Critique Cold War (Zimna Wojna)

Cold War
Pawel Pawlikowski filme sagement cette esquisse d'histoire qui, heureusement, ne dure qu'une heure vingt, en enfilant une à une les perles de l'académisme d'auteur: direction d'acteurs dévitalisée, noir et blanc très beau mais totalement compassé,...

Verdict Note : Moyen. Moyen.

Par David Speranski

Critique du Film

Après quatre films très différents, dont le lumineux My Summer of Love révélant Emily Blunt, Ida a consacré Pawel Pawlikowski au niveau international, en remportant l'Oscar du meilleur film étranger en 2015, alors qu'il s'agissait en fait de son retour en Pologne. Il continue à explorer l'histoire de son pays en remontant encore plus loin, à la fin des années 40, pour évoquer le climat de guerre froide qui s'était emparé du monde. Après le triomphe d'Ida, que pouvait donc réaliser Pawel Pawlokowski? Allait-il une nouvelle fois se renouveler? Continuer sur la même voie? 

Pawel Pawlikowski filme sagement cette esquisse d'histoire qui, heureusement, ne dure qu'une heure vingt, en enfilant une à une les perles de l'académisme d'auteur: direction d'acteurs dévitalisée, noir et blanc très beau mais totalement compassé, tourisme européen gratuit, dépourvu de toute passion et de tout suspense.

Cold War raconte sur la durée d'une quinzaine d'années une histoire d'amour impossible entre une chanteuse très douée Zula oeuvrant indifféremment dans le classique ou le jazz et un musicien épris de liberté Wiktor. C'est lui qui tout d'abord la recrutera dans un ensemble choral culturel puis ensuite elle qui le mouchardera auprès des autorités polonaises. Ils vont alors s'aimer ou plutôt s'empêcher de s'aimer à travers plusieurs pays, la Pologne, l'Allemagne, la France, avant de revenir en Pologne.  

L'histoire en vaut bien une autre et on ne demanderait qu'à croire en cette histoire d'amour impossible. Or Pawel Pawlikowski arbore d'emblée des fétiches du cinéma d'auteur, voire international, qui font vite comprendre qu'il va se situer dans la continuité d'Ida, en se coulant dans un moule d'auteur international trop confortable. Cold War sera donc filmé en écran carré, sans qu'on en voit trop l'utilité, dans le même noir et blanc charbonneux et laiteux qui avait fait son effet sur son film précédent, et évoquer l'Histoire en jouant à saute-mouton sur différents pays d'Europe, ce qui a pour conséquence de dilater malheureusement l'action, ou plus exactement l'absence d'action. Car Joanna Kulig, au faux air de Jessica Chastain, jouait déjà une chanteuse dans Ida et va enchaîner les numéros musicaux de pays en pays, suivie de loin en loin par son beau musicien. Quand ils se retrouvent, ils sont le plus souvent déjà en couple avec d'autres personnes, ce qui ne les empêche pas de se remettre en couple ensemble, livrant un agaçant surplace sentimental, du style "je t'aime, je te quitte" ou inversement.    

Pendant ce temps, Pawel Pawlikowski filme sagement cette esquisse d'histoire qui, heureusement, ne dure qu'une heure vingt, en enfilant une à une les perles de l'académisme d'auteur: direction d'acteurs dévitalisée, noir et blanc très beau mais totalement compassé, tourisme européen gratuit, dépourvu de toute passion et de tout suspense. On imagine sans peine qu'il s'est en fait projeté dans ces personnages passant de pays en pays, comme lui d'une production polonaise à un plateau britannique, en passant par un film français. Un destin de cinéaste itinérant, où il parvient à marquer très épisodiquement ses films de sa personnalité. Ce ne sera pas le cas cette fois-ci. 

Informations

Détails du Film Cold War (Zimna Wojna)
Origine Pologne Signalétique Tous Publics
Catégorie Film Genre Drame - Romance
Version Cinéma Durée 84 '
Sortie 31/10/2018 Reprise -
Réalisateur Pawel Pawlikowski Compositeur
Casting Jeanne Balibar - Joanna Kulig - Tomasz Kot - Cédric Kahn
Synopsis Pendant la guerre froide, entre la Pologne stalinienne et le Paris bohème des années 1950, un musicien épris de liberté et une jeune chanteuse passionnée vivent un amour impossible dans une époque impossible.

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Dernières Critiques