Critique Une Intime Conviction

Une Intime Conviction
Porté par un casting convaincant et une réalisation réussie, le film mélange intelligemment réalité et fiction, proposant au bout du compte une solide réflexion sur la construction de notre conviction.

Verdict Note : Un très bon moment en perspective. Un très bon moment en perspective.

Par Pierre LARVOL

Critique du Film

Passant avec succès du court au long métrage avec Une intime conviction, le cinéaste Antoine Raimbault signe une première œuvre engagée. Relatant le procès Viguier, réellement vécu par le réalisateur, le film nous plonge sans user d'artifices dans les méandres de la justice française : autant un pertinent regard sur son fonctionnement qu'une évocation nécessaire de ceux qui composent le verdict. Un récit qui pose intelligement la question, lors d'un procès, de la conviction de la culpabilité ou de l'innocence de son semblable.

Porté par un casting convaincant et une réalisation réussie, le film mélange intelligemment réalité et fiction, proposant au bout du compte une solide réflexion sur la construction de notre conviction.

2010, le procès en appel de Jacques Viguier s'ouvre à Albi, dans le Tarn. Mis en accusation pour le meurtre de sa femme, Suzanne Viguier, le professeur de droit retourne une nouvelle fois devant les tribunaux après avoir été acquitté un an plus tôt. Nora, qui a assisté au premier procès, est convaincue de l'innocence de Jacques et décide donc de se rapprocher d'un ténor du barreau pour le défendre. Débute alors pour Nora une véritable quête vers la vérité, au fil d'une conviction intime, quitte à en perdre la raison : une périlleuse obsession. A la frontière entre le réel et la fiction, le scénario d'Antoine Raimbault et Isabelle Lazard croise les genres. Une rencontre, celle du film de procès et du polar. S'attardant sur les recherches de Nora, incarnée par une brillante Marina Foïs, l'oeuvre convainc notamment par la précision de son récit, à la fois lisible et soutenu. Dans le rôle de l'avocat Eric Dupont Moreti, l'acteur belge Olivier Gourmet, à la présence presque électrique. La scène finale, avant le délibéré, est incontestablement un grand moment de sa carrière : un texte fort magnifiquement interpreté. Une voix lourde pour parler au nom d'un homme fatigué, effacé par le poids d'une affaire médiatique, Jacques Viguier, joué par le rare Laurent Lucas. Un trio maîtrisé, au profit d'une reconstitution misant avant tout sur le réalisme.

Rappelant la responsabilité des acteurs d'un procès ainsi que l'importance des preuves amenant à la conviction de ces derniers, le film amène clairement une nécessaire réflexion sur notre justice actuelle. Est-ce que, sans preuves tangibles et seulement sur la base de témoignages, on peut juger une personne coupable ? Le doute doit-il bénéficier à l'accusé ou la conviction de sa culpabilité est-elle suffisante pour statuer sur son sort ? Le personnage de Nora, fictif et pourtant si réel, montre bien la difficulté de la tâche : que l'on soit pour ou contre, il convient de ne pas se laisser déborder par sa conviction. Une aventure humaine, toujours à hauteur d'homme, où le pragmatisme s'empoigne avec la passion.

Surprenant de maîtrise pour un premier long métrage, Une intime conviction marque la salutaire introduction d'un réalisateur à suivre, Antoine Raimbault. Porté par un casting convaincant et une réalisation réussie, le film mélange intelligemment réalité et fiction, proposant au bout du compte une solide réflexion sur la construction de notre conviction. On recommande chaudement. 

Informations

Détails du Film Une Intime Conviction
Origine France Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Polar
Version Cinéma Durée 110 '
Sortie 06/02/2019 Reprise -
Réalisateur Compositeur
Casting Marina Foïs - Olivier Gourmet - Laurent Lucas
Synopsis Depuis que Nora a assisté au procès de Jacques Viguier, accusé du meurtre de sa femme, elle est persuadée de son innocence. Craignant une erreur judiciaire, elle convainc un ténor du barreau de le défendre pour son second procès, en appel. Ensemble, ils vont mener un combat acharné contre l'injustice. Mais alors que l’étau se resserre autour de celui que tous accusent, la quête de vérité de Nora vire à l’obsession.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques