Critique Les Siffleurs (La Gomera)

Les Siffleurs
Les Siffleurs est ainsi une variation très originale et sympathique autour du film noir classique, manière de pointer élégamment et discrètement la corruption policière en Roumanie.

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par David Speranski

Critique du Film

Corneliu Parumboiu fait partie de la génération dorée du cinéma roumain qui a éclos une dizaine d'années auparavant, celle des Cristian Mungiu (4 mois, trois semaines et deux jours), Cristi Puiu (La Mort de Dante Lazarescu) et du regretté Cristian Nemescu (California Dreamin'). Avec Cristian Mungiu, c'est même le seul à avoir réellement fait carrière. Il a ainsi obtenu la Caméra d'or avec son premier film, 12h08 à l'Est de Bucarest. Ses films suivants, Policier Adjectif et Le Trésor, ont remporté de nombreux prix dans la section Un Certain Regard. Pour sa première venue en compétition, il s'aventure un peu au-delà du contexte social roumain, son terrain de prédilection. Les Siffleurs est ainsi une variation très originale et sympathique autour du film noir classique, manière de pointer élégamment et discrètement la corruption policière en Roumanie. 

Les Siffleurs est ainsi une variation très originale et sympathique autour du film noir classique, manière de pointer élégamment et discrètement la corruption policière en Roumanie.

Construit en une dizaine de chapitres, Les Siffleurs s'attache à suivre les pas de Cristi, un policier d'âge mûr désabusé et corrompu par des trafiquants de drogue. Une femme fatale, Gilda, va lui apprendre les rudiments d'une langue sifflée qui lui permettra de libérer un mafieux de prison et de récupérer une fortune considérable. Entre Gilda, son amante, Magda sa supérieure hiérarchique et sa mère, Cristi ne sait plus où donner de la tête. Va-t-il pouvoir survivre? 

Les Siffleurs est habilement composé sous forme de puzzle, où chaque chapitre porte le nom d'un personnage et apporte des informations complémentaires sur une intrigue volontairement lacunaire. Le spectateur est donc appelé à jouer un rôle actif pour combler les trous narratifs. Porumboiu s'amuse à détourner les codes du genre du film noir, en particulier la femme fatale, le policier pourri et le truand mafieux. Il use ainsi d'un humour pince-sans-rire pour dynamiter les conventions. Les séquences d'apprentissage de la langue sifflée s'avèrent extrêmement drôles, ainsi qu'une multitude d'autres détails, l'espionnage vidéo de Cristi ainsi que la place déterminante de sa mère dans sa vie. 

Les Siffleurs représentent un incontestable pas en avant dans le cinéma de Porumboiu, incluant une mise en abyme cinématographique (La Prisonnière du désert de John Ford est explicitement cité pour sa séquence de sifflages). Il intègre en plus une dimension romantique qui était auparavant absente de ses précédents films, prouvant ainsi la maturité grandissante de son art. 

Informations

Détails du Film Les Siffleurs (La Gomera)
Origine France - Allemagne - Indisponible Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Comédie - Policier
Version Cinéma Durée 97 '
Sortie 25/05/2019 Reprise -
Réalisateur Corneliu Porumboiu Compositeur
Casting Vlad Ivanov - Rodica Lazar - Catrinel Marlon
Synopsis Cristi, un inspecteur de police de Bucarest corrompu par des trafiquants de drogue, est soupçonné par ses supérieurs et mis sur écoute. Embarqué malgré lui par la sulfureuse Gilda sur l’île de la Gomera, il doit apprendre vite le Silbo, une langue sifflée ancestrale. Grâce à ce langage secret, il pourra libérer en Roumanie un mafieux de prison et récupérer les millions cachés. Mais l’amour va s’en mêler et rien ne se passera comme prévu…

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques