Critique Maléfique : le pouvoir du Mal (Maleficent: Mistress of Evil)

Maléfique : le pouvoir du Mal
En continuant à rejeter le manichéisme, à mettre un point d'honneur à proposer un divertissement de qualité pour les petits et les grands et surtout en préservant la relation privilégiée entre Maléfique et Aurore, Disney (peu importe en fait...

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par David Speranski

Critique du Film

Il était une fois...dans les vrais contes de fées, les méchantes sorcières se montraient terriblement méchantes et les jeunes princesses frêles et naïves. A l'opposé de cette vision trop manichéenne, Maléfique proposait une relecture intéressante de ces contes de fées qui ont colonisé malgré nous notre inconscient. La méchante sorcière n'était pas si méchante que cela ou en tout cas avait d'excellentes raisons de l'être devenue ; la princesse Aurore la reconnaissait comme une sorte de mère adoptive. Cette relation donc complexe entre les deux héroïnes finit de se déployer et de s'épanouir. Ce n'est pas encore l'heure de la rivalité. Cinq ans seulement se sont passés. Mais il s'agit déjà de la prise de liberté de la princesse Aurore qui s'échappe par un mariage de la tutelle protectrice mais parfois pesante de sa mère adoptive. En continuant à rejeter le manichéisme, à mettre un point d'honneur à proposer un divertissement de qualité pour les petits et les grands et surtout en préservant la relation privilégiée entre Maléfique et Aurore, Disney (peu importe en fait le réalisateur) offre un conte de fées revu et corrigé selon les normes plus relatives et ambiguës de notre temps, apprenant à bon escient aux toutes jeunes générations que les apparences ne représentent pas tout et qu'il est nécessaire d'aller bien au-delà 

En continuant à rejeter le manichéisme, à mettre un point d'honneur à proposer un divertissement de qualité pour les petits et les grands et surtout en préservant la relation privilégiée entre Maléfique et Aurore, Disney (peu importe en fait le réalisateur) offre un conte de fées revu et corrigé selon les normes plus relatives et ambiguës de notre temps, apprenant à bon escient aux toutes jeunes générations que les apparences ne représentent pas tout et qu'il est nécessaire d'aller bien au-delà

Cinq ans plus tard, la relation entre Maléfique et Aurore s’est apaisée pour finalement se transformer en un amour sincère et bienveillant. Néanmoins, la haine règne toujours entre les Hommes et le peuple des Fées, et Maléfique reste redoutée de tous. L’annonce du mariage entre Aurore et le prince Philippe fait renaître l’espoir d’un monde où leurs deux royaumes cohabiteraient dans la joie et l’harmonie. Mais l’arrivée d’une nouvelle et puissante alliance déstabilise ce fragile équilibre. Maléfique et Aurore rejoignent alors des camps opposés dans une lutte acharnée où elles vont devoir se fier à leurs instincts pour rétablir la paix…

Cinq ans plus tard, le tandem Angelina Jolie-Elle Fanning reprend sa place et bien évidemment, celle qui a le plus évolué dans la dynamique de cette relation, c'est Elle Fanning, passant de 14 ans à une vingtaine d'années. La princesse Aurore s'émancipe au point de choisir un prétendant qui n'était pas forcement le bienvenu pour Maléfique, permettant l'union des deux Royaumes, celui des Hommes et des Fées. La direction artistique du film demeure en tous points irréprochable, permettant dans une belle fluidité aux acteurs d'évoluer dans un monde imaginaire, créé en grande partie par des effets spéciaux. Toute la distribution se fond donc dans une belle harmonie au sein d'une symphonie de couleurs a priori irréelle et pourtant relativement crédible à l'écran. 

La franchise continue d'une certaine manière sa petite éducation morale à l'attention des gamins, voire des adolescents un peu plus grands. Comme dans la Guerre des Etoiles, les méchants ne sont pas forcément ceux que l'on pense. Les traîtres sont souvent de bonne foi et munis des meilleures intentions. Ceux qui vous trahissent sont souvent ceux qu'on a le plus aidés. La princesse Aurore est donc cette fois-ci l'objet du conflit entre deux marâtres qui ne correspondent pas forcément à leur apparence. La polarité inversée de la morale fera vite comprendre que la sorcière dark est en fait bienveillante alors que la dame blanche est pourrie jusqu'à la moelle, perverse et manipulatrice. La princesse Aurore s'apercevra donc que le chemin de l'émancipation est bien long et tortueux. Elle Fanning fait encore une fois des merveilles en biche tour à tour effarouchée et radieuse, permettant au jeune public de s'identifier à son cheminement moral au cours du film. On peut sans doute espérer un troisième volet où la néophyte entrera directement en conflit avec sa protectrice et la supplantera définitivement. Rajoutons enfin que ce second volet est tout à la gloire de l'"empowerment" féminin, les femmes y occupant la place principale et les hommes devant se contenter des miettes, ce qui pourra peut-être changer en profondeur la mentalité des jeunes générations. Vu l'enseignement qui n'a strictement rien de niais, révélé par ce film, Maléfique : le pouvoir du Mal a une certaine utilité, en plus de satisfaire à des critères de divertissement grand public qui ne sous-estime pas son spectateur. 

Informations

Détails du Film Maléfique : le pouvoir du Mal (Maleficent: Mistress of Evil)
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Aventure - Fantastique
Version Cinéma Durée 119 '
Sortie 16/10/2019 Reprise -
Réalisateur Joachim Rønning Compositeur
Casting Angelina Jolie - Michelle Pfeiffer - Elle Fanning
Synopsis Plusieurs années après avoir découvert pourquoi la plus célèbre méchante Disney avait un cœur si dur et ce qui l’avait conduit à jeter un terrible sort à la princesse Aurore, « MALEFIQUE : LE POUVOIR DU MAL » continue d’explorer les relations complexes entre la sorcière et la future reine, alors qu’elles nouent d’autres alliances et affrontent de nouveaux adversaires dans leur combat pour protéger leurs terres et les créatures magiques qui les peuplent.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques