Critique Mary Shelley

Mary Shelley
On peut donc rêver à l'autre film existant en creux dans ce Mary Shelley, celui où les fantasmes et cauchemars auraient autant d'importance sinon plus que la réalité historique, tristement anecdotique. Néanmoins, si ce film permet au grand public...

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par David Speranski

Critique du Film

Mary Shelley est réputée pour le grand public comme l'auteur du roman d'horreur Frankenstein ou le Prométhée moderne, roman qu'elle rédigea à moins de vingt ans. De nos jours, la renommée de Frankenstein provient essentiellement de ses adaptations cinématographiques (James Whale, Terence Fisher, Mel Brooks, Kenneth Branagh, etc. ) mais qui a réellement lu ce roman et surtout qui connaît effectivement Mary Shelley, en-dehors de son nom et de son roman le plus célèbre? C'est la bonne idée de ce biopic de consacrer un film au destin d'une femme très célèbre mais trop méconnue, une créatrice iconoclaste et profondément originale, libre-penseuse et féministe avant-gardiste, figure de proue du roman gothique, précurseur des sœurs Brontë et de la science-fiction. Pourtant une bonne idée fait-elle forcément un bon film?

On pouvait espérer beaucoup de Mary Shelley, tant cette figure de jeune écrivaine, encore adolescente, aux convictions féministes, s'avère dense et porteuse de signification dans l'époque d'aujourd'hui. Deux sujets se disputent la primauté à l'intérieur de ce film : l'un énoncé par le père de Mary, William Godwin, écrivain politique, qui consiste pour Mary à se libérer de ses influences et à trouver sa voix/voie ; l'autre contenu dans le titre du film qui revient à savoir comment Mary Godwin est devenue dans tous les sens du terme Mary Shelley. Ces deux lignes coexistent à l'intérieur du film mais on peut regretter que la deuxième, sur fond de romance sentimentale avec Percy Shelley, l'un des plus grands poètes britanniques, l'emporte sur la première, beaucoup plus féconde, qui aurait consisté à s'interroger sur les fantasmes, cauchemars et obsessions qui ont donné naissance à Frankenstein. Les deux existent néanmoins et rendent le film a minima intéressant alors qu'il aurait pu s'avérer passionnant.

On pense parfois, toutes proportions gardées, à Bright Star de Jane Campion, surtout dans la première partie du film. Mais la préoccupation d'Haifaa Al Mansour n'est malheureusement pas de se concentrer sur la vision poétique du monde, ni d'ailleurs politique ou sociale de Mary ou de Shelley. Une querelle de couple sur l'amour libre prôné par Shelley est vite évacuée tout comme les manifestations de féminisme de Mary qui se résument en fait à porter elle-même son roman à un éditeur. Haifaa Al Mansour s'intéresse en fait principalement à l'intrigue sentimentale, traitée avec une certaine désinvolture sur le plan historique (Byron est traité de manière assez ridicule, Harriett Shelley n'avait pas encore accouché lorsque Percy a connu Mary et ces derniers se sont mariés bien plus tôt que dans le film), plus qu'à la dimension fantasmatique qui souffre d'un montage inégal et brouillon.

De nombreuses pistes intrigantes ont été abandonnées (le personnage de Claire Clairmont qui aurait pu être plus approfondi, celui de Fanny Imlay complétement oublié dans le film). De cette jolie oeuvre illustrative, surnage principalement la prestation subtile d'Elle Fanning qui continue à progresser de film en film, très convaincante en femme délaissée et mère frustrée. On peut donc rêver à l'autre film existant en creux dans ce Mary Shelley, celui où les fantasmes et cauchemars auraient autant d'importance sinon plus que la réalité historique, tristement anecdotique. Néanmoins, si ce film permet au grand public de (re)lire Mary Shelley et de s'intéresser à la biographie d'une des femmes les plus en avance sur son temps, il aura sans doute rempli en grande partie sa mission.

Informations

Détails du Film Mary Shelley
Origine Angleterre Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Drame - Biopic - Historique
Version Cinéma Durée 120 '
Sortie 08/08/2018 Reprise -
Réalisateur Compositeur
Casting Elle Fanning - Maisie Wiliams - Douglas Booth - Tom Sturridge - Bel Powley
Synopsis En 1814, Mary Wollstonecraft Godwin entame une relation passionnée et scandaleuse avec le poète Percy Shelley et s’enfuit avec lui. Elle a 16 ans. Condamné par les bienpensants, leur amour tumultueux se nourrit de leurs idées progressistes. En 1816, le couple est invité à passer l’été à Genève, au bord du lac Léman, dans la demeure de Lord Byron. Lors d’une nuit d’orage, à la faveur d’un pari, Mary a l’idée du personnage de Frankenstein. Dans une société qui ne laissait aucune place aux femmes de lettres, Mary Shelley, 18 ans à peine, allait révolutionner la littérature et marquer la culture populaire à tout jamais.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques