Critique Bacurau (Bacarau)

Bacurau
Nonobstant ce développement westernien un peu décevant, cette œuvre cosignée Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles demeure intéressante voire assez fascinante par moments

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par David Speranski

Critique du Film

Aquarius de Kleber Mendonça Filho avait laissé un beau souvenir aux festivaliers, deux ans auparavant, même s'il n'avait remporté aucun prix. Ce qui fait que les cinéphiles portaient une attention particulière à Bacurau, film de science-fiction politique, signé Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles, chef décorateur du premier sur ses deux précédents films. Bacurau tient seulement à moitié ses promesses mais reste un beau et grand plaisir de cinéma car rien, qu'au premier plan, on reconnaît un authentique cinéaste qui sait prendre le temps d'installer ses personnages, de les inscrire dans le cadre et d'en déterminer l'évolution sur deux heures.   

Nonobstant ce développement westernien un peu décevant, cette œuvre cosignée Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles demeure intéressante voire assez fascinante par moments.

Deux personnes, Teresa et Pacote, fuient vers un mystérieux village du sertão brésilien (zone géographique du Nordeste du Brésil au climat semi-aride). Sitôt arrivés, ils assistent à l'enterrement de Carmelita, 94 ans, sorte de grand-mère protectrice du village. Bacurau disparaît alors totalement de la carte, en proie à des affrontements entre des tueurs et des milices diverses...

Le début du film s'avère assez intrigant avec cet enterrement contesté d'une vieille dame dans ce village perdu du bout du monde, des soucoupes volantes en guise de drones et des mystérieux motards habillés en tenues colorées quasi-clownesques. C'est l'occasion de se plonger dans la beauté des paysages du Nordeste brésilien, particulièrement bien servis par la photographie du film. Un candidat à la préfecture, Tony Junior, à la belle gueule d'escroc arriviste, souhaite se faire réélire mais n'a pas tenu ses promesses de la campagne précédente par rapport à un barrage. 

On retrouve ainsi le point de vue politique acéré de Kleber Mendonça Filho, auquel on adhérait lors d'Aquarius. Les petits se font presque toujours avoir par les grands méchants exploiteurs, sauf s'ils parviennent à puiser en eux les ressources pour lutter contre ces derniers, comme la dame d'un certain âge interprétée par Sonia Braga. Malheureusement dans la deuxième partie du film, l'intrigue tourne un peu en rond, en dépit d'une belle prestation démoniaque d'Udo Kier, en chef de mission désigné pour éliminer tous les habitants du village. On aura bien évidemment deviné à l'avance que celui qui a commandité l'opération n'est autre que le candidat à la préfecture, corrompu jusqu'à l'os. 

On peut donc regretter que cette deuxième partie tourne un peu au cliché et privilégie davantage les scènes de genre (une certaine insistance assez peu subtile sur les plans de visages à demi-décomposés) que le folklore brésilien de la première partie, à renfort de chansons locales. Bacurau passe ainsi d'une oeuvre mystérieuse sur les tenants et les aboutissants d'un village perdu au fin fond du monde à un film de genre à la Mad Max. On peut largement préférer l'un à l'autre. Nonobstant ce développement westernien un peu décevant, cette œuvre cosignée Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles demeure intéressante voire assez fascinante par moments. 

Informations

Détails du Film Bacurau (Bacarau)
Origine France - Brésil Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Thriller - Drame
Version Indisponible Durée 132 '
Sortie 25/09/2019 Reprise -
Réalisateur Kleber Mendonça Filho - Juliano Dornelles Compositeur
Casting Udo Kier - Barbara Colen - Sônia Braga
Synopsis Dans un futur proche… Le village de Bacurau dans le sertão brésilien fait le deuil de sa matriarche Carmelita qui s’est éteinte à 94 ans. Quelques jours plus tard, les habitants remarquent que Bacurau a disparu de la carte.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques