Critique Freddy - Les Griffes de la Nuit (A Nightmare on Elm Street)

Freddy - Les Griffes de la Nuit
Gros produit de commande sans saveur ni personnalité, Les Griffes de la Nuit de Samuel Bayer déçoit autant qu’il nous met hors de nous. Il n’y a aucun respect de tout le travail fourni sur la saga originale. Il n’y a aucun respect du personnage...

Verdict Note : A louper sans aucun regret. A louper sans aucun regret.

Par Anthony Verschueren

Critique du Film

Et après Massacre à la Tronçonneuse, Halloween et Vendredi 13, Les Griffes de la Nuit n’a pas réussi à passer entre les mailles du filet de la case remake. Seule et unique réalisation à ce jour de Samuel Bayer, il s’inspire en très grande partie du film original de Wes Craven tout en incorporant quelques bribes dans certaines de ses séquences empruntées aux autres films.

Ce Freddy version 2010 est d’une nullité affligeante.

Qu’est-ce qu’il ne faut pas subir pour espérer surfer sur la gloire d’un succès passé ? Ce Freddy version 2010 est d’une nullité affligeante. A commencer tout d’abord par le Freddy en lui-même. Si Jackie Earle Haley doit jubiler d’être enfin dans un film de la franchise (il avait auditionné pour le rôle de Johnny Depp en 1984), il endosse le mauvais costume : personne ne peut, personne ne doit faire Freddy en l’absence de Robert Englund. L’avantage des remakes de Vendredi 13 et tutti quanti, c’est que le tueur iconique est masqué, on peut donc remplacer aisément l’acteur derrière le masque pour peu qu’il ait une carrure similaire au précédent. Ici, Freddy est à visage découvert, malheureusement il est trop emblématique pour qu’on puisse ne serait-ce qu’espérer y toucher. On entend déjà dire : « ouais mais c’est pour le remettre au goût du jour ! » Comment réagiriez-vous si Jason n’avait plus son masque de Hockey ? Ou si Michael Myers changeait pour un masque de vampire ? Ou si Leatherface troquait sa tronçonneuse pour une tondeuse à gazon ? Avouez que vous seriez outré et gêné devant une telle situation incongrue…c’est ce que nous ressentons avec le physique de ce Freddy. Creusons même encore plus loin. Ils ont fait de lui une victime. C’est aberrent !

Ils ont fait de lui une victime. C’est aberrent !

Freddy ne flanche jamais, il a toujours eu l’âme d’un psychopathe et n’a jamais regretté ses choix même du temps de son vivant. Le fait de jouer sur la pédophilie ambiante qui anime ses intentions ici est une belle référence à Wes Craven qui voulait en faire un à la base. Seulement à l’époque, les producteurs ont jugé l’idée trop provocante et inutile pour un personnage aux troubles déjà bien nombreux. S’ils étaient convaincus que ça ne marcherait pas en 84, pourquoi penser que ça marcherait en 2010 ? Rien ne vient s’ajouter aux valeurs déjà construites chez Freddy et la pédophilie ne fait que gêner le spectateur.

Le rendu global amène une esthétique noire qui aurait pu jouer sur le boniment du film.

Les meurtres sont graphiquement très plaisants. Le rendu global amène une esthétique noire qui aurait pu jouer sur le boniment du film qui peine à attirer les bonnes grâces du spectateur. Si le film peut plaire aux non-initiés de la saga originale, il reste une immense insulte aux fans de la première heure. Nous ne concilions absolument aucun parti pris pour cette œuvre (si ce n’est son visuel). Il mélange des morceaux de l’intrigue du premier et second film pour en faire un fourre-tout non pas en adéquation avec la réécriture, ni même en hommage, mais seulement pour nous dire haut et fort qu’ils ont bien vu les films originaux, preuve à l’image. Un remake ne doit pas seulement faire part d’une prise de connaissance de l’œuvre originale, il doit démontrer une assimilation de cette dernière et une réappropriation propre à la personnalité de son auteur. Malheureusement, c’est toujours une mauvaise idée de confier ce genre de projet à des personnes n’ayant aucune expérience dans le domaine. A moins qu’elles aient une fraîcheur assurée dans leurs idées, on se retrouve souvent avec des films sans saveur et c’est le cas avec ce Freddy : Les Griffes de la Nuit.

Gros produit de commande sans saveur ni personnalité, Les Griffes de la Nuit sauce 2010 déçoit autant qu’il nous met hors de nous. Il n’y a aucun respect de tout le travail fourni sur la saga originale. Il n’y a aucun respect du personnage de Freddy. Il n’y a aucun respect des fans tout simplement. Non pas que nous crachons sur l’idée de remettre au goût du jour des classiques de l’horreur, nous avons même énormément apprécié le Halloween de Rob Zombie ou encore le Evil Dead de Fede Alvarez mais celui-ci est tellement envoyé tel un gros doigt d’honneur insultant en pleine figure qu’on ne peut que vous conseiller de passer très vite votre chemin pour vous tourner sans hésitation vers l’œuvre de Craven. 1, 2, Freddy s’est coupé en deux…

Informations

Détails du Film Freddy - Les Griffes de la Nuit (A Nightmare on Elm Street)
Origine Etats Unis Signalétique Interdit aux moins de 12 ans
Catégorie Film Genre Horreur
Version Cinéma Durée 95 '
Sortie 12/05/2010 Reprise -
Réalisateur Samuel Bayer Compositeur Steve Jablonsky
Casting Jackie Earle Haley - Ronney Mara - Kyle Gallner - Katie Cassidy - Thomas Dekker - Kellan Lutz
Synopsis Plusieurs adolescents de Elm Street, au cœur d'une banlieue résidentielle paisible, n'ont d'autres liens de connaissance que leur lycée. Après l'étrange mort de l'un d'eux, ils se rapprochent en évoquant leur rêve commun : un homme au visage brulée essaye de les tuer dans leur sommeil, à l'aide de griffes plus tranchantes que des lames de rasoir...

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques