Critique Captain Marvel

Captain Marvel
Captain Marvel est surtout un film de super-héroïne à la recherche de son humanité, avec son lot d'effets spéciaux mirobolants et de cascades renversantes, dont la principale originalité est d'avoir mis une femme en vedette, en s'avérant largement...

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par David Speranski

Critique du Film

Ce premier film du Marvel Cinematic Universe (MCU) consacré enfin à une super-héroïne était très attendu. On a longtemps cru qu'il serait consacré à Black Widow aka Natasha Romanoff qui fait partie de longue date des Avengers. Scarlett Johansson se trouvait sans doute dans les starting-blocks pour le tourner. Mais, sur le fil, c'est Captain Marvel, le personnage le plus puissant du MCU, qui aura ce privilège. Captain Marvel arrive à point nommé, un an et demi après la vague #metoo qui a redéfini le partage des rôles à Hollywood. Brie Larson son interprète, ne cesse de clamer que Marvel a voulu faire le film le plus féministe de tous les temps. Est-ce vraiment le cas?  

Captain Marvel est surtout un film de super-héroïne à la recherche de son humanité, avec son lot d'effets spéciaux mirobolants et de cascades renversantes, dont la principale originalité est d'avoir mis une femme en vedette, en s'avérant largement supérieur à Wonder Woman.

Le film se passe dans les années 90, vingt ans avant le génocide démographique provoqué par Thanos dans Avengers Infinity War. A l'époque, Captain Marvel n'était pas encore la super-héroïne qu'elle est censée devenir. Dans cette "origins story", elle s'appelle Vers, faisant partie de la Starforce, l'une des équipes des forces spéciales Kree. Rappelons que les Kree sont une race extra-terrestre physiquement et intellectuellement supérieure aux humains, menant une guerre intergalactique contre les Skrulls, autre race extra-terrestre de reptiliens à la peau verte ayant la capacité de prendre l'apparence d'autres personnes. Disposant de pouvoirs surhumains, Vers combat donc sans états d'âme aux côtés des Kree mais des flashes vont progressivement envahir son esprit et lui rappeler une vie antérieure. Parviendra-t-elle à recouvrer son identité? 

L'"origin story" s'avère donc assez classique - un super-héros va progressivement devenir ce qu'il ne sait pas devoir être - mais elle est racontée ici de façon non linéaire et un peu plus originale. On identifiera ici sans peine la patte scénaristique de Anna Boden et Ryan Fleck qui viennent du cinéma indépendant (Half Nelson avec Ryan Gosling, c'étaient eux!) et ont, chose rare dans les films Marvel, écrit le scénario du film qu'ils allaient réaliser. La bonne idée du film est d'avoir plongé l'histoire dans les années 90 et d'en déduire tout un univers plastique (la boîte en fer-blanc) et sonore (la bande-son où Nirvana côtoie R.E.M., Garbage et Hole), cohérent et hilarant, propice à pleins de clins d'œil geek à la pop culture. D'ailleurs, l'effet spécial le plus impressionnant ne fait pas partie de la cohorte d'effets choc dus aux super-pouvoirs de Captain Marvel, mais tout simplement le rajeunissement impressionnant de l'agent Nick Fury (Samuel L. Jackson) qui affiche vingt ans de moins au compteur. Les effets numériques sont ainsi parvenus à un point de maîtrise assez hallucinant, initiés par L'Etrange histoire de Benjamin Button, et laissent penser que tout est désormais possible pour rajeunir ou vieillir sans aide de maquillage les acteurs d'aujourd'hui. 

Thématiquement, Anna Boden et Ryan Fleck s'attachent à raconter une histoire dénuée du manichéisme le plus primaire car on découvrira au fur et à mesure de l'intrigue que les Skrulls ne représentent pas forcément le Mal absolu et qu'au contraire les Kree sont loin d'être irréprochables. Pour autant, Captain Marvel, même s'il s'avère largement supérieur au surestimé Wonder Woman, ne paraît pas être le grand film féministe que tout le monde espérait. Brie Larson, impeccable dans un registre badass et formant un excellent duo comique avec Samuel L. Jacksonjoue surtout de son apparence de bonne copine à qui personne ne songerait à reprocher quoi que ce soit. La problématique du film concerne surtout la définition de ce que peut être une femme aujourd'hui, entre intelligence et affectivité, et non la situation de la femme en opposition à un monde d'hommes. Seule une réplique adressée à Jude Law semble prendre véritablement en compte la vague de féminisme de ces dernières années, "moi, je n'ai rien à te prouver", résonnant pleinement en écho avec les déclarations de ces femmes qui demandent justice et à qui on réclame souvent des preuves de leur bonne foi. 

Captain Marvel est surtout un film de super-héroïne à la recherche de son humanité, avec son lot d'effets spéciaux mirobolants et de cascades renversantes, dont la principale originalité est d'avoir mis une femme en vedette. Du point de vue féministe, il inspirera certainement des milliers de petites filles d'aujourd'hui à prendre le contrôle de leur vie. Il assure essentiellement une parfaite transition entre Avengers : Infinity War et Avengers : Endgame, grâce à deux scènes post-générique de fin qu'il serait honteux de manquer. On ne saurait donc trop vous recommander de rester dans la salle de cinéma, jusqu'à la dernière seconde du film, surtout si vous aimez les chats, dont un spécimen remarquable, Goose, est sans nul doute la principale attraction de ce nouveau volet du MCU. 

Informations

Détails du Film Captain Marvel
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Action - Fantastique - Comic
Version Cinéma Durée 120 '
Sortie 06/03/2019 Reprise -
Réalisateur Ryan Fleck - Anna Boden Compositeur Pinar Toprak
Casting Djimon Hounsou - Samuel L. Jackson - Jude Law - Brie Larson - Ben Mendelsohn - Lee Pace
Synopsis Captain Marvel, de son vrai nom Carol Danvers, est une pilote de l'air force qui, à la suite d'un incident, voit son ADN mélangé à celui d'un extra-terrestre, ce qui lui confère un paquet de pouvoirs. Elle décide de les mettre au service de la justice et de combattre tout un tas de menaces, terrestres ou non.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques