Critique Mission : Impossible - Fallout

Mission : Impossible - Fallout
Très attendu en tant que sixième chapitre, Mission : Impossible - Fallout représente à la fois l'un des plus brillants volets de la franchise mais aussi une forme de bilan sur le personnage de Tom Cruise au cinéma et ses rapports avec les autres.

Verdict Note : Un très bon moment en perspective. Un très bon moment en perspective.

Par David Speranski

Critique du Film

Cela fait 22 ans que Tom Cruise a lancé la franchise Mission : Impossible en tant qu'acteur et producteur. Formidablement intelligent et lucide, il avait pressenti que le statut de star allait désormais être transmis et légitimé par ces franchises qui solidifieraient le lien affectif entre acteurs et spectateurs. Depuis Natalie Portman, Scarlett Johansson, Jennifer Lawrence, etc. , tous ont au moins une ou deux franchises dans leur C.V. permettant de booster leur carrière, sans que cela les empêche de faire également des "petits" films d'auteur en parallèle. Très attendu en tant que sixième chapitre, Mission : Impossible - Fallout représente à la fois l'un des plus brillants volets de la franchise mais aussi une forme de bilan sur le personnage de Tom Cruise au cinéma et ses rapports avec les autres. 

Avec ce sixième volet, la franchise Mission : Impossible trouve sa vitesse de croisière. Il est en effet la suite directe du très réussi Rogue Nation et reprend au casting, hormis les habitués Cruise, Ving Rhames et Simon Pegg, les personnages très réussis de Rebecca Ferguson (la troublante Isla Faust), Sean Harris (le cerveau du Syndicat, Lane) et Alec Baldwin (Alan Hunley, le directeur de la CIA). De même, pour la première fois, un scénariste et réalisateur rempile, Christopher McQuarrie, le créateur de Usual Suspects et des X-Men. McQuarrie donne ainsi dans ce volet une unité à toute la franchise, faisant intervenir la fille de Max (Vanessa Redgrave), le personnage du premier Mission: Impossible, interprété par la délicieuse Vanessa Kirby (The Crown) et organisant le retour de Michelle Monaghan (Julia, l'épouse adorée d'Ethan Hunt), protagoniste du 3ème volet. Il n'y a donc guère que le deuxième volet, réalisé par John Woo, le moins réussi de l'avis général, qui échappe à cette unification de la franchise qui finit par relier les volets créés par De Palma, J.J. Abrams et Brad Bird.

Pour Tom Cruise, la franchise Mission : Impossible était un prétexte pour créer à sa main un véhicule de films d'action qui lui permettrait de devenir James Bond à la place de James Bond, et cela, même en s'éloignant ouvertement de l'esprit de la série télévisée de départ, beaucoup plus froide et intellectuelle, reposant davantage sur l'exécution d'un processus que sur des morceaux de bravoure. En effet, les éléments de la franchise sont très similaires à ceux d'un James Bond, contexte géopolitique lié aux intrigues d'espionnage, paysages exotiques, filles sexy, scènes d'action spectaculaires, avec une pointe de machisme en moins et une dose d'angoisse existentielle en plus. Mission : Impossible - Fallout ne déroge pas à la règle et possède sans doute les plus brillantes scènes d'action de la franchise depuis Protocole fantôme : une fantastique bagarre dans des toilettes avec un agent asiatique, des scènes de poursuites en moto puis en voiture dans le quartier des Champs-Elysées à Paris qui renvoie presque aux oubliettes des scènes similaires de la franchise Taxi ou de La Mémoire dans la peau, et enfin un morceau de bravoure ultime, un compte à rebours de quinze minutes qui occupe en fait dans le long métrage au moins une demi-heure, jolie expérience de dilatation du temps, avec duel d'hélicos et bagarres dans un chalet en séquences alternées. 

Autant dire qu'à défaut d'être extrêmement personnel, Christopher McQuarrie se montre d'une redoutable efficacité. On pourra certes regretter que les morceaux de bravoure soient le principal atout du film, là où le De Palma se servait de ce type de scènes pour mettre en valeur la structure paranoïaque de l'ensemble. Néanmoins il ne s'agit que d'une remarque de détail face à l'incroyable énergie cinétique déployée qui rend les James Bond et autres Jason Bourne terriblement dépassés à l'heure d'aujourd'hui.  

Même si le MacGuffin hitchcockien s'avère scénaristiquement assez pauvre (une énième lutte contre un Syndicat du crime, sous couvert de plutonium égaré), le film continue néanmoins à préserver un cœur frémissant, une âme toujours palpable. Celle d'un Ethan Hunt perdu, égaré face à ses semblables, en particulier les femmes de sa vie (Julia et Isla Faust). Tom Cruise n'arbore plus longtemps ce sourire carnassier qui a fait sa réputation. Désormais il représente l'angoisse, la peur de ne plus faire confiance à qui que ce soit, de ne plus savoir à qui se vouer. Dans Mission : Impossible - Fallout, cette peur n'a jamais été aussi grande et si communicative, combattue par ce corps qui semble vouloir toujours continuer à repousser les limites. Encore pour combien de temps? 

Informations

Détails du Film Mission : Impossible - Fallout
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Action - Espionnage
Version Cinéma Durée 148 '
Sortie 01/08/2018 Reprise -
Réalisateur Christopher McQuarrie Compositeur
Casting Tom Cruise - Ving Rhames - Michelle Monaghan - Simon Pegg - Henry Cavill - Rebecca Ferguson
Synopsis Les meilleures intentions finissent souvent par se retourner contre vous… Dans MISSION : IMPOSSIBLE – FALLOUT, Ethan Hunt accompagné de son équipe de l’IMF – Impossible Mission Force et de quelques fidèles alliées sont lancés dans une course contre la montre, suite au terrible échec d’une mission.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques