Critique Les Chatouilles

Les Chatouilles
Cette adaptation des Chatouilles est très similaire à celle des Garçons et Guillaume à table ! et de la même manière vient à point nommé, sans le faire exprès dans l'air du temps, (le mariage pour tous pour le film de Galienne, la vague du #metoo...

Verdict Note : Intéressant dans son ensemble. Intéressant dans son ensemble.

Par David Speranski

Critique du Film

Adapté du spectacle du même titre, récompensé par le Molière du Seul en Scène 2016, Les Chatouilles se trouvait face à deux écueils tout aussi terrifiants que Charybde et Scylla: d'une part, faire trop théâtre et ne pas trouver une forme suffisamment cinématographique; d'autre part, verser un peu trop dans la fibre mélodramatique et le film-dossier. Disons-le, ces pièges sont globalement évités. Pour ceux qui ne le sauraient pas, Les Chatouilles conte l'histoire d'un traumatisme, celui d'Odette (l'incroyable Andréa Bescond) qui a subi lors de son enfance des attouchements et viols d'un "ami" de la famille, mais bien davantage que celle d'un traumatisme, c'est surtout celle d'une renaissance à travers des séances chez une psychologue et surtout un exutoire salvateur, la danse.  

Cette adaptation des Chatouilles est très similaire à celle des Garçons et Guillaume à table ! et de la même manière vient à point nommé, sans le faire exprès dans l'air du temps, (le mariage pour tous pour le film de Galienne, la vague du #metoo pour celui de Bescond et Métayer) et s'apprête sans doute à récolter un succès public mérité et comparable.

D'un point de vue cinématographique, Andréa Bescond et Eric Métayer se trouvaient face à un défi intéressant: comment mettre un spectacle où Andréa jouait tous les rôles et surtout lui donner une forme cinématographique? Le pari est globalement gagné car en jouant sur l'espace-temps (flash-backs, flash-forwards, changements de décors à vue), ils ont su diversifier leur matière et éviter la monotonie, le cœur de leur œuvre demeurant les séances chez la psy (excellente Carole Franck). Certes un léger bémol pourra être émis : en dépit de réelles idées de mise en scène, les scènes de dialogue sont un peu trop filmées en gros plans télévisuels basiques. Mais cela ne paraît qu'un détail face à la réelle volonté d'inventivité par rapport à la matière théâtrale.

L'autre écueil, peut-être plus difficile à éviter, c'est celui du sentimentalisme. Or Bescond et Métayer ont d'emblée une très bonne idée, celle de confier le rôle du "salaud" au très aimable Pierre Deladonchamps, ce qui permet de renverser absolument les perspectives. Dans l'ensemble, le film ne se résume pas du tout à de l'apitoiement sur soi-même, mais montre comment Odette a réussi à s'en sortir en dépit de ce traumatisme psychologique. Les Chatouilles devient alors un hommage à la résilience qui existe en chacun de nous. Certes on n'échappe pas à certains effets volontairement malaisants, un peu trop brossés à grands traits, comme par exemple la réaction du père découvrant la trahison de son meilleur ami ou la déposition outrée de la sœur du "salaud". Néanmoins, ce qui demeure, c'est la belle idée que la danse, expression d'une harmonie dans les mouvements du corps, représente surtout un exutoire du mal-être, chez Odette comme chez les rappeurs. Comment de la boue, en tirer de l'or.

D'une expérience très personnelle, Andréa Bescond et Eric Métayer ont su tirer un film qui parvient donc à toucher à l'universel. Il serait pourtant vain d'estimer qu'il s'agit pour autant d'un grand film, certains éloges étant beaucoup trop exagérés et nuisant à la fragilité du projet, mais en dépit de quelques maladresses, Bescond et Métayer ont incontestablement trouvé une manière très personnelle de raconter cette histoire douloureuse et d'atteindre le cœur du public. D'une certaine manière, cette adaptation des Chatouilles est très comparable à celle des Garçons et Guillaume à table ! et de la même manière vient à point nommé, sans le faire exprès dans l'air du temps, (le mariage pour tous pour le film de Galienne, la vague du #metoo pour celui de Bescond et Métayer) et s'apprête sans doute à récolter un succès public mérité et comparable.

Informations

Détails du Film Les Chatouilles
Origine France Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Drame
Version Cinéma Durée 103 '
Sortie 26/09/2018 Reprise -
Réalisateur Andréa Bescond - Eric Métayer Compositeur
Casting Clovis Cornillac - Karin Viard - Pierre Deladonchamps - Andréa Bescond
Synopsis Odette a huit ans, elle aime danser et dessiner. Pourquoi se méfierait-elle d’un ami de ses parents qui lui propose de « jouer aux chatouilles »? Une fois devenue adulte, Odette libère sa parole, et se plonge corps et âme dans sa carrière de danseuse, dans le tourbillon de la vie…

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques