Critique Downton Abbey

Downton Abbey
On retrouve avec plaisir toutes les caractéristiques de la série, condensées en deux heures : vivacité classique de la réalisation, qualité incontestable des dialogues, interprétation impeccable de tous les comédiens.

Verdict Note : Un très bon moment en perspective. Un très bon moment en perspective.

Par David Speranski

Critique du Film

Downton Abbey vient du cinéma. En effet, l'idée de cette série a germé dans l'esprit de Julian Fellowes, son créateur, lorsqu'il a écrit Gosford Park, l'un des chefs-d'oeuvre de Robert Altman, où l'on voyait déjà à l'œuvre le ballet entre maîtres et valets, aristocratie et domesticité. Il était donc normal qu'après six saisons plébiscitées partout, à travers le monde, Dowton Abbey retourne au cinéma. C'est chose faite avec ce film qui synthétise en deux heures l'univers de la famille Crawley et de ses domestiques. On retrouve avec plaisir toutes les caractéristiques de la série, condensées en deux heures : vivacité classique de la réalisation, qualité incontestable des dialogues, interprétation impeccable de tous les comédiens. 

On retrouve avec plaisir toutes les caractéristiques de la série, condensées en deux heures : vivacité classique de la réalisation, qualité incontestable des dialogues, interprétation impeccable de tous les comédiens.

A film exceptionnel par rapport à la série, occasion exceptionnelle : le roi et la reine d'Angleterre s'apprêtent à séjourner une nuit à Downton Abbey. C'est donc branle-bas de combat dans la maisonnée. Un ancien majordome est même rappelé pour faire face à l'urgence. Pourtant l'équipe des domestiques se retrouve mise sur la touche car les majestés royales sont venues accompagnées de leurs domestiques personnels. Ce qui va amener une certaine remise en question du personnel de Downton Abbey...

Comme dans la série, le rythme du film est éblouissant, ce qui fait que le spectateur n'a guère le temps de souffler devant une telle profusion narrative. Le film se passe en 1927, soit après la fin de la sixième saison de la série. Contrairement à la série qui mettait en avant selon les épisodes tel ou tel autre personnage, chacun est mis à pied d'égalité durant les deux heures du film. On pourrait croire que l'absence de connaissance préalable de la série pourrait être préjudiciable au spectateur lambda. Ce n'est en fait guère le cas, tant le film est emporté par son rythme endiablé, passant d'un étage à l'autre, d'un personnage à un autre. 

Les personnes qui tirent le plus leur épingle du jeu sont bien évidemment les femmes. On saluera la prestation toujours vivace d'une Maggie Smith dont les bons mots semblent avoir baigné dans le vitriol. On assistera d'ailleurs à un émouvant passage de relais entre cette même Maggie Smith et Michelle Dockery, anticipant la disparition d'un personnage qui n'aura pas lieu à l'écran. On remarquera aussi la présence troublante de Tuppence Middleton, qui explosait déjà les radars dans Sense8, en mystérieuse dame de compagnie qui vient semer le désordre dans le cœur d'un gentilhomme. Ce film laisse aussi apparaître une idylle homosexuelle masculine qui demeure finement suggérée, étant données les mœurs de l'époque. 

Est-ce pour autant du grand cinéma? Non, pas forcément car le film atteint un peu ses limites quand il reprend exactement la même valse que celle du Guépard. Le chef-d'oeuvre de Visconti avait une tout autre ampleur et faisait résonner la phrase qui pourrait servir d'emblème à Downton Abbey, "il faut que tout change pour que rien ne change". On pourrait même s'interroger sur le côté apparemment réactionnaire du projet, même si les domestiques apparaissent souvent comme les plus sympathiques, et la fascination curieuse que nous pouvons avoir pour la vie des personnes très fortunées. Néanmoins, Downton Abbey, le film, procure un plaisir euphorisant de cinéma, ineffable et précieux, assez rare pour qu'on n'hésite pas à en profiter et à le partager. 

 

Informations

Détails du Film Downton Abbey
Origine Angleterre Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Drame - Historique
Version Cinéma Durée 123 '
Sortie 25/09/2019 Reprise -
Réalisateur Michael Engler Compositeur
Casting Maggie Smith - Elizabeth McGovern - Michelle Dockery - Hugh Bonneville
Synopsis Les Crawley et leur personnel intrépide se préparent à vivre l'événement le plus important de leur vie : une visite du roi et de la reine d'Angleterre. Cette venue ne tardera pas à déclencher scandales, intrigues amoureuses et manigances qui pèseront sur l'avenir même de Downton.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques