo va devoir déjouer le sombre complot qui se joue entre le patron de la fabrique et le chef de la police.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques