Critique Nuestras Madres

Nuestras Madres
Hanté par les fantômes d'un passé irrésolu, Nuestras Madres reste un beau film sur l’identité douloureuse d’un pays qui cherche encore à panser ses blessures.

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Emilie BOCHARD

Critique du Film

Le Festival de Cannes est peut-être le meilleur endroit au monde pour voir des films venus de tous les horizons. De tous les recoins d’Europe aux contrées d’Asie, des terres d’Afrique aux sentiers plus ou moins connus d’Amérique, les films de toutes les sélections affichent fièrement les couleurs de la diversité. Une bonne occasion pour les festivaliers de découvrir de multiples cultures et de s’ouvrir sur le monde. C’est exactement l’intention de César Diaz, venu tout droit du Guatemala : avec Nuestras Madres, le cinéaste entend diffuser largement l’histoire de son pays, en filmant sensiblement les cicatrices laissées par la guerre civile.

Lauréat du prix SACD à la Semaine de la critique, Nuestras Madres se pare d’un sujet politique fort. Au cœur du procès des militaires responsables de la guerre civile, de nombreuses femmes se battent pour obtenir justice après l’assassinat de leurs maris et leurs propres viols. Alors qu’il entend aider ces matriarches à faire leur deuil, Ernesto, jeune anthropologue chargé d’identifier les ossements des disparus, partira lui-même en quête de ses origines.

Hanté par les fantômes d'un passé irrésolu, Nuestras Madres reste un beau film sur l’identité douloureuse d’un pays qui cherche encore à panser ses blessures.

Dans sa peinture d’une communauté désireuse de déterrer le passé pour exorciser les non-dits, César Diaz fait preuve de beaucoup de délicatesse. Lorsqu’il filme les visages de ces femmes bafouées, on lit toute la souffrance qui s’y trouve encore, plus de trente-cinq ans après le drame. À travers le personnage d’Ernesto, c’est le malaise de toute une génération qui s’exprime, celui de centaines d’enfants qui ont grandi privés de pères et dans le secret terrible, inavouable, que leurs mères ont dû garder au fond d'elles des années durant.

Malgré quelques moments de grâce, la mise en scène, tout en retenue, peine à emballer pleinement. Entre son aspect clinique et une émotion souvent trop sage, le film manque parfois un peu de chaleur pour explorer les destins individuels qu’il met en scène. Une réserve qui apparaît également comme un atout, tant elle empêche le cinéaste de tomber dans l’effusion larmoyante et le pathos.

En dépit de quelques défauts mineurs, on sent quand même le trouble qui anime le cinéaste et toute l’importance que revêt le sujet à ses yeux. Hanté par les fantômes d'un passé irrésolu, Nuestras Madres reste alors un beau film sur l’identité douloureuse d’un pays qui cherche encore à panser ses blessures.

Informations

Détails du Film Nuestras Madres
Origine Indisponible Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Drame
Version Cinéma Durée 77 '
Sortie 25/05/2019 Reprise -
Réalisateur César Díaz Compositeur
Casting Armando Espitia - Emma Dib
Synopsis Guatemala, 2018. Le pays vit au rythme du procès des militaires à l’origine de la guerre civile. Les témoignages des victimes s’enchaînent. Ernesto, jeune anthropologue à la Fondation médico-légale, travaille à l’identification des disparus. Un jour, à travers le récit d’une vieille femme, il croit déceler une piste qui lui permettra de retrouver la trace de son père, guérillero disparu pendant la guerre. Contre l’avis de sa mère, il plonge à corps perdu dans le dossier, à la recherche de la vérité et de la résilience.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques