Critique Sader-Masochism

Sader-Masochism
Certainement réservé à un public averti, Sader-Masochism n’en reste pas moins une oeuvre à la fois drôle et passionnante.

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par Pierre LARVOL

Critique du Film

C’est une friandise bien acide que nous propose la réalisatrice Nina Paley avec Sader-Masochism. Virulente critique du patriarcat, le film d’animation dessine avec beaucoup d’ironie le récit de l’Exode et revient avec un cynisme sévère sur le destin du peuple juif, faisant de la figure de la mort le véritable vainqueur d’un combat acharné pour la Terre promise : le ton est donné. Et pourtant, l'humour règne dans cette oeuvre engagée.

L’histoire, au travers du rituel du séder de Pessa’h (la Pâque juive), raconte l’Exode du peuple israélien lors de l’Egypte antique. On y rencontre Jésus, Moïse ou des déesses antiques, mais aussi des hommes et des femmes. Récit d’une prise de pouvoir de l’homme, de la création finalement du modèle du patriarche, le film se présente sous la forme de différentes vignettes humoristiques. Tandis que Dieu est présent en la personne du père de la réalisatrice, enregistré autant sur son rapport à la religion juive que concernant ses liens avec sa fille, il est interviewé par Nina Paley qui incarne une chèvre. Entre les échanges et les paroles de Jésus sur les pratiques de la fête du Pessa’h, des instants musicaux : les personnages chantent et dansent les grands moments de l’Exode, avec une ironie certaine. Le choix des pistes témoigne d’ailleurs d’un réel travail, la sélection étant principalement composée de tubes célèbres aux textes s’accordant parfaitement avec ce qui est montré dans le film (« I will survive » par exemple).

Que cela soit la question de la place de la femme dans la religion que celle des actions des hommes, l’ensemble résonne avec l’actualité : pour preuve, de nombreuses images réelles jonchent le long métrage, écho des différents sujets abordés. La patte graphique simpliste et dépouillé du film se montre d’ailleurs efficace, entre cartoon, parodie et exploitation de figures religieuses. Des dessins bourrés d’évocations.

Entre comédie musicale et brulot politique, l’acide film de Nina Paley ne mâche assurément pas ses mots. Une interprétation libre et engagée du Livre de l’Exode, qui marque par son discours tranchant. Certainement réservé à un public averti, Sader-Masochism n’en reste pas moins une oeuvre à la fois drôle et passionnante.

Informations

Détails du Film Sader-Masochism
Origine Etats Unis Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Comédie
Version Cinéma Durée 78 '
Sortie 31/12/2018 Reprise -
Réalisateur Nina Paley Compositeur
Casting
Synopsis L'histoire de l'Exode racontée par Moïse, Aaron, l'ange de la mort, Jésus et le père de la réalisatrice. Mais il existe une autre perspective : celle de la Déesse, la divinité originelle de l'humanité, qui ressuscite au cours d'une lutte tragique contre les forces patriarcales.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques