Critique Les Garçons et Guillaume, à Table !

Les Garçons et Guillaume, à Table !
Les Garçons et Guillaume, à Table ! de Guillaume Gallienne n’est pas un film. Il est peut être une bonne thérapie filmée à un moment clé de la vie de son auteur mais n’a d’intérêt que sa capacité à ne toucher que les gens concernés en...

Verdict Note : Maladroit sur de nombreux points. Maladroit sur de nombreux points.

Par Anthony Verschueren

Critique du Film

Les Garçons et Guillaume, à Table ! offre la perspective à Guillaume Gallienne (sociétaire de la Comédie Française) d’écrire, réaliser et interpréter son premier long métrage. Film hautement autobiographique, il y entame un parcours cathartique sur l’influence qu’a eu sa mère (et les autres femmes de sa famille) sur la quête de sa personnalité sexuelle.

Faire un film de sa vie est un fantasme que beaucoup de personnes nourrissent. Elles en reviennent vite à la raison en pensant évidemment à l’aspect soporifique qu’une telle manœuvre provoquerait. C’est malheureusement le piège dans lequel tombe Guillayme Gallienne.

Pas (ou presque pas) une seule seconde nous n’avons l’illusion de regarder une œuvre de fiction.

Pas (ou presque pas) une seule seconde nous n’avons l’illusion de regarder une œuvre de fiction. Ce film est un livre audio / vidéo, au mieux une pièce de théâtre intra-diégétique aux souvenirs de son interprète. Gallienne se plante là où Yves Robert avait majestueusement réussi son coup en mettant en scène La Gloire de Mon Père de Marcel Pagnol. Ce qui faisait l’attrait du film de Robert c’est qu’il réunissait l’idée de fiction par une histoire romancée imbibée de souvenirs chers à son auteur. Le fait que Guillaume Gallienne occupe trois postes au sein du même projet ne lui permet pas d’arriver à faire la part des choses. Autant ses anecdotes sont amusantes, autant le plaisir qu’on a à les voir nous rend aussi crispé qu’à l’idée de subir une coloscopie.

Autant ses anecdotes sont amusantes, autant le plaisir qu’on a à les voir nous rend aussi crispé qu’à l’idée de subir une coloscopie.

Les Inconnus avaient parodié le cinéma français dans certains de leur détournement, Guillaume Gallienne leur donne malheureusement raison. La parodie est devenue réalité. Il y a trop peu de moments croustillants qui nous permettent de nous extirper de la mémoire de son auteur pour s’offrir un vrai moment de cinéma. Le film n’est qu’une succession de tableaux sans saveur à l’exception d’un seul : la cure de thalassothérapie. Toute l’essence du potentiel comique de Gallienne apparait et éclate au grand jour lors de sa rencontre avec Diane Kruger et cette fameuse thérapie par le rinçage du colon pour assumer sa virilité. Sans tomber dans la grosse vanne grasse, il distille avec finesse quelque chose qui pourrait vite tourner aux blagues grivoises. Ce qui est dommage, c’est que cette scène amorce le dernier quart d’heure du film qui nous montre finalement l’homme que Guillaume devient et que nous connaissons tous. Cet acteur de talent que nous apprécions se révèle en fin de parcours, somme toute logique, mais prouve qu’il n’a pas eu une vie plus fascinante que la nôtre avant d’être projeté sur le devant de la scène.

L’idée de faire de sa mère un personnage aux traits masculins [...] est un symbole fort.

L’idée de faire de sa mère un personnage aux traits masculins montrant la dualité avec sa quête de sexualité se persuadant d’être homosexuel est un symbole fort. D’ailleurs l’immense amour et respect qu’il dévoile pour sa mère sont beaux mais n’aurait-il pas mieux valut rendre hommage à cette dernière au travers une histoire originale plutôt que de mettre totalement à nu l’intimité la plus profonde de son vécu ? Il y a une certaine pudeur touchante qui anime tout le film. La thérapie amorcée par Gallienne avec ce film s’apparente à une première séance chez un psy : il y a la gêne de se dévoiler entièrement mais il faut en donner suffisamment pour avoir des éléments de réponse. Or, nous, spectateurs, ne sommes pas supposés devoir les lui apporter. Les dernières minutes qui apportent les réponses aux maux de Guillaume sont probablement les plus jolis mots qu’une maman puisse entendre. La plus belle déclaration d’un homme à sa mère se concentre sur quelques malheureuses minutes qui permettent de terminer le film avec une sensation de légèreté magnifique. Toutes les bonnes intentions de Gallienne ne se résument qu’à sa fin qui est aussi puissante que toute l’heure d’avant est soporifique. Un cadeau d’amour en demi-teinte tellement personnel que notre extériorité laissera globalement indifférent.

Les Garçons et Guillaume, à Table ! n’est pas un film. Il est peut être une bonne thérapie filmée à un moment clé de la vie de son auteur mais n’a d’intérêt que sa capacité à ne toucher que les gens concernés en son sein. Moins d’une heure et demi dans les souvenirs d’un mec qu’on ne connait pas personnellement rend l’expérience extrêmement longue…et pourtant nous adorons l’excentricité, la fraîcheur et la folie de son auteur habituellement. Quel gâchis !

Informations

Détails du Film Les Garçons et Guillaume, à Table !
Origine France Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Comédie
Version Cinéma Durée 85 '
Sortie 20/11/2013 Reprise -
Réalisateur Guillaume Gallienne Compositeur Marie-Jeanne Serero
Casting Françoise Fabian - Guillaume Gallienne - Diane Kruger - Reda Kateb - Götz Otto - Nanou Garcia - André Marcon
Synopsis Le premier souvenir que j’ai de ma mère c’est quand j’avais quatre ou cinq ans. Elle nous appelle, mes deux frères et moi, pour le dîner en disant : "Les garçons et Guillaume, à table !" et la dernière fois que je lui ai parlé au téléphone, elle raccroche en me disant : "Je t’embrasse ma chérie" ; eh bien disons qu’entre ces deux phrases, il y a quelques malentendus.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire
Commentaires sur " Les Garçons et Guillaume, à Table ! "
  • Robin98

    Robin98 le 08/03/2014 à 10:23

    Je ne suis pas du tout d'accord. Ce film est pour moi une franche réussite et sûrement l'un des meilleurs films de l'année passée.

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques