Critique Matthias et Maxime

Matthias et Maxime
Cette mélancolie arrive bien trop tard pour nous permettre de réviser notre avis global. Dolan est en tout cas bien plus doué pour les états d'âme poétiques que pour les démonstrations de force de bavardages hystériques.

Verdict Note : Moyen. Moyen.

Par David Speranski

Critique du Film

Xavier Dolan a désormais trente ans et possède huit films à son compteur. Aucun autre cinéaste de sa génération ne peut s'en vanter. En raison du temps qui passe, il n'est pourtant plus le cinéaste prodige que d'aucuns célébraient lors de cette dernière décennie. L'âge adulte de son cinéma est donc arrivé. Matthias et Maxime représente sans doute l'œuvre de transition qui ouvre cette nouvelle période de son œuvre. Sélectionnée lors de la 72ème édition du Festival de Cannes, cette nouvelle œuvre tient-elle toutes ses promesses? 

Cette mélancolie arrive bien trop tard pour nous permettre de réviser notre avis global. Dolan est en tout cas bien plus doué pour les états d'âme poétiques que pour les démonstrations de force de bavardages hystériques.

Matthias et Maxime sont amis d'enfance. Ils vont s'embrasser lors du tournage d'un court métrage amateur, ce qui va les amener peut-être à redéfinir leur rôle social et leurs préférences sexuelles. Ils se demandent comment trouver leur place dans la société face à leurs obligations professionnelles, financières et sentimentales. 

Xavier Dolan a marqué par sa précocité et ses innovations stylistiques lors de la précédente décennie. Maintenant que sa jeunesse ne constitue plus un véritable argument d'intérêt, comment continuer à frapper les esprits? Comment surtout chercher à durer? Après la tentative américaine de Ma vie avec John F. Donovan, Matthias et Maxime constitue un geste de repli, un retour aux fondamentaux pour Xavier Dolan. La rumeur l'annonçait même comme une volonté de revenir à sa période Tom à la Ferme-Mommy qui n'est pas loin de représenter le meilleur moment de sa carrière à ce jour.

Or, si le début de Matthias et Maxime commence par des discussions de potes à deux cents à l'heure, en québécois dans le texte, (on aime ou pas), le reste semble surtout s'enliser dans une routine de thématiques et de procédés déjà vus et revus (le passage clip, les bandes d'amis masculins à la manière d'un Sautet québécois surexcité, l'homosexualité qui pointe le bout de son nez, etc). Le sujet apparaît surtout bien mince, en dépit de sa sensibilité, pour pouvoir tenir en haleine pendant deux heures.    

Pourtant, dans la deuxième partie du film, certains de ses passages sont plutôt réussis, en particulier ceux tournant autour de Maxime (Xavier Dolan tenant lui-même le rôle, avec un certain talent, le visage défiguré par une tache de vin). Il suinte de ces moments une mélancolie tenace, accompagnée par quelques notes de piano et des feuilles d'arbres volant au vent, qui laisserait presque la tentation de reconsidérer l'œuvre en son entier. Mais cette mélancolie arrive bien trop tard pour nous permettre de réviser notre avis global. Dolan est en tout cas bien plus doué pour les états d'âme poétiques que pour les démonstrations de force de bavardages hystériques. Ceci devrait l'aider pour l'avenir.  

Informations

Détails du Film Matthias et Maxime
Origine Canada Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Drame
Version Cinéma Durée 119 '
Sortie 25/05/2019 Reprise -
Réalisateur Xavier Dolan Compositeur
Casting Anne Dorval - Xavier Dolan - Gabriel D'Almeida Freitas
Synopsis Deux amis d’enfance s’embrassent pour les besoins d’un court métrage amateur. Suite à ce baiser d’apparence anodine, un doute récurrent s’installe, confrontant les deux garçons à leurs préférences, bouleversant l'équilibre de leur cercle social et, bientôt, leurs existences.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques